Vendredi 21 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

Universités: les salaires des enseignants seront sécurisés à partir de janvier (ministre)

Single Post
Universités: les salaires des enseignants seront sécurisés à partir de janvier (ministre)

L’Etat va ‘’sécuriser’’, à partir de janvier prochain, les 12 mois de salaires du personnel de l’enseignement supérieur, grâce à la deuxième loi de finances rectificative de 2014, a soutenu, vendredi, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

‘’Nous avons un accord avec le Syndicat autonome de l'enseignement supérieur (SAES). Et à partir de janvier, nous allons sécuriser les 12 mois de salaires du personnel de l’enseignement supérieur’’, a-t-il dit.

M. Bâ S’exprimait lors du vote, à l’Assemblée nationale, du projet de loi portant sur la deuxième loi de finances rectificative pour l’année 2014.

Il a soutenu que le gouvernement sénégalais a payé, il y a quelques jours, deux mois de salaires aux enseignants du SAES qui réclamaient, le 6 novembre dernier le paiement des salaires du mois d’octobre.

‘’Cette loi de finances va permettre de régler presque définitivement la question de l’enseignement supérieur’’, a soutenu Amadou Bâ, rappelant qu’à ''la date d’aujourd’hui (vendredi), toutes les bourses (d’étudiants) ont été payées''. 

Il a indiqué que ''le gouvernement va aider, soutenir, encadrer le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche pour lui permettre de mener à bien les reformes entreprises dans ce secteur’’.

‘’Nous avons beaucoup de difficultés dans la gestion pratique du budget, mais nous travaillons pour la continuité de l’Etat’’ a-t-il dit. 

Amadou Bâ aa en outre précisé que son département a besoin d’’’autorisations exceptionnelles’’ pour réduire le déficit budgétaire et améliorer la qualité des dépenses.

Le budget national 2014 devrait connaître une hausse de 38, 4 milliards de francs CFA au regard des projections de la seconde loi de finances rectificative, passant de 2685,9 milliards à 2724,317 milliards de francs CFA, soit une hausse de 1,4% en valeur relative.

Cette seconde loi de finances rectificative "a pour objectif le règlement des problèmes qui peuvent survenir dans l'exécution des budgets qui fait l'objet d'un suivi très serré de la part du ministère", indique le rapport par la commission de l'Economie générale, des Finances, du Plan et de la Coopération économique.

Cette loi "est un exercice réfléchi et s'avère indispensable" en ce qu'elle "permettra à l'Etat du Sénégal d'éviter une crise budgétaire et de régler les arriérés nés des gestions antérieures qui continuent à subsister", a explique le ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, cité dans ce rapport.

Celle-ci "apporte des réponses aux préoccupations des Sénégalais notamment l'emploi des jeunes et la dotation en crédits budgétaires des projets exécutés par l'Agence nationale pour la promotion de l'emploi des jeunes (ANPEJ)", a-t-il précisé.

Elle permettra par ailleurs de prendre en charge des questions telles que l'assainissement de la situation financière des universités et des centres des œuvres universitaires, l'apurement de la dette des hôpitaux, le ramassage des ordures, l'appui aux éleveurs, entre autres.

Les députés ont voté , à l’unanimité, le projet de loi portant deuxième loi de finances rectificative pour l’année 2014. 

SK/AD


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Sene

    En Décembre, 2014 (17:53 PM)
    Si je suis élu président de la république tous les bay fall et thantacounes auront un salaire par ce qu'ils contribuent au développement du pays   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    • Auteur

      Deugg Gui

      En Décembre, 2014 (15:18 PM)
      tout dans la prestation du ministre dénote les préoccupations d'un caissier national (il est responsable du trésor public sénégalais), caissier d'une association gérée pour des prédateurs, nos politiciens, dont le credo est se servir et non servir. raison pour laquelle il faut "sécuriser" les salaires du supérieur qui ont déjà connu un retard d'un mois dû probablement à "beaucoup de difficultés dans la gestion pratique du budget".

      notre ministre est plus un ministre des finances publiques qu'une ministre de l'économie. le souci est plus dans la performance à recouvrer des recettes pour alimenter la grande caisse qui a vendre les bijoux de la couronne : selon mr ba, l'etat discute la cession de ses parts d'action avec sonatel pour renflouer la caisse, vrai tonneau des danaïdes. il n'est pas besoin d'être économiste pour prédire une crise de la dette qui commence déjà à peser comme une chape sur le pays...
  2. Auteur

    Revelation!!!!

    En Décembre, 2014 (18:17 PM)
    DANS LE RAPPORT DE LA DIRECTION DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L'UNIVERSITE GASTON BERGER DE SAINT LOUIS, IL EST AUSSI REVELE QU'AVEC LA COMPLICITE DE L'ACP BARRY, L'ACTUEL MIMISTRE MARIE TEUW NIANE et TROIS DE SES COLLABORATEURS CONTINUAIENT A SE FAIRE PAYER LEURS SALAIRES



    MTN AURAIT MEME REPONDU QUE C PARCE QUE SON SALAIRE DE MINISTRE TARDAIT.....



    ET LA IL PREND LE RAPPORT DE L'AUTRE EXPERT POUR ATTAQUER LE DOYEN DE LA FAC MEDECINE!!!!
    Auteur

    Mou Khamouko

    En Décembre, 2014 (18:57 PM)
    Désolé,mais ce ministre ne m inspire pas confiance
    Auteur

    Objectivité

    En Décembre, 2014 (07:35 AM)
    J'ai pas confiance à ce ministre moi non plus.
    Auteur

    The Thiessois

    En Décembre, 2014 (11:02 AM)
    Prenez exemple sur l'université de Bambey. Jamais de retard de salaires depuis des années.
    Auteur

    Encore Du Blabla

    En Décembre, 2014 (13:54 PM)
    des enseignants jamais payés régulièrement et le voici qui clame un ultime mensonge. Comme dit l'autre on y croira quand on le verra. Que les budgets votés soient attribués dans les secteurs concernés et non au Monopoly où les "banquiers" vont du va et viens avec l'argent prenant dans un poste ce qui était attribué à un autre. Et ne parlons pas de l'argent qui s'évapore dans les airs....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email