Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Energie

Compromis avec la Senelec : Le grand recul de Grand- Médine

Single Post
Compromis avec la Senelec : Le grand recul de Grand- Médine

Le Directeur général de la Senelec et les habitants de Grand-Médine ont enterré la hache de guerre. Ces derniers ont maintenant reconnu la fiabilité des compteurs qu’ils contestaient. Et Pape Dieng leur a accordé des moratoires afin de leur faciliter le paiement des factures.  

Le contentieux entre la Société nationale d’électricité et les habitants du quartier de Grand-Médine semble connaître son épilogue.  Les deux parties se sont réunies hier dans les locaux de la Direction générale de la Senelec pour trouver un terrain d’entente. La tension  qui était dans l’air s’est dissipée, laissant la place à de meilleurs sentiments. Les plaignants ont reconnu la fiabilité des compteurs installés dans leur quartier qu’ils contestaient et qui étaient à l’origine de leur différend avec la Société d’électricité. Mieux, Ndiogou Guèye et Cie  se sont engagés à payer toutes les factures. 

Cependant, ils ont demandé à la Senelec des moratoires  pour leur faciliter le paiement et ont souhaité  que la facture du mois de septembre leur soit calculée, selon l’ancienne facturation.  Une requête qui a été acceptée par le Directeur général de la Senelec, qui les a demandé de se rapprocher du directeur commercial. «On s’est mis d’accord. Pour les clients qui avaient des factures très élevées, on va voir  quelles sont les actions que Senelec pourrait faire pour permettre aux populations de régler la facture du mois de septembre. 

Concernant les factures de novembre et décembre, on va leur accorder des moratoires selon des règles bien définies. Les portes de la Senelec leurs sont ouvertes. J’ai donné des instructions pour voir comment alléger et faciliter le paiement», a déclaré Pape  Dieng. Le Directeur général de la Senelec s’est félicité de l’engagement de ces clients à payer les factures.  Selon le président de l’Asso­ciation des consommateurs du Sénégal (Ascosen), les conclusions de la Commission de régulation du secteur de l’électricité (Crse) qui avait commandité une enquête sur ces compteurs  ont montré que les factures étaient fiables.  

Momar Ndao demande la création d’une «commission de suivi pour la prise en charge d’éventuels problèmes». La commission sera composée de représentants du ministère de l’Energie, de la Senelec, des Associations de consommateurs et de la Crse. 

Pape Dieng rappelle qu’il y avait dans le quartier de Grand-Médine des compteurs défectueux qui comptaient mal depuis des mois pour d’aucuns et des années pour d’autres. «Quand nous avons installé les nouveaux compteurs, cela  a apporté des  augmentations. Ce qui est normal, car c’est la facture réelle et normale», analyse le Directeur général. Cepen­dant avoue M. Dieng : «Nous avons tous une part de responsabilité. Autant la Senelec  ne devait pas laisser les compteurs dysfonctionnant pendant longtemps sans les réparer, autant les clients devaient les signaler et revendiquer leur réparation».

liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email