Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Energie

La stabilité politique du Sénégal, un atout pour une bonne exploitation pétrolière (spécialiste)

Single Post
La stabilité politique du Sénégal, un atout pour une bonne exploitation pétrolière (spécialiste)
Le Sénégal dispose d'un certain nombre d'atouts dont la stabilité politique et la qualité de sa société civile pour réussir une bonne exploitation pétrolière, a affirmé, vendredi à Dakar, Elimane Mbengue, directeur de l'exploitation de la Sénégalaise de stockage (Sen stock, ex-division technique de Total Sénégal).

"Pour réussir son exploitation pétrolière, le Sénégal dispose d'atouts. Parmi ceux ci, il y a la stabilité politique et une société civile très forte et responsable", a notamment dit M. Mbengue.

Il faisait une présentation sur "l'exploitation du pétrole au Sénégal: perspectives d'avenir" dans le cadre de l'édition 2015 du "maritim day" du Propeller Club de Dakar qui regroupe 35 membres de différentes professions, directement et indirectement liées à la mer. 

La rencontre portait sur les "enjeux actuels de l'économie maritime sénégalaise: pêche, transport maritime, et pétrole".

Récemment, un puits de 250 milliards de barils exploitable sur 25 ans a été découvert à 100 km des côtes sénégalaises.

"Le Sénégal a aussi des personnes très au fait de la chose pétrolière", a poursuivi Elimane Mbengue, rappelant que c'est en 1917 qu'à eu lieu au Sénégal la première prospection de pétrole.

Selon lui, pour encourager la prospection, le Sénégal doit signer directement avec les majors et alléger certaines dispositions réglementaires et légales. 

"Aujourd'hui, la prospection s'est tournée plus vers le Off Shore que sur la recherche terrestre. Au Sénégal, 11 blocs Off Shore ont été octroyés pour la prospection, contre les 16 blocs dont dispose le pays. Et les 5 blocs non octroyés pour la prospection c'est en terrestre", a poursuivi Elimane Mbengue.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Mounos

    En Mars, 2015 (15:10 PM)
    Nos rêves s'envolent chaque jour plus loin depuis que le prix du baril de brut a commencé à dégringoler ! Tant que le baril ne sera pas au moins 90 euros dans les dix ans à venir, revalorisé à 1 point par an, aucun investisseur ne viendra au Sénégal pour SANGOMAR KAYAR I ET 2 ! Le gouvernement ne vous le dit pas, mais il ne croit plus à ce pétrole avant 2025 ! Vous remarquerez que depuis quelques mois on en parle même plus, de ce pétrole qui avait suscité tant d'espoir !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email