Vendredi 23 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Energie

Les énergies renouvelables, une solution pour améliorer la sécurité énergétique (ministre)

Single Post
Les énergies renouvelables, une solution pour améliorer la sécurité énergétique (ministre)

Les énergies renouvelables pourraient apporter une contribution significative à l’atteinte de l’objectif d’indépendance et de sécurité énergétiques en Afrique subsaharienne, car représentant un enjeu considérable dans le secteur de l’électricité, a déclaré mardi Maïmouna Ndoye Seck, ministre en charge de l’Energie.

‘’Cela explique que la part des énergies renouvelables sera de 20% dans la puissance installée prévue à l’horizon 2017. Sur les 164 MW prévus en 2017, les 114 seront de technologie solaire’’, a indiqué Mme Seck.

Elle présidait, mardi, à Dakar, une conférence sous-régionale de deux jours sur la compétitivité de l’énergie solaire en Afrique de l’Ouest’’, organisée par la société ‘’Solar Plaza’’ et ses partenaires.

Pour Mme Seck, ‘’l’atteinte de cet objectif de 20% d’énergie renouvelable pourra ainsi amoindrir le coût d’approvisionnement en électricité et contribuer à la réduction des émissions de CO2''.

‘’Cela veut dire que ces types d’énergie, notamment le solaire, s’affirment comme une solution pertinente pour notre pays’’, a-t-elle expliqué.

‘’Cette société participe à nos efforts visant à apporter des solutions structurelles aux problèmes d’accès à des services énergétiques modernes pour nos populations’’, a souligné Maïmouna Ndoye Seck.

D’après elle, les échanges sur les enjeux de l’utilisation de l’énergie solaire en Afrique et, particulièrement en Afrique de l’Ouest, traduisent la sensibilité de la communauté internationale aux problèmes majeurs de l’heure auxquels la région doit faire face.

En plus, un programme d’électrification par voie solaire photovoltaïque d’infrastructures scolaires et sanitaires, dans 1000 villages isolés et localités périurbaines sera réalisé durant la période 2014-2017, a-t-elle ajouté.

‘’L’éclairage public par voie solaire sera également généralisé dans les régions du Sénégal, à travers le programme en cours avec l’UEMOA’’, a dit Maïmouna Ndoye Seck, estimant que cette rencontre d’experts de spécialités diverses, contribue à mettre à jour les expériences des uns et des autres. 

Par ailleurs, elle a indiqué que le cadre réglementaire relatif aux énergies renouvelables est quasiment finalisé avec la promulgation de la loi portant sur ce secteur et l’adoption de deux décrets d’application.

‘’Au niveau institutionnel, une agence chargée de la promotion des énergies renouvelables a été créée depuis deux ans, dont la mission principale est de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables dans tous les secteurs d’activités’’, a indiqué la ministre.

Toute cette stratégie, selon elle, participe à renforcer la volonté du gouvernement du Sénégal de mettre en action une importante transition vers l’utilisation encore plus soutenue de l’énergie solaire dans l’électrification rurale et l’éclairage public.

‘’Je reste persuadée qu’au sortir de cette conférence, un pas décisif sera franchi par rapport aux outils, mécanismes, moyens techniques et financiers pour l’atteinte de nos objectifs axés sur une indépendance énergétique encore plus accentuée au niveau de notre sous-région’’, a conclu Maïmouna Ndoye Seck.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Collectif

    En Mai, 2014 (18:36 PM)
    Madame la Présidente, Les écoles privées de Pikine et Guédiawaye victimes de la mauvaise gestion du Maire Pape Sagna Mbaye, vous demandent de bien vouloir les recevoir en audience pour vous faire part de leur désarroi et de l’injustice qu'ils vivent face aux autorités de la ville de Pikine. Ce sera aussi pour vous demander d’intervenir auprès du Maire, Monsieur Pape Sagna Mbaye d’honorer ses engagements vis-à-vis des établissements qui ne savent plus à quel saint se vouer pour réclamer leurs dus qui s'élèvent à la somme de 225 millions de f cfa; et pourtant, chaque année, elle figure dans le budget de la mairie avec approbation du Préfet de Pikine, mais jamais payée.
  2. Auteur

    Atypico

    En Mai, 2014 (19:35 PM)
    ACCELEREZ !c'est ce domaine qui devrait être la première des priorité du Président depuis deux ans ! Quel gâchis !
    • Auteur

      Nabou

      En Mai, 2014 (21:43 PM)
      les energies renouvelables demeurent le seul moyen pour ns sortir non seulement de l obscurite des delestages mais aussi du coup tres eleve des combustibles.a cause de la position geographique du pays qui n est pas competitive avoir l'argent ne signifie pas disposer de combistibles,il est tant que l'etat exploite ce tresor naturel qu'est le soleil au lieu de devoir courrir a chaque fois derriere les combustibles.
    Auteur

    Keurigne

    En Mai, 2014 (02:13 AM)
    Et alors? Pourquoi investir dans les centrales à charbon? Un vrai désastre pour le Sénégal. Si nos émissions de SO2 ou de NOx vont en Guinée, adieu les forêts guinéennes et le château d'eau du Sénégal qui se trouve en Guinée. Bonjour les querelles de voisinage. Les gaz nocifs ignorèrent les frontières.

    Et la santé ds populations qui vivront dans cette atmosphère? Demandez aux chinois qui dans certaines villes, restent parfois des semaines sans soleil à cause de la pollution au charbon.

    De l'électricité coûte que coûte mais à quel prix? Il faut varier les sources dans un programme cohérent et ... éclairé.

    NON AU CHARBON MADAME LA MINISTRE. Mr le Président, demandez des comptes aux adeptes de cette technologie des siècles passés qui ont montré leur effet désastreux.

    Pourquoi on n'apprend pas des erreurs des autres?
    Auteur

    Bass Thies

    En Mai, 2014 (10:12 AM)
    Mais Mme la ministre,on vous comprend pas, la central éolienne de Taiba Ndiaye que tous le monde espérer voir ces premiers production dans les 15 mois qui viennent on vous à jamais entendu parler?ou biens c’était des bluffs?ce que nous nous avons ici à thies on à vu passer tous les dossiers administratif pour ce projet la, et on à constater que jamais tu parle de ce projet,

    j'attent une clarification de votre part ou tes collaborateurs,est ce que ce projet existe ou pas?si ce existe pour quoi l’ignorè vous dans tout vos sortie?parce que je doit rencontrée le pdt de la République et il faut j'en discute avec lui para port à ce projet,que je connais même pas les promoteurs mais j'étais en mission en Espagne j'ai vu comment les éoliennes ont permis aux Espagnoles de réglé définitivement leurs productions énergétique!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email