Dimanche 07 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Entretien

Amy Sakho : « L’Etat est dans l’obligation de faire voter la loi autorisant l’avortement médicalisé »

Single Post
Amy Sakho : « L’Etat est dans l’obligation de faire voter la loi autorisant l’avortement médicalisé »
Coordonnatrice du Comité de plaidoyer sur l’avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste, Amy Sakho fait le bilan à mi-cours. Également chargée de communication de l’Association des juristes sénégalaises, elle a soutenu que 42 % de la population sont pour l’avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste. Dans cet entretien réalisé avec EnQuête et Thiey Dakar, Amy Sakho a toutefois rappelé, que l’Etat du Sénégal doit respecter ses engagements pris, notamment l’article 14 du protocole de Maputo qui autorise l’avortement.

 
Le plaidoyer sur l’avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste est toujours soutenu par la Task-force. Parlez-nous de cette structure.

La Task-force est composée de 22 organisations. C’est un Comité pluridisciplinaire avec des médecins, sages-femmes, journalistes, avocats, des jeunes et beaucoup d’autres organisations de promotion des droits humains. C’est à la suite d’une étude du ministère de la Santé sur les mortalités maternelles qu’on a mis en place ce comité. Lequel porte le plaidoyer pour demander à l’Etat du Sénégal de respecter ses engagements pris notamment l’article 14 du protocole de Maputo qui autorise l’avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste.
 
Le protocole de Maputo, ratifié en 2004, tarde à être harmonisé avec la loi nationale. Qu’est-ce qui justifie ce blocage ?

Depuis lors, le Sénégal n’a pas pris une loi d’harmonisation. Après tout, c’est l’Etat qui est chargé de prendre cette décision, qui peut donner les raisons du blocage. A notre niveau, on peut dire qu’il est dans l’obligation de le faire. Car, comme le stipule la Constitution, en son article 98 : ‘’tous les protocoles et conventions ont une valeur supérieure sur la loi nationale’’. Ce qui fait que l’Etat devait changer sa législation qui interdit l’avortement par l’article 14 du protocole qui l’autorise en cas de viol ou d’inceste. On a essayé depuis lors de porter le plaidoyer, de dialoguer avec toutes les parties prenantes.
 
Y-a-t-il un impact sur le plan politique ?

Il y a une influence parce que le président de la République, Macky Sall a eu à se prononcer sur la question. Il disait qu’il n’y voyait pas d’inconvénient. Mais, il nous a proposé de continuer le plaidoyer avec toutes les parties prenantes. Au niveau de l’Assemblée nationale, tout le monde a vu l’engagement de certains députés dont Moustapha Diakhaté, qui fut président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar. Il avait fait preuve d’un engagement notoire à soutenir ce plaidoyer. Il y en a d’autres. Aussi bien avec la 12ème qu’avec la 13ème législature. L’avancée majeure, c’est la prise en compte de nos propositions par le Comité de révision des dispositions discriminatoires mis en place par le Garde des Sceaux. C’est un impact réel, que nous pouvons citer.
 
Avez-vous noté une autre perception chez les populations si l’on sait que l’argumentaire religieux a toujours été au-devant ?  

Il y a eu un changement dans la perception. Le sondage IPDH, membre aussi du Comité de plaidoyer, dit que 42 % de la population sont pour l’avortement médicalisé en cas de viol ou d’inceste. C’est quelque chose dont on peut se glorifier. Car ce qu’on est en train de dire est entendu par le public. On voudrait quand même qu’il y ait une appropriation car on ne veut pas d’une loi impopulaire. C’est avant tout pour le bien des femmes et des filles victimes de viol ou d’inceste et souvent incarcérées pour avortement ou infanticide. Et qu’on ne pense plus qu’on porte ce plaidoyer pour pervertir les populations ou qu’on déroule un agenda caché. Il faut donc continuer sur cette lancée pour atteindre l’objectif final.

« Si cette loi venait à être harmonisée, certaines personnes auraient une solution légale qui leur permettrait de se soustraire au délit d’infanticide ou d’avortement »

A-t-on remarqué un changement par rapport au traitement de l’information par les médias ?

Depuis le début du plaidoyer, les médias ont toujours été à l’écoute. La presse nous a aidés à poser le débat. Maintenant, certains ne sont pas d’accord. D’autres vont jusqu’à biaiser l’information. Avec l’Association des journalistes, c’est plus facile de donner la bonne information.

Si cette loi venait à être votée, peut-on s’attendre à des retombées positives ? Lesquelles ?

Il y aura des avancées surtout pour celles qui sont victimes de viol ou d’inceste. C’est cette cible qui nous intéresse car elles n’ont aucune solution légale. La donne va changer et elles n’auraient plus besoin de recourir à cela. Dans beaucoup de pays comme l’Afrique du Sud qui l’a adoptée en 1996, c’est ce schéma qui se produit.

L’infanticide est présenté comme l’un des principaux motifs d’incarcération des femmes. Pouvez-vous revenir sur la situation ?

La dernière étude a montré que l’infanticide constitue la deuxième cause d’incarcération des femmes avec 19% dont 3% pour l’avortement. Si cette loi venait à être harmonisée, certaines personnes auraient une solution légale qui leur permettrait de se soustraire au délit d’infanticide ou d’avortement.

A ce niveau du plaidoyer, c’est quoi le message phare ?

Le message phare est destiné aux victimes. Comme un collègue membre du Comité aime à le rappeler : on a deux clans – les souteneurs des violeurs et des personnes qui font des incestes d’un côté ; de l’autre, ceux qui sont pour la protection des victimes. On a choisi d’être avec le second camp. Je demanderai à tout le monde de se mettre à la place d’une fille victime de viol ou d’inceste. Ils verront qu’on doit porter le plaidoyer pour éviter d’avoir des femmes en prison pour infanticide ou avortement. 


25 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2020 (10:50 AM)
    Jamais nous n'accepterons la légalisation de l'avortement dans ce pays inchallah nous vous attendons de pied ferme salle garve
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (15:32 PM)
      pensez vous qu il y aura un agent de santé qui va le faire pour vous. a part vos ong bidon intra health hellène keller
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (22:17 PM)
      en fait ils veulent passer par la fenêtre du "en cas de viol et d'inceste" pour légaliser l'avortement tout cours on a compris leur supercherie
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Defenseur

    En Novembre, 2020 (10:55 AM)
    Ne vous foutez pas de la république Madame
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2020 (15:07 PM)
      une réglementation serait mieux que l'intervention d'avorteuses, de marabouts de tous poils, de toutes les plantes qui empoisonnent ces femmes dans la difficulté... combien de décés dans ces interventions ???
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:05 AM)
    ... inceste et viol...

    Qu'en est-il de la débauche que cela va engendrer?

    Réfléchissez mille fois avant de râler.
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Defenseur

    En Novembre, 2020 (11:09 AM)
    Bien vu les gars cela ne fera que semé le désordre
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:13 AM)
    On vous attends de pieds fermes.sale sataniste
    Top Banner
    Auteur

    Deug313

    En Novembre, 2020 (11:27 AM)
    Au lieu de faire le plaidoyer pour le mariage ou la défense de la structure familiale vous portez le combat des associations de dévergondées et satanistes du nouvel ordre mondial.....cette loi constitue un crime contre l'humanité et un outil de propagande de la débauche.... honte à vous ..
    {comment_ads}
    Auteur

    Verite

    En Novembre, 2020 (11:32 AM)
    Celle-ci finira en enfer car étant une vrais talibé de Satan.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paco

    En Novembre, 2020 (11:39 AM)
    madame pensez aux efforts et l énergie que tes parents ont consentis pour te mettre au monde la vie est sacrée la solution est simple il faut bien serrer ta pagne très bien
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:52 AM)
    regardez moi cette grosse obese menopausée nevrosée qui veux legaliser le meurtre de bébés epece de sale perverse idiote et stupide tu en repondra au jufement dernier



    Avortement = meurtre sauf si la vie de la mere est en danger
    Top Banner
    Auteur

    En Novembre, 2020 (11:59 AM)
    On vous soutient. Mon corps m'appartient et je suis libre d'en faire ce que je veux. Une femme violée par des individus connus ou pas est libre de garder ou non la grossesse qui s'en suit. Une fille violée par son père, son frère, son oncle, est aussi libre de garder cet enfant. Arrêter de violer et il n y aura plus d'avortement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Muslim

    En Novembre, 2020 (12:00 PM)
    Ce qui me fait le plus mal avec ces criminels de bébés, c'est qu'ils mentent trop avec les statistiques, même 5% de la population n'est pas favorable à cette turpitude et ils passent tout leurs temps à mentir, ils n'ont même pas de vergogne, malheur aux sénégalais assoiffés d'argent qui les accompagnent dans leur satanisme
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:10 PM)
    Je valide courage enfin un sujet utile qui rendra justice à ses victimes.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (12:13 PM)
    Voilà une « tueuse en série » alimentée par les lobbyistes. Elle veut sa MÉDAILLE
    Top Banner
    Auteur

    Deug Deug

    En Novembre, 2020 (12:24 PM)
    Assalamou alyakoum wa rahmatoulahi wa barakatouhou

    IL faut se référer à la parole d'ALLAH LE TOUT PUISSANT qui le Coran et la Sunna du Prophète Seydina Mouhamadou Rassouloullahi Sallalahou Alayhi wassalam.

    Un Musulman ne doit pas agir par tâtonnement.

    Et celui qui agit autrement sans respecter Ce qu'ALLAH à dit, aura commis un péché et ce péché peut te conduire en enfer.



    Faites très attention, et sachez que la vie future est meilleure que cette vie actuelle.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ultra Conservateur

    En Novembre, 2020 (13:01 PM)
    Hypocrite que vous êtes. On doit en même temps accepter l'excision médicalisée.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (13:38 PM)
    Ell n'a pas de vie parce qu'elle est vilaine comme c'est pas possible et elle veut tué tous les beautés qui doivent venir dans ce monde c'est tristre cette Amy SAKHO
    {comment_ads}
    Auteur

    Defenseur

    En Novembre, 2020 (13:41 PM)
    Peut être qu'elle en a déjà fait et maintenant elle veut faire couler d'autres gens dans son bateau
    Top Banner
    Auteur

    En Novembre, 2020 (14:10 PM)
    si on n'a pas été violée, on ne peut pas comprendre ce que celà représente comme atrocité

    celles qui l'ont subit ne seront jamais comme les autres femmes

    {comment_ads}
    Auteur

    Jaxle

    En Novembre, 2020 (15:00 PM)
    Aux deux commentaires qui me précédent, vous posez une vraie question, mais vous apportez une mauvaise réponse. Il est indéniable que le viol et l'inceste doivent etre combattus avec rigueur. C'est inadmissible que des hommes se permettent de forcer des jeunes filles et des femmes a des relations sexuelles non consenties. Cela est une injustice, un mal qu'il faut denoncer et combattre. Mais le mal, ne guérit pas le mal. Avorter, c'est prendre une vie, qu'on le veuille ou non. Les lobby pro-avortement se cache toujours derrière l'inceste et le viol pour promouvoir leur sale besogne. En réalité le nombre d'avortement qui découle de cas de viol et/ou d'inceste est marginal. Pour finir, à celle qui prétend que son corps lui appartient, et qu'elle a le droit de faire ce qu'elle veut, je réponds juste: enceinte-toi, toi-même et nous te laisserons tranquille.
    {comment_ads}
    Auteur

    John Diongoss

    En Novembre, 2020 (15:09 PM)
    Si jamais l Etat du Sénégal autorise ces crimes c est sa fin assurée
    {comment_ads}
    Auteur

    X

    En Novembre, 2020 (15:14 PM)
    mais cette dame est malade ou bien
    Top Banner
    Auteur

    En Novembre, 2020 (16:31 PM)
    Madame, vous auriez tout mon soutien si vous pourriez justifier que celles qui disent violees étaient exemptes de reproches au moment des faits. Je ne parle pas des cas marginaux et rarissimes d'inceste. La vérité est que vous, vous êtes presque tout le temps nues et dans la provocation. Vouloir par la suite faire ce plaidoyer importé releve de l'heresie et du manque de discernement. Faites la part des choses, mes chères sinon nos universités ne serviront à rien de productif!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (16:52 PM)
    Si on veut voir une femme destinée en enfer c'est celle ci, elle veut fabriquer une machine a tué des bébés innocents.
    {comment_ads}
    Auteur

    Badji

    En Novembre, 2020 (17:38 PM)
    obortion is crimer ok le grand alpha blondy l a deja chanté
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2020 (20:04 PM)
    Rien ne peut justifier l'assassinat des enfants innocents. SI t u es victime de viol ou d'inceste et que tu ne veux pas garder l'enfant c'est simple donne le à un orphelinat et puis il y'a des gens qui n'arrivent pas à faire des enfants et qui seront très heureux de pouvoir accueillir des enfants.

    Les lobbys sont derrière cette femme mais un jour tu rendras des comptes devant l'éternel.

    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email