Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Environnement

Conséquences de l’avancée de la mer : Une trentaine de maisons détruites à Bargny

Single Post
Conséquences de l’avancée de la mer : Une trentaine de maisons détruites à Bargny

L’avancée de la mer a provoqué l’effondrement de plus de trente maisons à Bar­gny. Dans ce village situé dans le département de Rufisque, la montée de l’océan rappelle toujours des souvenirs douloureux comme la disparition de leur cimetière.

Les populations de Bargny ont payé un lourd tribut après la remontée des eaux de la mer provoquée par les fortes pluies du week-end. Plus d’une trentaine de maisons se sont effondrées dans cette ville avec de lourdes conséquences. Les victimes dorment désormais à la belle étoile et demandent l’appui des autorités. Avec à leur tête les notables et délégués de quartier du village, les populations ont sorti des brassards rouges pour tirer  la sonnette d’alarme et réclamer auprès du chef de l’Etat, Macky Sall, des maisons à Niague où les sinistrés des inondations seront recasés. 

Selon la représentante des femmes de Bargny, Ndèye Yassine Dieng, ce drame se renouvelle tous les ans depuis dix ans. «Nous sommes exposés à ce problème d’avancée de la mer. Aujourd’hui, plus d’une trentaine de maisons se sont effondrées à cause des vagues qui ne cessent de s’abattre sur les bâtiments. Et le résultat est là comme vous le constatez : Tous ces bâtiments se sont effondrés», dit-elle. Ecœurés, elle ajoute : «Les familles sont aujourd’hui sans toits, certaines même sont hébergées par des voisins, d’autres sont à la belle étoile.» 

Face à ce drame, les populations réclament l’assistance de l’Etat. «Nous réclamons au chef de l’Etat notre relogement à Niague comme les victimes des inondations. Pis, la mer est en train d’avancer au jour le jour, tout le village est menacé. Nous vivons 12 mois sur 12 sous la hantise de l’océan. Nous demandons encore l’intervention du chef de l’Etat. Nous ne demandons pas de vivres,  mais une  assistance d’urgence», ajoute le porte-parole des femmes. Les notables prêchent la sagesse pour changer le visage de leur village «dépourvu de tout». «Depuis plus de 10 ans, nous avons toujours interpellé les autorités parce que nous n’avons plus de cimetière, la mer a emporté nos morts. C’est un véritable cauchemar que nous sommes en train de vivre», soutient Ibrahima Ndiaye, porte-parole des notables du village. 


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Beug Bargny

    En Septembre, 2013 (16:07 PM)
    Certes, depuis quelques années, à cause de certaines actions négatives de l'homme sur l'environnement, la nature a reprogrammé autrement ses manifestations. Parmi ces actions négatives de l'homme, les populations bargnoises doivent noter : l'EXTRACTION DU SABLE MARIN.



    Comme si de rien n'était, les charettes de sable ont défilé durant des dizaines d'années devant les yeux de ces populations de Ndiadia, Gnounou, Gouy dioulancar, Gorée...sans qu'elles ne crient gare afin qu'on arrête ces charretiers qui, la plupart n'habitent même pas la Ville de Bargny. Et jusqu'à présent la même pratique frauduleuse continue malgré la rareté du sable mari. Maintenant ce sont les propres fils de la localité qui se mettent, eux aussi, à vendre le sable de mer.



    REVEILLEZ-VOUS, MES PARENTS !   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Aode

    En Septembre, 2013 (16:24 PM)
    Gouvernment aide, AIDE Aide

    Toujours à demander l'aide du gouvernement,,,,, il faut que les population soient dignes et combatives!!!!~ :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Diagne Meteo

    En Septembre, 2013 (16:26 PM)
    Dans le cadre de mes Recherches, j´ai parcouru plusieurs fois à pieds la côte Dakar-Mbour-Joal depuis 1994.

    En Fevrier 2010 j´ai refait à pieds Mbour-Somone-Popenguine---Bargny.

    Ce fut un véritable CHOC !!!!



    Il n´y a plus de Côte à Bargny. Les GENS qui se sont appropriés le domaine maritime sont VRAIMENT MÈCHANTS et là je pèse bien mes mots. Comment peut on construire des murs sans laisser aucun MILLIMÉTRE de plage ???

    Quand on est méchant et veut tout accaparrer seul tout le domaine publique maritime, voilà ce qui arrive.

    Je lance un appel aux SÈNÈGALAIS et à l´ÉTAT pour ne pas venir en aide à ces GOURMANDS.

    Ils n´ont qu´à quitter ipso facto car ils ont construit leurs murs et maisons à ZERO millimétres de la plage.

    Quand j´ai parlé de ce FAIT en 1994 personne ne m´a écouté...



    Les gens en europe voulaient attendre les photos satellitaires de la NASA et des américains.



    La Mer avance mais les gens de YOFF, Ouakam, thiaroye sur mer.... Mbour théfesse n´ont pas construit leurs maisons á ZERO millimétres de la plage.



    God bless SENEGAMBIA

    Diagne Meteo Allemagne

























































































































































































Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR