Mardi 26 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Environnement

Des cultivateurs de Djilor Djognick seront privés de récoltes à cause des inondations (gouverneur)

Single Post
Des cultivateurs de Djilor Djognick seront privés de récoltes à cause des inondations (gouverneur)

Des cultivateurs de la communauté rurale de Djilor Djognick, dans la région de Fatick (centre), ''ne vont pas récolter'' leurs champs de mil et de maïs inondés par les fortes pluies tombées récemment sur cette partie du pays, a déclaré vendredi le gouverneur Ndary Faye. ''Cette situation fait que les cultivateurs de la zone ne vont pas récolter cette année'', a affirmé M. Faye au terme d'une visite des champs inondés.

''Cela est assez préoccupant. C'est pourquoi nous avons donné instruction à la Direction régionale du développement rural (DRDR) et aux autres services intervenant dans le monde rural de se rendre rapidement sur le terrain, pour évaluer le sinistre, afin que les victimes puissent être pris en charge par le plan ORSEC (organisation de secours)'', a-t-il ajouté.

Ce plan prendra aussi en charge ''les victimes dont les cases sont tombées'', a-t-il dit, expliquant que ''certains villages comme Ngaraf sont [isolés] du reste de la région simplement parce qu’on ne peut plus y accéder à cause de l’état des routes''.

La situation est ''plus préoccupante et plus difficile à Djilor Djognick qu’ailleurs dans la région'', selon M. Faye. ''Donc, il y a un travail à faire sur le plan de la prise en charge des sinistrés et sur le plan de l’aménagement [du territoire local].''

''Il va falloir très rapidement trouver des motopompes et du carburant pour pouvoir faire face à la situation, à Djilor Djognick. Avec les moyens qui seront mis à notre disposition, que nous attendons de Dakar, je crois que la situation s’améliorera nettement'', a-t-il espéré, se réjouissant de l'absence de pertes en vie humaine dans cette localité.

De nombreuses cases en banco ont été détruites par les fortes pluies, à Djilor Djognick, où une dizaine de familles sont logées à l’école élémentaire de du village. ''Nous avons demandé aux services de sécurité de veiller sur ces familles et leurs biens.''

''Et, nous allons encore nous battre pour faire sortir celles qui sont encore dans les maisons inondées'', a affirmé Ndary Faye, qui a estime que la situations sécuritaire est ''contrôlée et maitrisée'' dans la région de fatick, dont il visité plusieurs localités, à l'occasion d'une récente tournée de trois jours.

''[...] Il n’y a pas de péril en la demeure. C'est acceptable, même si nous continuons à déplorer des pertes en vie humaine (trois morts) à Diaoulé'', un chef-lieu de communauté rurale, a-t-il souligné.

''Dans les communes de Gossas et Fatick, en réalité, il n’y a pas d’inondations. Il n'y a pas de problèmes particuliers en réalité'', a-t-il dit, ajoutant que les canaux d'évacuation d'eau de ces localités doivent être entretenus, ''pour éviter les inondations dans les quartiers''.

''La situation est assez correcte. Il n'y a pas de problèmes particuliers. La seule difficulté majeure se trouve à Djilor Djognick'', a-t-il indiqué.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email