Jeudi 22 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Faits-Divers

10 ans ferme requis contre Salif Soumah et Amara Sylla : Les deux Guinéens entretenaient des rapports sexuels avec des mineures de moins de 12 ans

Single Post
10 ans ferme requis contre Salif Soumah et Amara Sylla : Les deux Guinéens entretenaient des rapports sexuels avec des mineures de moins de 12 ans
Poursuivis pour viol sur des mineurs de moins de 12 ans, les ouvriers agricoles Salif Soumah et Amara Sylla qui sont originaires de la Guinée risquent de passer les dix prochaines années en prison.

En détention depuis le 19 octobre dernier, les deux guinéens Salif Soumah et Amara Sylla, risquent de ne pas revoir leurs familles respectives de sitôt. agés d’une vingtaine d’années, ils sont poursuivis par le père de ses victimes, pour les délits de viol, pédophilie et détournement de mineures. Des filles âgées de 1o, 11 et 12 ans. Il faut dire, que ces accusations ont catégoriquement été niées par les prévenus. Ces derniers ont en effet, soutenu que le jour des faits, ils ont simplement invité les jeunes filles à boire du thé dans leur chambre. Quoi qu'il en soit, la victime de 11 ans a signalé à la barre, que si son père n’était pas arrivé à temps, les choses allaient dégénérer. Les faits, se sont, en effet, déroulés à Tivaouane Peulh. Le père des victimes ayant remarqué l’absence de ses trois enfants, aux environs de 2h du matin, les avait surpris dans la chambre des voisins, qui ne sont autres, que les mis en cause. Il faut dire qu'à la barre, les victimes ont confirmé les déclarations des prévenues, en précisant qu’il ne s’est rien passé ce jour-là. Les deux filles qui faisaient une description de la chambre en question ont d'ailleurs soutenu, qu’il y'avait bel et bien un lit dans la chambre, contrairement aux déclarations de l'un des prévenus A. Sylla. Elles ont également indiqué que les deux prévenus avaient pris le soin d’installer la plus jeune N. Camara sur la natte.

Les filles avouent que les prévenus étaient leurs amants
Mais suite aux questions du procureur de la république, les deux victimes de 11 et 12 ans vont révéler, qu’en réalité, les prévenus sont leurs petits copains. Poursuivant, elles déclarent avoir entretenu à plusieurs reprises des relations sexuelles avec ces derniers, avec qui ils sortent depuis la veille de la Korité. La partie civile qui a soutenu s’en remettre à la décision du tribunal pour le délit de viol a réclamé la somme de trois millions (3 OOO OOO) de Fcfa, pour le délit de détournement de mineure. Le parquet qui a précisé que les certificats médicaux prouvent qu’il y a pénétration sexuelle sur des mineuresa requis 10 ans ferme. Pour sa part, la défense qui trouve la peine requise par le procureur exagéréa expliqué dans sa plaidoirie, qu’à aucun moment, la contrainte ou la violence n’a été invoquée par les victimes. Le délibéré de cette affaire sera connu le 05 décembre prochain.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email