Jeudi 17 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Kaolack : confirmation de la peine des travaux forcés à perpétuité pour un sculpteur

Single Post
Kaolack : confirmation de la peine des travaux forcés à perpétuité pour un sculpteur

La Cour d’assises de Kaolack a confirmé en appel, vendredi, la peine des travaux forcés à perpétuité prononcée en décembre dernier par celle de Dakar à l’encontre de Alla Sarr, 31 ans, poursuivi pour l’assassinat de Moustapha Gningue en octobre 2001, a constaté le correspondant de l’APS.

L’accusé avait été arrêté le 20 mars 2003. Il lui est reproché d’avoir poignardé la victime deux ans auparavant.

Dans la nuit du 8 octobre 2001, le sculpteur, accompagné de Ngagne Guèye, avait provoqué l’indignation de la vendeuse de sandwich Hawa Sow en farfouillant ‘’insolemment’’ ses bols de niébé avant d’échanger avec elle des propos injurieux.

Les deux amis, qui revenaient du bar du coin, s’étaient alors tournés vers Abdou Dia, venu secourir la sœur de son ami Moustapha Gningue. Une rude bagarre s’en était suivie avant que Alla Sarr et Ngagne Guèye ne prennent la fuite en sentant l’arrivée de gens venus prêter main forte à leurs vis-à-vis.

Moustapha Gningue, qui a couru plus vite que les autres, recevra un coup de poignard au niveau du cœur à l’angle du bar. Au cours de son évacuation à l’hôpital, il succombe de ses blessures.

Devant la barre de la Cour d’assises, Alla Sarr a nié être l’auteur de ce coup de poignard, expliquant qu’après la bagarre, il avait préféré rentrer chez lui après un rapide passage au bar pour se rafraîchir avec de la boisson sucrée.

‘’C’est seulement le lendemain que j’ai entendu dans la rue que Alla Sarr et Ngagne Guèye ont tué quelqu’un à côté du bar sis à Guinaw rail. Et je suis allé dire à Ngagne de prendre toutes ses responsabilités et d’assumer les faits parce que je l’avais laissé seul en rentrant la veille chez moi’’, a dit Alla Sarr à la barre de la Cour d’assises.

Dans son intervention, l’avocat général Alioune Cissokkho a d’emblée indiqué que la Cour doit confirmer l’arrêt servi par celle de Dakar en décembre 2010. Le guet apens est établi et aucun témoin n’a assisté à la scène de violence.

La culpabilité doit être prouvée et il est difficile de l’établir quand on soutient que personne n’a assisté à la scène de la violence, a rétorqué Me Mbaye Sène, conseil de l’accusé. ‘’En 21 ans de barreau, je n’ai jamais vu un dossier dans lequel le doute plane plus que dans celui-là’’, a-t-il déclaré.

‘’Le parquet général se réfugie derrière la théorie de l’unicité de la scène de la violence et de la coresponsabilité pénale qui n’existe pas’’, s’est insurgé Me Sène qui a plaidé l’acquittement de son client d’autant que la justice divine a fait tomber son couperet avec le décès de Ngagne Guèye.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Lucifer

    En Novembre, 2011 (17:55 PM)
     :sn: 



    Je Confirme: C de la désinformation, le CFA (XOF) est couvert à 165% par ses réserves en devises ($,€, etc.), par conséquent, nous ne sommes pas dans la même situation que des pays comme la Grèce, l'Italie, ou même les USA qui ont des taux de couverture de 25-40%!



    Encore une fois, comme avec l'affaire GBAGBO LAURENT, des IGNARES de pseudo-intellectuels Ivoiriens essaient de faire passer leurs théories surranées pour de la science infuse, pour de l'évangile....



    Ne perdez pas votre temps avec ces apattrides qui n'ont rien compris et ne vivent que dans la haine, avec un coeur noir comme le charbon que j'utilise dans mes fourneaux!



    Il n'y aura pas de dévaluation du franc CFA, mais soyez CERTAINS que Gbagbo & Co. seront jugés devant la Cour Pénale Internationale, et je lui ai réservé une place bien au chaud dans mes fourneaux!



    Visez un peu le travail de mes Anges pour 2011:



    Gbagbo... CHECK!

    BenAli... CHECK!

    Mubarak... CHECK!

    Muamar... CHECK!



    à suivre pour 2012:



    Wade

    Compaoré

    Biya

    Hollande

    Obama

    ..



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Ya²

    En Novembre, 2011 (18:11 PM)
    Yahya Jammeh a été réélu président de la Gambie le 24 novembre 2011.AFP/SEYLLOU



    Le président gambien, Yahya Jammeh, a remporté l'élection présidentielle à tour unique, jeudi, avec 72 % des voix, a annoncé vendredi 25 novembre, à Banjul, le chef de la Commission électorale nationale (IEC). Le taux de participation s'élève à 83 % : 657 904 électeurs ont voté, sur près de 797 000 Gambiens inscrits sur les listes électorales.

    Yahya Jammeh devance ses opposants Ousainou Darboe, qui a recueilli 17 % des voix, et Hamat Bah, classé dernier avec 11 % des voix. L'homme arrivé deuxième, leader du Parti démocratique uni (UDP), a d'ores et déjà annoncé qu'il rejetait ces résultats : "Ces résultats sont faux, frauduleux et constituent une tromperie (...). L'UDP invite tous les Gambiens à rejeter les résultats.", a-t-il affirmé devant la pressse, à l'issue du scrutin.



      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Pisco²

    En Novembre, 2011 (19:34 PM)
    Oeil pour Oeil dent pour dent, il va plus nuire à la société.
    Auteur

    Diop

    En Novembre, 2011 (20:35 PM)
    Voila la justice sénégalaise. On condamne souvent à de très lourdes peine avec beaucoup de facilité sans s'en rendre compte. Dans le cas actuel on met quelqu'un en prison pour la vie sans qu'on ait des preuves puisque les faits se sont déroulés sans témoin. Et souvent il n'y a pas d'enquête sérieuse. On se base uniquement sur ce qu'on rapporte ici et là ou sur la parole des accusateurs. Dès fois je me demande si les juges sénégalais comprennent ce que signifie 1 an ou 2 ans voire à vie. Il serait bien qu’avant de juger, de se mettre à la place de la personne qu'on va condamner à de lourdes peine et de se dire si on ne commet pas une erreur judiciaire. Mais tels que je connais ces gens de la justice sénégalaise, la peur d'avoir commis un erreur judiciaire ne les préoccupe pas. Ils vont rentrer tranquillement chez eux et dormir tranquillement. Pour être juge il ne suffit pas d'avoir les diplôme mais il faut surtout être capable de prendre du recul et de se poser toujours des question. Mais au Sénégal on est juge pour avoir un boulot et un salaire.
    Auteur

    Fa

    En Novembre, 2011 (23:54 PM)
    mai yow tu es egoiste.c'est parce que vous etes minoritaire.malchance nos possedons le senegal.

    Auteur

    Laboule

    En Novembre, 2011 (01:32 AM)
    Le gars est marrant en même temps bête en disant qu'il est allé au bar "pour se rafraîchir avec de la boisson sucrée" . les sucrée y en a dans les boutiques. Ce pauvre Alla il aurait du s'appelait Alain. mdrrrrrrrrrrrrrrrrr lolllllllllllll

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR