Mardi 02 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Le parquet requiert 2 mois ferme contre le journaliste Ibrahima Ngom Damel

Single Post
Le parquet requiert 2 mois ferme contre le journaliste Ibrahima Ngom Damel

Après deux semaines de séjour carcéral, le journaliste Ibrahima Ngom ‘’Damel’’ va être édifié sur son sort, le 22 avril prochain. Attrait ce lundi à la barre de l’audience du tribunal départemental de Dakar pour, entre autres, tentative d’extorsion de fonds commis sur des autorités du régime actuel, le mis en cause a avoué les faits qui lui sont reprochés. Il en a profité pour avouer son tort et plaider la clémence du tribunal. Ce qui n’a pas empêché le substitut du procureur de requérir à son encontre 2 mois de prison. L’affaire a été mise en délibéré.  



15 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:31 PM)
    combien de mois pour wadepere?
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads} Top Banner {comment_ads}
  2. Auteur

    Guilé De Ndangalma

    En Avril, 2015 (16:33 PM)
    2 mois de cabane pour un tel délit, c'est pas dissuasif. Car si le chantage met en jeu des millions et que c'est jouable (cela dependant de la nature du secret à ne pas divulguer), 2 mois comme parapluie "neeg bouy seneu leu".
    {comment_ads}
    Auteur

    Killer

    En Avril, 2015 (16:41 PM)
    2 mois merde je m attendé a un peine de mort .ces imbécil de journaliste tous des corompus déguelass vous m faite vomir
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:44 PM)
    Il ne semble pas être quelqu'un de très intelligent! mais en fin
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:10 PM)
     :emoshoot:  :fbhang: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:17 PM)
    continuera t il a exercer ce métier ?

    D'ailleurs dispose t il d'une carte nationale de presse ?



    Voila les véritables questions qui m'intéressent
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (17:29 PM)
    Au gnouf et pour longtemps!!! Petit voyou va!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymeg

    En Avril, 2015 (18:21 PM)
     :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lecteur

    En Avril, 2015 (19:21 PM)
    D'autres "journalistes" pervers soutirent de l'argent à des citoyens par le même procédé.

    Ils pondent des articles devinettes pour vous pousser à la caisse. :frustre:  :frustre: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (19:38 PM)
    C'est faux, tous les journalistes ne sont pas des corrompus. il y en a beaucoup qui sont très bien formés et qui font correctement leur job. Arrêtez donc de généraliser !



    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2015 (20:52 PM)
      et surtout les journalistes banleu niome mome khamou niou darra epuis cé des maitre chateurs devré truand surtout celui de walf un vré truand ce gas la
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (22:51 PM)
    On doit lui retirer sa car de presse. And let this be an exemple for every corrupted journalist. Deux mois c trop petit
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (22:59 PM)
    Post n° 11,tu parles comme si Walf n'avait qu'un seul journaliste, c'est de l'approximation. Ce sont les faux journalistes comme Damel qui font que des gens pas bien renseignés mettent tout le monde dans le même panier. Mais nombreux sont les journalistes d'une probité irréprochable et très bien formés, titulaires de diplômes universitaires.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Tidiane

    En Avril, 2015 (23:50 PM)
    Excusez moi, mais lui, il ne mérite franchement pas le titre de journaliste au sens vrai du terme. Tentative d'extorsion de fonds. Lui, il est un maître chanteur. C'est ahurissant. Ecoutez. La corporation journaliste sénégalaise gagnerait à veiller à ce que des gens qui viennent de je ne sais d'où se proclament journalistes. Arrêtez. Il faut qu'on soit sérieux et plus regardant avec la profession. Le journalisme ce n'est pas du "bandisme" en quête de pitance quotidienne prêt à salir la peau d'honnêtes citoyens, ce n'est pas non plus du griotisme comme on en voit à longueur de journée dans les télévisons ou dans les radios.

    Exercer la profession de journaliste, c'est d'abord avoir une déontologie en bandoulière, une valeur fondée sur le culte de l'honnêteté intellectuelle, à collecter, à traiter et diffuser des informations sur des faits réels, entre autres.

    Voilà encore un signal pour assainir la profession. Vivement l'adoption du code de la presse à l'Assemblée nationale sinon des parasites vont percer la profession pour en faire un outil de règlement de compte ou pour assouvir des intérêts bassement personnels. Ceci n'honore pas la corporation. Sauvons notre profession.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (10:40 AM)
    Pour tentative d'extorsion de fonds ce pauvre prend 2 mois au moment où les sénégalais faisaient des marches pour qu'on libère le plus grand voleur de tous les temps. Quelqu'un qui a volé des milliards on demande à ce qu'il soit libéré au moment où les voleurs de petites chèvres purgent leurs peines dans les prisons. Il faut qu'on sache ce que l'on veut. Pas de demi mesure. Que Wade Wax Waxet sache qu'il n'est pas le seul à avoir un Fils en prison. Quand tu apprends à ton fils le vol il faut s'attendre qu'il ait un visa pour le temple de Rebeuss.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:13 PM)
    Histoire vraie, un monsieur m'a accosté dans un restaurant de la place. J'étais avec une amie (de longue date, disons du collège). Lorsque la fille est partie aux toilettes, le monsieur vient à mon niveau et se présenta comme un journaliste. Je lui explique ma profession et il me dit sèchement, sais-tu que je peux te détruire avec mon stylo? Je m'éclata de rire et lui répondit tranquillement, penses-tu que je peux me laisser faire facilement? Je lui fis comprendre que ses propos sont des menaces et que s'il insiste, il aurait affaire à une horde d'avocat et huissier suivi de plaintes. Il se leva et partit tranquillement avec un regard de tueur. J'avais pitié de lui car je voyais que sa commande n'était pas étoffée et il avait l'air d'un malheureux qui passe sa journée à faire du chantage dans l'exercice de son métier. J'avais (et je fais) rien fait de mal, pourquoi je dois les craindre? C'est l'attitude que nous devons adopter face à ceux qui nous menacent et veulent nous faire chanter.
    {comment_ads} {comment_ads} {comment_ads} Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email