Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Faits-Divers

Pedophilie : «C’est elle qui a enlevé mon pantalon et a mis mon sexe…»

Single Post
Pedophilie : «C’est elle qui a enlevé mon pantalon et a mis mon sexe…»

Arrêté pour viol sur une fillette de 12 ans, M. Ndiaye, domicilié à Dara Djolof, n’a pas cherché à nier l’évidence à l’enquête préliminaire. Face aux gendarmes-enquêteurs qui l’ont mis aux arrêts depuis vendredi dernier, il a fait une triste révélation qui risque de lui coûter très cher.


M. Ndiaye, menuisier de son état, marié et père de deux enfants, doit se faire du sang d’encre. Poursuivi pour viol sur une élève en classe de CE1, âgée de 12 ans, il a servi devant les gendarmes-enquêteurs une version des plus surprenantes. «F. D (la victime) a introduit sa main dans mon pantalon. Puis, elle a pris mon sexe pour l’introduire dans son vagin», s’est défendu le mis en cause, qui n’a pas cherché à nier les faits qui lui sont reprochés à l’enquête préliminaire.

Cette triste affaire de mœurs qui est en train de défrayer la chronique à Dara Djolof a été gérée dans un premier temps en toute discrétion par la famille de la victime et celle de son bourreau. D’après une source proche de ce dossier ultrasensible, confié à la gendarmerie de la ville, tout a commencé le 31 juillet passé vers les coups de 19 heures. L’écolière, envoyée par un de ses parents pour faire une petite course, a été interceptée à hauteur de la voie ferrée par le nommé M. Ndiaye, une vieille connaissance, qui a eu par le passé à travailler dans l’atelier de menuiserie de son père.

Tenaillé par une libido qu’il tient coûte que coûte à satisfaire, M. Ndiaye aurait conduit de force sa proie dans une maison inhabitée. L’obscurité et le calme aidant dans ce coin loufoque, le jeune Ndiaye a abusé sexuellement de la fillette. Selon la victime, physiquement moins forte, elle a cherché vainement à s’échapper des mains de son bourreau, qui a automatiquement vidé les lieux après avoir terminé sa sale besogne.

De retour de la maison, F. D. raconte sa mésaventure à ses parents. Ces derniers se réunissent séance tenante pour dégager une position commune. Mais, dans le but de sauvegarder la belle entente qui existe entre les deux familles, un compromis est trouvé. Seulement, il faut que la fille fasse un examen gynécologique afin d’avoir une bonne prise en charge sur le plan sanitaire. Ainsi, le jour suivant, (le vendredi matin), F. D. est conduite sous bonne escorte au centre de santé de Dara Djolof.

La gendarmerie avisée par un anonyme


Mais, avant que la victime et ses parents ne quittent la structure sanitaire, un coup de fil anonyme informe la gendarmerie de Dara Djolof de ce qui est arrivé à F. D. «Une fille violée est en consultation au centre de santé, sa famille et celle de son violeur ont trouvé un compromis dans le but d’étouffer l’affaire», confie la langue déliée aux pandores. Sans perdre de temps, les hommes du commandant Cissé effectuent une descente sur les lieux. Leur déplacement a porté ses fruits, car la fille a été trouvée dans une salle de soins entre les mains d’un toubib. Mieux, les gendarmes sont entrés en possession du certificat médical établi par l’homme de l’art et dans lequel il fait état «d’une défloraison hyménal».

S’arc-boutant sur cette piste, les limiers qui ont trouvé sur place le père de la victime l’ont interrogé. Ce dernier, sachant que «le deal est éventré», a dénoncé le mis en cause avant d’aller à sa recherche avec les pandores. M. Ndiaye sera interpellé, puis conduit manu militari à la gendarmerie. Soumis au feu roulant des questions des enquêteurs, il a avoué avoir entretenu une relation coupable avec la fillette de 12 ans, mais avec son consentement. Pis, il déclare : «C’est elle (F. D) qui a enlevé mon pantalon et mis mon sexe dans son vagin.»

M. Ndiaye, qui a été en garde à vue tout le week-end durant à la gendarmerie de Dara Djolof, a été déféré au parquet de Louga, hier lundi. En attendant son face-à-face avec le juge pénal.


liiiiiiiaffaire_de_malade

13 Commentaires

  1. Auteur

    Yankoubabandia

    En Août, 2014 (17:55 PM)
    c'est facile comme argument, que le Monsieur fasse la prison por savoir que c'est à lui d'éviter de violer la loi

    • Auteur

      12 Ans ....

      En Août, 2014 (21:22 PM)
      les filles sont dévergondées mais pas à 12 ans j’espère que ses enfants subiront le même sort
    • Auteur

      Nina

      En Août, 2014 (21:36 PM)
      qu'est ce que les enfants du violeur ont fait comme tort pour leur souhaiter un tel malheur ? ta cervelle doit te servir à réfléchir avant d'écrire n'importe quoi. sans rancune.
  2. Auteur

    Bid

    En Août, 2014 (18:06 PM)
    Foutez le en taule pour 15ans. :tala-sylla: 
    Auteur

    F2re

    En Août, 2014 (18:15 PM)
    Vraiment il est temps que l'on arrête les masslaha !
    Auteur

    Baye Zaal

    En Août, 2014 (19:40 PM)
    Violer une fille n'est facile: donc l'inverse est impossible.
    Auteur

    Atypico

    En Août, 2014 (20:19 PM)
    Ce monsieur a utilisé un argument typique des pervers pédophiles .A ce titre il faut supposer qu'il n'en est pas à sa première agression sexuelle et/ ou qu'il ne s'arrêtera pas à cette agression - ci ? Quand au fait de s'arranger en tant que parents avec la famille du violeur c'est pour l'équilibre mental de la gamine et pour sa vie affective et sexuelle future, une agression toute aussi grave et même davantage destructrice que l'acte sexuel subi. C'est une attitude à proscrire, car c'est à la loi, sans esprit de vengeance ni volonté de dramatiser qu'i faut se référer et donner toute sa place en tant qu'elle est censée dire ce qui est permis et ce qui est interdit et en tant qu'elle est censée nous protéger de la violence et de l'injustice.
    Auteur

    En Passant...

    En Août, 2014 (20:41 PM)
    Même si la fille a pris l'initiative, ce dont je doute, lui en adulte connaissant l'age de la fille, aurait dû se faire violence et s'en arrêter là; un point un trait. Il est coupable...
    Auteur

    @jaxlé

    En Août, 2014 (21:23 PM)
    Et la famille qui voulait étouffer l'affaire, c'est du grand n'importe quoi. Masla bou beuri baxoul si société. Toute personne en tort doit répondre de ses actes devant la justice. Lui responsable autant que les deux familles.



    YEWOULENE !!!
    Auteur

    Dioube Rek Mo Wor

    En Août, 2014 (21:52 PM)
    Ce monsieur n'a rien a dire il est coupable donc il faut que la loi soit appliquee. Negocier mofi fiekhe kou wathiie yone ak koume meunti done.
    Auteur

    Best

    En Août, 2014 (22:55 PM)
    la justice saura kw fair en tou cas ns avons confiance en notre justice :sn: 
    Auteur

    A Castrer

    En Août, 2014 (03:03 AM)
    Définitivement il faudrait arriver a castrer tous les pedophiles de la planète ou les pendre par les couilles en plein soleil, les vautours feront le travail tout seuls. Shame on you.
    Auteur

    Ozil

    En Août, 2014 (12:07 PM)
    Qui peut me dire comment les journalistes parviennent à avoir ces informations avec cette maniére aussi précise?
    Auteur

    Rew Badof

    En Août, 2014 (13:14 PM)
    GOROU SENEGAL NIO TIAG REK TIAMMM
    Auteur

    The King

    En Août, 2014 (14:22 PM)
    on a qu'a lui couper le sexe !!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email