Mercredi 26 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

POURSUIVI POUR OFFRE OU CESSION DE CHANVRE INDIEN : Khadim Mbathie justifie son inculpation par la volonté d’un policier, son rival, de le mettre dans le pétrin

Single Post
POURSUIVI POUR OFFRE OU CESSION DE CHANVRE INDIEN : Khadim Mbathie justifie son inculpation par la volonté d’un policier, son rival, de le mettre dans le pétrin

Si l’on devait inscrire les explications les plus drôles servies à la barre du tribunal par les prévenus pour se tirer d’affaire, c’est sûr que celles de Khadim Mbathie occuperaient une place de choix dans les annales de la justice. Appréhendé au même titre que Ndéné Fall, un des amis de son frère cadet, respectivement pour offre ou cession de chanvre indien et pour rébellion, il a donné une version qui a fait marrer plus d’un. Arrêté le17 août dernier, à Rufisque, à la suite d’une information anonyme faisant état qu’un individu était en train de s’activer de façon intense à un trafic de chanvre, il a clamé son innocence dans les faits qui lui sont reprochés. Selon lui, c’est alors qu’il était sur son scooter pour apporter à son frère aîné qui était dans les carrières situées à la sortie de Bargny, de quoi rompre le jeûne, qu’il a été appréhendé par des individus en civil. Une arrestation illégale à ses yeux, du fait qu’il n’a rien fait, mais qu’il a rangé dans le compte d’une simple volonté de nuire à son prochain. Et pour preuve, c’est selon lui, après avoir été appréhendé et menotté qu’il a reconnu un des policiers qui n’est personne d’autre que son rival.
«Je sors avec Rama, et l’un des policiers qui m’ont appréhendé, en l’occurrence E. Diop se trouve être un rival. C’est un problème de fille qui nous oppose tous les deux, c’est pourquoi il m’en veut. On se rencontre le plus souvent chez la fille, objet de notre convoitise» a déclaré K. Mbathie pour justifier son arrestation. Interrogé sur l’endroit où se trouvait sa copine, il a dit qu’elle était partie au Maroc. Il faut aussi relever que son arrestation n’a pas fait que des heureux. Parce qu’une de ses connaissances a été embarquée dans le même véhicule pour rébellion. Il s’agit de Ndéné Fall qui, selon lui, venu s’enquérir de la raison pour laquelle K. Mbathie a été jeté dans le panier à salade, a été lui aussi cueilli. Une version différente de celle contenue dans le procès verbal d’enquête qui fait état d’une farouche opposition de Nd. Fall de laisser les policiers remplir convenablement leur mission régalienne. Les policiers qui avaient fait leur rapport ont aussi eu à dépeindre Kh. Mbathie comme un dealer qui approvisionnait beaucoup d’adeptes de l’«herbe qui tue» dans la localité et qui avait été pris en possession de 5 cornets de chanvre indien. Le parquet, sans tirer les choses en longueur, a requis l’application de la loi pénale. Ce que n’a pas voulu entendre le conseil du prévenu. Me Boubacar Dramé qui assurait la défense, qui, a après avoir relevé l’absence de scellés justifiant une quelconque détention de drogue, a plaidé la relaxe pour les deux prévenus. L’affaire a été mise en délibéré au 29 août prochain.

liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email