Mercredi 20 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

RECRUDESCENCE DE LA VIOLENCE À SICAP-MBAO ET ENVIRONS : Le gang qui écumait le secteur mis hors état de nuire

Single Post
RECRUDESCENCE DE LA VIOLENCE À SICAP-MBAO ET ENVIRONS : Le gang qui écumait le secteur mis hors état de nuire

Belle prouesse à l'actif des limiers du poste de police de Sicap-Mbao qui, le 30 mai dernier, sont parvenus à mettre fin aux agissements délictuels d'un redoutable gang qui écumait d'honnêtes citoyens dans leur secteur de compétence. Pour parvenir au démantèlement de cette bande, les hommes du commissaire Bassirou Dièye sont partis de l'agression dont a été victime, vers 17 heures, la demoiselle Ndèye Fatma Diop, âgée de 22 ans et élève en classe de Première au groupe scolaire «Educazur». Regagnant son domicile, elle avait eu la malchance de croiser le chemin d'une personne, pourtant handicapée physique, qui s'en était pris à elle au moment où elle avait le téléphone collé à l'oreille. Profitant de la surprise, sur cet axe qui était peu fréquenté, l'agresseur handicapé physique s'est rué sur elle en lui administrant une belle gifle. Étant parvenu à déstabiliser sa victime, l'assaillant s'est acharné sur la demoiselle qui, certainement sous le coup de la panique, s'est évanouie.

Elle est ainsi abandonnée par son «bourreau» qui en a profité pour fondre dans la nature, emportant le téléphone portable de la demoiselle. Ainsi, après avoir retrouvé ses esprits, Ndèye Fatma Diop, interpellée par un passant intrigué par son désarroi, en a profité pour lui narrer sa mésaventure. Ce dernier, compatissant au malheur de la victime, s'est mis aux trousses de l'agresseur handicapé qu’il est parvenu à rattraper sans trop de peine, après avoir été épaulé par un gendarme rencontré dans les environs. Appréhendé, l'agresseur identifié sous le nom de Arona Touré, domicilié à Diamaguène, a été aussitôt conduit au poste de police de ladite localité. Soumis à un interrogatoire serré par les hommes du commissaire Dièye, le malfrat n'a pas daigné nier l'évidence, surtout que le téléphone portable de la victime a été retrouvé par-devers lui. Poursuivant, il a avoué son appartenance à un gang qui hantait le sommeil des populations de la zone. Très prolixe, il a listé les noms des éléments de ce gang dont Élimane Faye, qui passe pour en être le chef, Mouhamed Ndiaye, Cheikh Diop alias Cheikhouna et Serigne Modou Faye, dont la chambre sert de base de repli et de lieu de planque de l'arsenal qu'ils utilisent pour commettre leur forfaits. Pour prouver sa bonne foi, Arona Touré a révélé que le gang dont il fait partie est à l’origine de plusieurs agressions, notamment contre des dames. Il a aussi précisé qu'ils agissaient généralement au niveau des arrêts de cars de Keur Mbaye Fall, Fass-Mbao et Sicap-Mbao. Exploitant ces déclarations, les limiers s de fil en aiguille, ont parvenus à cravater tous les éléments du gang. Entendus, tous à l'exception de Élimane Faye, ont nié les faits, sans convaincre les limiers qui les ont placés en garde-à-vue puis déférés pour association de malfaiteurs, vol avec violence, détention illégale d’arme, offre ou cession de chanvre indien. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email