Lundi 24 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Tentative d'extorsion de fonds : Le journaliste Ibrahima Ngom “Damel” condamné à 6 mois avec sursis

Single Post
Photo archive

Le journaliste Ibrahima Ngom “Damel” s'en tire à bon compte. Le tribunal des flagrants délits de Dakar vient de le condamner à 6 mois assortis du sursis, synonyme de sa libération.

Lors de son jugement lundi, il avait avoué les faits qui lui sont reprochés et demandé la clémence du tribunal. Mais le substitut du procureur avait requis à son encontre 2 mois de prison. Le tribunal s'est montré sensible à son cas, en lui accordant le sursis.

Le journaliste avait été arrêté par la Section de recherches de la gendarmerie, déféré au parquet, inculpé pour “extorsion de privilège, chantages et injures” avant d'être placé sous mandat de dépôt à la chambre 7 de la Maison d'arrêt de Rebeuss.

Il avait envoyé 53 Sms “orduriers” en 18 mois au ministre-conseiller, Mor Ngom, pour espérer lui soutirer de l'argent, sans que ce dernier ne réagisse. Il s'était ensuite procuré le numéro de la fille de Mor Ngom et lui a envoyé des Sms pour lui dire qu'elle ne connait pas le vrai visage de son père. Ce qui avait poussé Mor Ngom à déposer une plainte contre le journaliste.

Une délégation de la presse en ligne, conduite par Ibrahima Lissa Faye, s'était alors rendue au domicile de Mor Ngom, pour intercéder en faveur du journaliste. Mor Ngom avait alors retiré sa plainte.


liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    Cest Quoi ça

    En Avril, 2015 (12:59 PM)
    C'est ça la justice?

    Ce gars devrait croupir en prison pour servir d'exemple à tous ces "journalistes" maîtres-chanteurs qui terrorisent les honnêtes citoyens. :frustre:  :frustre: 
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:01 PM)
    ASSALAAMOU HALEYKOUM INFORMATION URGENTE A PARTAGER :

    YALLAH DAFA AM LOU MOU MA WANN SI GUEENNNTT ; té nééwna louma sama ngéénntt di naax :

    Tay si gouddii mardi 21 avril , dama guiss sama bennn makk bou gradé si police bi mou tok si bénn place ; am benne convoie militaire bouko rommmbbb taaauuudialll ko. yaaggoulll dara convoit boobou sol ay tenu armé am bennee conspiration bou sol ay tenu attaqué ko tiré léénnn gnooommm gneuppp . may daw si bennn base militaire pour alerté léén ma guisss si yooonnn biii meme conspiration di léénnn beuuuga attaqué si yoooone bi gnou ngui tiré si population .

    Si meme goudi gui maa ngui si guiss yénén mbir i you si xew .

    Lima si dioublou moy alerté autorité armée bi gnou yokkk sen garde si bountou base militaire yi ak institution yi té gnou féxé liguéééyyye akkk police bi .

    Bataaaxaal biii bimakay binnddde samaa rooonngooogne tourouna gnati yone té tayoumaka .

    Dama neubbb sama identité nguir sama kaaraaanguéé . maa ngui maaroc yééénéé bou baaax bi ma aam sama rew ak diamm dji ma ka yéééné mo tax sama boroommm dima si wann ay mbir.

    Nanou yééénééénté diaamm té beuganté té yaallah taaxx tééyyy saaakkk saraaakh

    Kou mana toooggue thiéréé gaanaarr béégalééé ka ndiaboootammm naka defff.



    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:03 PM)
    Du 09 au 19 avril 2015 un inventaire faunique a été organisé dans le parc pour évaluer les stocks en vue de le soustraire de la liste des sites en péril.

    Pour cela, l'UNESCO et l'Etat du Sénégal ont dégagé d'importants moyens financiers pour l'exécution de l'opération y compris la prise en charge des agents requis à cet effet.

    Malheureuse les agents sont très mal pris en charge durant cette épreuve de 10 jours.

    Chaque jour les Agents font le décompte sur des layons de 10km, donc à l'aller comme au retour ils font le décompte sur une distance totale de 20km.

    Chaque matin le décompte démarre à 07h15 pour finir à 18h30 on passe la journée au point de km 10, un pot de corne boeuf petit model(payé en gambie) est distribué à chaque agent pour le dejeuner, chaque groupe de 5perseonnes est doté d'un bidon de 5L d'eau pour la boisson à raison de 1L par personne malgré la forte canicule de Tambacounda et les efforts fournis.

    le soir à 16H, on compte ensens inverse en quittant le point 10km vers le point 0km et on arrive genéralement à 18h30.

    Pour toutes ces rudes épreuves et le danger qui guette les agents dans le parc le Directeur Souleye Ndiaye et son Adjoint Moustapha Mbaye ont osé payé 3.000F je dis bien trois mille francs CFA/jour/agent. Donc si on fait le rapport entre 3000f/20km=150f donc ils ont payé 150F/Km de décompte. j'interpelle l'UNESCO parce que je que vous etes sensés payé les agents sur les normes internationales. je vous prie d'envoyer une mission de reconnaissance des faits en allant enquétter au niveau de la base c'est à dire les agents qui ont participé au décompte car c'est de l'exploitation de l'homme par l'homme. ces derniers s'enrichissent sur le dos des agents depuis plus de 30 ans. actuellement ils préparent leur retraite en bouffant tout ce qui leur passe de travers. il faudra tapper sur le ministre de l'environnement pour qu'ils les enlève de la direction on a assez d'eux car ils ont vendu des hypotragues koba des elans et beaucoup d'autres animaux ya longtemps. l'année dernier pour le meme décompte ils ont payé 25.000f a chaque agent après l'intervention du ministre.
    Auteur

    Dro

    En Avril, 2015 (13:27 PM)
    Quelle justice!???

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (14:16 PM)
    Ce gars devrait être radié. En tout cas, j'ai demandé à mon staff qu'il lui soit plus permis de procéder aux couvertures médiatiques de nos activités. Il n'a pas honte!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (14:32 PM)
    Les 3/4 des journalistes sont comme lui. Aucune morale, wakh rek, wakh rek. Trouvez de la matière svp. Cessez la politique.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (14:44 PM)
    Même pas d'interdiction ne serait-ce que temporaire d'exercer ?
    Auteur

    Moi

    En Avril, 2015 (15:12 PM)
    La justice sénégalaise est vraiment bizarre. Au lieu de juger les faits elle fait du sentimentalisme. Ce pays est vraiment foutu
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:02 PM)
    le plus grave, c'est que un groupe de journaliste est alle chez monsieur ngom pour demander clemence. alors que ces journalistes pour proteger leur corporation devraient etre les premiers a prendre distance.

     :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Lebaaolbaol Tigui

    En Avril, 2015 (18:16 PM)
    vous avez dit deux mois il y'a trois jours et maaintenant c'est six mois....quelle negligence !
    Auteur

    Amadou Laye

    En Avril, 2015 (18:34 PM)
    Ce verdict est une honte. Comment voulez qu'on croit à la justice sil y'a une classe de citoyen spéciale intouchable.

     :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Khar

    En Avril, 2015 (20:02 PM)
    SUIVEZ CHEIKH BAMBA DIEYE SUR TWITTER

    @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye



    SUIVEZ CHEIKH BAMBA DIEYE SUR FACEBOOK

    Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye

    Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye
    Auteur

    Khar

    En Avril, 2015 (20:06 PM)
    SUIVEZ CHEIKH BAMBA DIEYE SUR TWITTER

    @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye - @bamba_dieye



    SUIVEZ CHEIKH BAMBA DIEYE SUR FACEBOOK

    Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye

    Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye - Cheick Bamba Dieye
    Auteur

    Onditout

    En Avril, 2015 (11:07 AM)
    Drole de verdict !on voit du tout même de l'invraisemblable !
    Auteur

    Ceddo

    En Avril, 2015 (11:49 AM)
    je me fout de ce qu'il a foutu mais qu'il arrète d'usurper du terme Damel. C'est pas dans ses origine
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (12:23 PM)
    il est inadmissible que dans ce pays que les journalistes , etudiants et les politiciens soient les plus privilégiés dans nos juridictions : apres le procés de karim un journaliste qui avait été emprisonné aprés avoir coucher avec une fille malgrés sa soit disante croyance religieuse s'est permis de donner des lecons de civismes aux sénégalais dans des plateaux télévisés quelle honte

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email