Dimanche 16 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Thiès : les diplômés du CNEPS poursuivent leur grève de la faim

Single Post
Thiès : les diplômés du CNEPS poursuivent leur grève de la faim

Les 55 professeurs d’éducation physique, sortants du Centre national d’éducation populaire et sportive (CNEPS) de Thiès, poursuivent leur grève de la faim entamée depuis mercredi dernier, malgré l'évacuation de beaucoup d'entre eux à l'hôpital régional.

 

Selon le porte-parole par intérim, Moussa Diédhiou, plusieurs de ses camarades ont été évacués et actuellement hospitalisés à l’hôpital régional de Thiès, ''parce que leur état de santé se serait dégradé''.

 

Dans un entretien avec l'APS, il a indiqué que même le porte-parole Hippolite Diome, victime d'un malaise, ''serait dans un état critique et en surveillance à l’hôpital''.

 

’’Aujourd’hui, nous ne reculerons devant rien, même face à la mort, car c’est notre dignité qu’on est en train de défendre’’, a-t-il soutenu.

 

Moussa Diédhiou a souligné ‘’qu’aucune autorité ne s’est manifestée pour résoudre leur problème’’.

 

Les sortants du CNEPS de Thiès réclament leur recrutement et leur affectation de tous les professeurs sortants dans la Fonction publique, conformément à la promesse des autorités de la tutelle.

 

Ils avaient entamé une grève de la faim au mois de décembre 2013, suivi d’une marche partie de Thiès pour rejoindre Dakar, le 31 janvier dernier.

 

Les marcheurs avaient été interpellés par la gendarmerie à Rufisque, sur instruction du préfet de la ville, Alassane Sall, qui leur aurait promis une rencontre avec le Premier ministre Aminata Touré. 

 

Les grévistes de la faim sont couchés sur des nattes et passent la nuit devant le stade du CNEPS, sous le regard des passant, en bravant la poussière, le froid et le vent, a constaté l'APS.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Tyra

    En Février, 2014 (16:00 PM)
    Pourtant les professeurs sont insuffisant ds le moyen secondaire, alors pourkw l état ne recrute pas les jeunes prof formé o CNEPS de thies et les sortant de la FASTEF. Au mem moment serigne Mbaye Thiam recrute des vacataire et des vieux retraités qui ont une formation archaique revolu ki ne repond plus au besoin ni au type d homme dont le pay a besoin. Mbaye Thiam arretez vos connerie. Nous voulons que nos enfant sw éduque par des professeur ki ont la vocation et la formation.
  2. Auteur

    Peps

    En Février, 2014 (23:06 PM)
    La question de l'emploi se pose avec acuité pour une bonne frange de la population juvénile. Si elle relève plus de la responsabilité des pouvoirs publics, il n'en demeure pas moins qu'elle interpelle chacun d'entre nous. Chaque citoyen sénégalais qui en a les moyens doit aider les jeunes à trouver du travail. Plus qu'une simple question de survie, c'est surtout une question de dignité humaine. A quoi peut servir un Homme sans travail? Apporter des réponses aux jeunes ne nécessite pas forcément de gros moyens. Parfois quelques bonnes idées suffisent. A mon humble avis, quelqu'un qui a subi une bonne formation dans le domaine des activités physiques et sportives peut s'en sortir sans même compter sur les moyens de l'état. La pratique des APS correspond à un besoin vital pour bon nombre de nos concitoyens. Songez à tous ces milliers de personnes qui meurent chaque année de diabète, de maladies cardiaques et qui auraient pu être sauvés grâce à une pratique raisonnable de l'exercice physique sous la conduite éclairée d'un professionnel du secteur. Le problème , c'est que beaucoup de gens ne sont pas conscients de leur besoin d'APS ou ne trouve personne pour prendre en charge ce besoin. Il faut donc sensibiliser les populations et les encadrer moyennant....

    Le professeur d'EPS peut aussi facilement faire une carrière d'entraîneur et quand ça marche, il peut fort bien se passer d'un petit salaire de professeur. Allez savoir ce qu'un Metsu gagnait au Sénégal. En termes de salaire, il pouvait facilement nourrir des dizaines pour ne pas dire des centaines de profs. Bref, c'est juste quelques exemples concrets que j'ai voulus partager. En réalité, il existe une panoplie de métiers liés au sport où les professeurs d'EPS sont avantagés. Alors, pourquoi se priver de viande et de poisson au risque d'y laisser sa peau? Il faut juste chercher , prendre des initiatives et cessez de toujours s'en remettre à l'Etat qui lui-même ne mise que sur l'aide extérieur pour exister.
    Auteur

    Deum

    En Février, 2014 (02:23 AM)
    Qu'ils crevent! Ya des moyens beaucoup plus sains k ces conneries.
    Auteur

    @deum

    En Février, 2014 (03:51 AM)
    Ne soit pas méchant,saway,eux ils luttent aussi,d'une façon qui t'effraie toi le soumis,mais c'est un moyen de lutte.

    au lieu de recruter des agents de sécurité par dizaine de milliers,Macky aurait pu régler le problème de ces 55 professeurs d'aps.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email