Dimanche 17 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

Trafic de cocaïne : quinze ans de travaux forcés pour un citoyen français et 10 ans pour ses complices nigerians

Single Post
Trafic de cocaïne : quinze ans de travaux forcés pour un citoyen français et 10 ans pour ses complices nigerians

La Cour d’assises de Dakar a condamné, jeudi, un Français, expert-comptable de profession, à quinze ans de travaux forcés et ses complices nigerians à dix ans de travaux forcés pour trafic international de cocaïne.

 

Les faits remontent au 24 décembre 2009 lorsque les éléments de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (ORCTRIS) interpellent Olivier Georges Nunez Hernandez avec une valise contenant cinq paquets de poudre blanche dont l’analyse révèlera que c’est de la cocaïne. 

 

Alors qu’il sortait de l’aérogare, il sera arrêté sur le parking des taxis de Blessing avec Tompson Anyiam et Félix Anyawu qui se dirigeaient vers lui.

 

La fouille corporelle pratiquée sur eux aboutit à la saisie d’un billet d’avion électronique et d’un téléphone portable pour Olivier Hernandez dans une poche du pantalon de Blessing Tompson.

 

La perquisition de la chambre qu’ils occupaient à l’hôtel ‘’Le virage’’ de Ngor a permis la découverte entre autres d’une photo représentant le modèle de la valisée détenue par Olivier Hernandez. 

 

Ainsi, tous les trois, Olivier Georges Nûnez Hernandez, Blessing Tompson Anyiam et Félix Anyawu, seront placés sous mandat de dépôt pour complicité et trafic international de cocaïne. 

 

A la barre, Olivier Georges Nunez Hernandez, citoyen français, a déclaré : ‘’A mon arrivée à l’aéroport, un policier m’a demandé mon passeport et m’a demandé de les suivre. Ils ont fouillé la valise qui m’a été confiée par un ami à la sortie de l’hôtel à Sao Paulo’’. 

 

‘’C’est là bas que j’ai découvert la drogue. Je devais transporter des émeraudes, des draps pour un hôtel à Accra’’, a poursuivi, l’accusé âgé de 46 ans, expert comptable de profession. 

 

Olivier Hernandez, père de trois enfants dit avoir été en Amérique du Sud ‘’pour chercher des pierres précieuses’’. ‘’C’est à la police qu’on m’a montré cinq kilogrammes de cocaïne. Je ne savais pas ce qui il y avait dans la valise même si j’ai vérifié. Après Dakar, je devais rendre le colis à Stephan’’, a-t-il expliqué. 

 

‘’J’ai été léger d’esprit. Je le reconnais aujourd’hui. Je ne connais pas mes co-accusés. J’ai été très mal accueilli au Sénégal et j’ai été molesté par les policiers’’, a-t-il déclaré.

 

L’accusé, Blessing Tompson Anyiam, de nationalité nigériane dit avoir arrêté à l’aéroport alors qu’il était venu ‘’confirmer mon billet’’. ‘’C’est une fois arrivé au commissariat qu’on m’a dit que j’étais mêlé à la drogue qu’Olivier avait dans sa valise’’, a soutenu le prévenu, âgé de 41 ans et père d’un enfant. 

 

‘’J’étais venu au Sénégal pour visiter l’île de Gorée et particulièrement la porte sans retour’’, a-t-il précisé. 

 

Le troisième accusé dans cette affaire, Félix Anyawu, un nigérian de 38 ans, a également nié les faits. ‘’On m’a arrêté au parking des taxis à l’aéroport quand j’étais en train de marchander. C’est là bas que j’ai vu Olivier Hernandez pour la première fois. Je ne l’ai jamais connu’’, a-t-il expliqué.

 

Commerçant de profession, il a affirme être venu au Sénégal pour acheter du bazin pour sa boutique installée au Nigéria.

 

Dans ses réquisitions, l’avocat général, Madiaw Diaw a souligné que ‘’Olivier Hernandez a profité de la misère des autres pour se faire de l’argent’’ et requis 20 ans de travaux forcés contre le principal accusé et 15 ans pour Blessing Tompson Anyiam et Félix Anyawu pour qui il a demandé la requalification de trafic en complicité de trafic. 

 

Me Bamba Cissé, avocat des deux Nigérians a demandé l’acquittement pour ses clients. ‘’Aucune preuve ne les lie à cette affaire. Ils ont toujours nié avoir détenu le billet de leur co-accusé, Olivier Hernandez dans leur poche’’ a-t-il expliqué. 

 

Me Abou Dialy Kane, avocat d’Olivier Hernandez a lui aussi plaidé une requalification des faits de trafic en complicité


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Affairboudiakhasso

    En Décembre, 2012 (00:16 AM)
     :-D  :-D  :-D  :-D  :-D 
  2. Auteur

    Limace

    En Décembre, 2012 (18:22 PM)
    il aurait du prendre un billet pour paris, car jouer au feu avec une condamnation au senegal faut vraiment etre mauvais en calcule....comptable .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email