Dimanche 24 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

VIOL A MBOUR Le père de famille accusé d’avoir violé une déficiente mentale et handicapée physique

Single Post
VIOL A MBOUR Le père de famille accusé d’avoir violé une déficiente mentale et handicapée physique

Birame Kitane, un chef de famille demeurant à Mbour Toucouleur, est actuellement en détention à la Maison d’arrêt et de correction de Thiès pour avoir entretenu des rapports sexuels avec une fille de 16 ans, et de surcroît une handicapée physique et mentale, jusqu’à l’engrosser.

Ayant eu la polio, dans sa tendre enfance, la fille S.K en était sortie sourde et handicapée physique et mentale et, souvent, elle avait des crises épileptiques. Dans le passé, alors qu’elle n’avait que 12 ans, elle avait subi une grossesse de la part d’un individu et, deux ans plus tard, elle sera remise en enceinte par un autre homme. Avec deux enfants dans ses bras, elle avait du mal à subvenir à ses besoins. Elle fut confiée à une amie de sa tante afin qu’elle l’aide sur certains travaux ménagers. Mais le mari de sa patronne avait des yeux sur elle et chaque fois qu’elle allait au marché et sa fille à l’école, le gus abusait de la fille pour assouvir ses pulsions sexuelles. La première fois, dit-elle, son patron l’avait trouvée au salon et après avoir fermé la porte, il s’était jeté sur elle pour la violer et ensuite lui remettre deux pièces de 100 francs. Depuis ce jour, il ne cessait de coucher avec elle, dans les toilettes et dans les chambres, particulièrement celle de sa belle-mère.
Un jour, alors que la fille présentait des signes de maladie, la tante l’emmène à l’hôpital où le médecin a constaté une grossesse de deux mois. Interrogée par sa tante, elle répond que c’est son époux Birame Kitane qui en est l’auteur. Elle demande à la fille de ne rien dire à personne. Et le soir, la patronne réveille la fille pour lui demander une seconde fois de taire le nom de son mari et d’indexer un certain Omar Sagne qui avait quitté depuis longtemps la maison, tandis que le mis en cause proférait des menaces de mort à l’endroit de la fille, si cette affaire s’ébruitait. Birame Kitane a été déféré au parquet et envoyé en prison suite à une plainte des parents de la victime.




6 Commentaires

  1. Auteur

    Togolais

    En Mai, 2012 (23:44 PM)
    ça ne m'a pas surpris les senegalais sont tous des violeurs et assassin , mauvaise exemple pour l'afrique mais svp areter de violer les gens ( senegal ) bande d'enfoirés  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
  2. Auteur

    Ousin

    En Mai, 2012 (00:21 AM)
    pk sa femme voulai accuse un autr alors ke c est propre mari ki la engrosse .Bocou de cas de viol doivent bien etre verifie
    Auteur

    Aaaa

    En Mai, 2012 (01:33 AM)
    Mais wa senegal est ce que serigne samba mara nitt la? Laisse-nous au moins commenter sur tes blogs nom de Dieu!!!!!!!
    Auteur

    Mor

    En Mai, 2012 (06:07 AM)
    Il ne se passe pas un jour sans un crime sexuel au Senegal. J ai suggere a ce qu'une autre prison soit construite pour y mettre ces predateurs sexuels. Il y a maintenant beaucoup de predateurs qui tuent et font mal aux jeunes. Le gouvernement doit trouver une solution de traquer ces monstres.
    Auteur

    Poufffffffff

    En Mai, 2012 (10:09 AM)
    sénégalais = violeur ! ces gens ne sont pas humains des vrais animaux !
    Auteur

    Rectifie

    En Juin, 2012 (13:47 PM)
    bjr birame kitane goro pabi le maname djekerou domou pabi mom mo violer journaliste delene setlou linguene di wah

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email