Mardi 10 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

VIOLENCE A ASCENDANT Ansoumana gifle et doigte sa mère qu’il accuse de prostituée

Single Post
VIOLENCE A ASCENDANT Ansoumana gifle et doigte sa mère qu’il accuse de prostituée

L’histoire est à la fois triste et cocasse. La cinquantaine dépassée, Dieynaba Diallo attrait à la barre son fils Ansoumana Diaby âgé de 20 ans. Elle affirme que son garçon l'a giflée, doigtée et traitée de pute.


Orphelin depuis qu’il a soufflé ses 10 bougies, Ansoumana est poursuivi pour viol, menaces de mort, violences et voies de fait commis sur sa maman et sa sœur. Les faits se sont déroulés au Cem Hlm Grand Yoff où logeaient les sinistrés des dernières inondations. De retour de la Gambie où il était parti apprendre le Coran, Ansoumana a été surpris de revoir sa maman célibataire avec quatre enfants. Interpellée sur la paternité de ces derniers, sa maman refuse de lui fournir une quelconque explication. Mais c’était sans compter avec l’entêtement de son fils qui avait fini par apprendre comment sont nés ses demi-frères. Il attend alors que sa maman sorte de la douche pour la questionner de nouveau dans la chambre. Celle-ci ne veut pas l’écouter, mieux elle lui demande de sortir de la chambre. Ce que refuse Ansoumana qui profère des injures à l’endroit de sa mère. «Quand il a refusé de sortir, je me suis déplacée, mais c’est au moment de donner à sa sœur Kakouta la dépense quotidienne qu’il est venu vers moi, m’a poussé de force, giflé et doigté. Comme je ne portais pas de slip, il a introduit toute sa main dans mon sexe avant de me dire d'aller chercher un mari», déclare-t-elle au tribunal. Très peinée, Dieynaba Diallo dit ne pas comprendre pourquoi son fils ne cesse de lui rendre la vie difficile depuis son retour de la Gambie. «Mon fils n’a pas cessé de m’insulter depuis son arrivée, il est même allé  jusqu’à me traiter de pute», explique-t-elle, les larmes aux yeux. Selon la maman très désespérée, Ansoumana Diaby voulait coûte que coûte qu’elle lui cherche une épouse. Mais affirme-t-elle, «je lui ai toujours répondu que je n’avais pas les moyens, ce qu’il refuse de croire et il me traite de tous les noms d’oiseau. Je ne peux plus le supporter», dit-elle devant le juge.


Des accusations que conteste le prévenu. «Je ne l’ai jamais touché et que je meurs en prison si c’est vrai», crie-t-il. «C’est plutôt elle qui me menaçait, car j’étais au courant de ce qu’elle faisait. Elle et sa fille sont des prostituées», argue Ansoumana. Suffisant pour le juge l’arrête. «Tu vois, tu viens de traiter encore ta mère et ta sœur de prostituées ici à la barre». Ansoumana de rétorquer : «Ma mère et ma sœur se prostituent, je ne supporte pas d’être entretenu avec cet argent sale.» Kakouta Diaby l’enfonce à son tour. «Il a bel et bien doigté ma mère et c’est moi qui suis venue à son secours en le blessant au bras à l’aide d’une écumoire qui était juste à côté», narre Kakouta. Le cœur meurtri, elle ajoute : «Il m’a moi aussi menacé de mort quand il sortira de prison.»


Malgré les remontrances du procureur et du tribunal, le prévenu continue de soutenir que sa mère se prostitue puisqu’elle a eu à quatre reprises des enfants avec des hommes différents. Selon le parquet, Ansoumana est coupable des faits qui lui sont reprochés soutenant que ce dernier  méconnaît les douleurs de l’enfantement. Raison pour laquelle, il a requis six mois de prison ferme. «Ce jeune manque d’éducation, c’est une personne à part entière, il est indiscipliné. Toutefois, je demande qu'il soit relaxé au bénéfice du doute du délit de viol parce que je ne suis pas convaincu de sa culpabilité».


Le conseil d'Ansoumana soutient que c’est parce que son client a découvert que sa maman et sa sœur exercent le plus vieux métier du monde, qu’elles ont inventé cette histoire pour le mettre au frigo aussi longtemps que possible. «Comprenez qu’il souffre d’avoir été longtemps séparé de sa maman. Il  faut le dire, celle-ci n’a pas voulu s’occuper de lui convenablement. Elle a préféré fuir ses responsabilités de mère en le confiant à un marabout. S'il y a une victime dans cette affaire, c'est Ansoumana. La plaignante ignore dans quelles conditions son fils a été éduqué», dixit la défense qui demande au tribunal de relaxer Ansoumana des fins de la poursuite. «Si votre conviction est toute autre M. le président, je vous demande de lui faire une application bienveillante de la loi», plaide-t-il.


Ansoumana sera édifié sur son sort le lundi prochain.


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Femme2coeur

    En Novembre, 2012 (14:59 PM)
    lii bagna am dom sakh moko guene !
    • Auteur

      @femme2coiur

      En Novembre, 2012 (21:55 PM)
      ben domou pakistan reyna yayam parce que yaye dji dedonn prostituéou
      mais on l'a pas arreté , parce que au paskistan c'est normal pour defendre sa honneur famille
  2. Auteur

    [email protected]

    En Novembre, 2012 (15:45 PM)
    Allahou Akbar..
    Auteur

    Raison

    En Novembre, 2012 (17:38 PM)
    c ga la ses un con on n fe pa sa a sa mere mm sell est une putte
    Auteur

    Hams

    En Novembre, 2012 (17:48 PM)
    C'est triste et Con....!!!!!
    Auteur

    Packou

    En Novembre, 2012 (18:35 PM)
    le gosse dit vrai bien que c'est dommage. la dame et sa fille sont bel et bien ce qu'il dit. je crois que la meilleure solution si possible serait de les separer car la dame a deja fait son choix; difficile de l'y extraire.la vie est quelquefois intenable.
    Auteur

    Ko

    En Novembre, 2012 (18:47 PM)
    sans commentaire
    Auteur

    Senemerde!

    En Novembre, 2012 (18:57 PM)
    Quel est l'intérêt de nous parler de ça, Seneweb???  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
    Auteur

    Avocat

    En Novembre, 2012 (22:00 PM)
    En lisant le dernier paragraphe, je suis tétanisé par l'attitude de son avocat. Ces gens ont ils compris le sens de leur métier ?
    Auteur

    Sept

    En Novembre, 2012 (22:52 PM)
    TOUT CA EST UNE FICTION

    C FAUX

    SOYEZ PAS NAIFS ET BETES VOUS AUTRES
    Auteur

    Sn

    En Novembre, 2012 (23:24 PM)
    Déplorable,



    Je ne sais pas comment des histoires pareilles peuvent être relatée dans les médias.
    Auteur

    Metier

    En Novembre, 2012 (00:49 AM)
    je suis entierement d'accard avec le fils comment une mere peut se comporter ainsi ,musulmane dans un pays musulman 4 gosses de peres differents et sans mariages avec sa filles comme assistante et complisse tout simplement cUNE PROSTITUEE il a raison le fils k DIEU le garde il sera un grand HOMME DEMAIN.
    Auteur

    Vs Alkati

    En Novembre, 2012 (10:19 AM)
    Alkati tu es fils de prostituée c'est pourquoi tu as insulté tous les peuls. Que dieu ait pitié de ton ame.
    Auteur

    Mama Sy

    En Novembre, 2012 (12:02 PM)
    la maman n dw pa ale a la bar il dw pardone a dieu e sn fis e gere c prier sino dieu a clerema acompli plier
    Auteur

    Nossa

    En Novembre, 2012 (13:20 PM)
    on verra du tout au senegal ce pays est maudit vraiment et personne ne croit en dieu
    Auteur

    Toto

    En Novembre, 2012 (19:26 PM)
    D accord avec Packou. Mais le fils ne devrait pas du tout réagir comme il a fait. je souhaite que le Tribunal soit clément envers Ansoumana. Sa culture coranique doit lui permettre de dominer sa douleur et de chercher à vivre loin de safamille. Mais avec quels moyens? Dramatique histoire. L'intéret de l'article est de nous informer sur des situations difficiles et de nous permettre de nous en remettre à Dieu et de prier pour les intéressés.
    Auteur

    Negrito

    En Novembre, 2012 (11:47 AM)
    1 enfant doit obeissance a son pere et a sa mere en tout temps en tout lieu sur tout ce qui concerne l'islam le contraire non.
    Auteur

    Billy Boy

    En Novembre, 2012 (01:43 AM)
    Un article non signé avec un titre choquant.



    vous auriez du quand trouver un synonyme du verbe doigter tout en sachant que l'on parle d'une mère même si elle traitée de tous les noms d'oiseau. Pensez à ce que l'Islam nous a appris de la manière dont nous devons traiter les femmes, en l'occurrence nos mères, nos mères, nos mères
    Auteur

    Mamoudou Mbaye

    En Novembre, 2012 (09:21 AM)
    tout ce que j ai dire est ce jeune homme merite d etre eduquer on touche jamais a sa progenuture mm si elle est mauvaise
    Auteur

    Ndiye22

    En Novembre, 2012 (14:52 PM)
    alors je condamme le comportement du jeune c est pour ca qu on doit s entre aide la femme tous ses4 enfants de pere d inferant ca a cause de la pauvrete aussi ses marabout qu on donne a nos enfants il les exploites

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email