Jeudi 26 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Immigration

Orly : le club de football pleure Clayton mort en fuyant un contrôle de police

Single Post
Orly : le club de football pleure Clayton mort en fuyant un contrôle de police

L’AS Orly football dans lequel jouait l’adolescent depuis l’enfance, a rendu hommage à son « soldat ». Le jeune de 15 ans est mort ce mardi matin, au guidon d’un scooter.

L’AS Orly football est sous le coup de l’émotion. C’est dans ce club que Clayton, ce jeune de 15 ans qui s’est tué à scooter ce mardi à l’aube à Orly, alors qu’il tentait d’échapper à un contrôle de police, jouait depuis l’enfance.

« Nous regrettons le décès de ce jeune Orlysien qui était très investi dans le football et très attachant », a indiqué sobrement le club de foot sur sa page Facebook. « On ne t’oubliera pas avec toutes tes années passées dans notre club à nous faire rire et sourire », ajoute l’équipe de l’Avenir Sportif d’Orly, en s’adressant à son « soldat ». Sur place, en cette période de congés, le club était désert, et les dirigeants injoignables.

Mais de nombreux messages de condoléances ont été reçus. Provenant y compris d’autres clubs de football. De nombreux Orlysiens émus ont fait savoir via les réseaux sociaux qu’ils apportaient leur soutien à la famille. Comme ce voisin qui se souvient de Clayton, « toujours là à monter mes courses ».

Deux enquêtes ouvertes

Ce mercredi, les parents éplorés de l’adolescent n’ont pas souhaité s’exprimer. Sa nièce se souvient d’un jeune homme « gentil, calme et bon élève ». « Ce n’était pas un fêtard qui sortait tous les soirs », insiste-t-elle.

Deux enquêtes ont été ouvertes, menées par l’IGPN et le service de police spécialisé dans les accidents routiers en région parisienne pour éclaircir la mort du garçon, qui n’était pas connu des services de police.

Vers 5 h 30, ce mardi, une patrouille de cinq policiers stagiaires à bord d’une camionnette était arrivée près de trois scooters sur lesquels Clayton et des amis faisaient, selon les premiers éléments, du rodéo. Les pilotes des deux-roues vont s’enfuir. Après une première chute, Clayton poursuivra sa fuite, avant de perdre le contrôle de son scooter, qui s’est avéré volé. Le garçon qui a percuté un poteau de signalisation fera une chute mortelle.


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (23:24 PM)
    Encore un "petit gentil" qui faisait un rodéo avec un scooter volé.et qui voulait se sauver pour éviter le controle de police !.....encore une petite racaille mal éduquée qui pourrie les banlieues française !
  2. Auteur

    Boybourew

    En Août, 2018 (00:19 AM)
    Il avait 15 ans, il était dans la rue à 05h30 du matin, il faisait du rodéo et tympanisait les riverains..Ils fuyait un contrôle de police.Petite question : a qui la faute ?



    1- les parents ?

    2- la police ?

    3- lui-même ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Vrai

    En Août, 2018 (08:11 AM)
    Mon fils cadet a 15 ans, il ne lui effleure même pas l'esprit d'être dehors à partir de 18 heures sauf si sa mère ou moi l'amène à son club d'athlétisme. L'échec des enfants dont les parents sont originaires de l'Afrique s'explique bien souvent dans le laxisme de parents qui après vont s'en prendre au racisme. En France, il existe toutes les structures nécessaires pour qu'un enfant évolue normalement. Certes, nous n'avons pas tous le même degré d'intelligence mais il est en chacun de nous un minimum qui peut donner des bases solides à ses enfants et ce minimum s'appelle la responsabilité. Que la terre soit légère à cet enfant qui à l'âge de mon fils et qui dans un an aurait ; comme mon fils, pu passer tranquillement son Bac. J'espère et j'ose croire que les parents d'enfants sénégalais qui liront ces lignes sauront se montrer plus responsables. Ne nous voilons pas la face, trop d'enfants de sénégalais sont promis à la délinquance et à l'échec uniquement parce que leurs parents se fichent absolument de leurs devenirs et ne le réalisent qu'à partir du moment où ils sont convoqués pour un conseil de discipline ou par la police. Qu'ils fassent en sorte que le nom de leur famille ne soit pas sali. Au besoin, qu'ils écoutent le morceau de Salif Keita qui s'appelle la honte.

    Le vrai.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diop

    En Août, 2018 (12:05 PM)
    vous etes méchants au lieu de prié pour le repos de son ame vous inventé des balivernes sur la memoire du defunt que vous ne connaissez pas bandes crétins respecter les morts vous passerais a trépas et vous souhaiterais etre bien jugé par les gens  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email