Dimanche 26 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Infrastructures

Prolongement de la Vdn : L’Etat suspendu à l’appel des Layènes

Single Post
Prolongement de la Vdn

L’accès à l’esplanade du mausolée de Cambérène, les indemnisations de familles négativement impactées par le projet de prolongement de la Vdn, autant de dossiers non vidés que le Mouvement de la réhabilitation du lieu de recueillement cité plus haut impute à l’Ageroute. Ses membres dénoncent les méthodes de l’Etat et comptent agir pour que les fidèles layènes et les habitants de la cité religieuse préservent leurs intérêts surtout qu’il s’agit pour une grande partie, d’un titre foncier et non pas d’un domaine public.


Le projet de prolongement de la Vdn (Voie de dégagement nord), qui doit traverser la cité religieuse de Cambérène, n’a pas encore reçu toutes les bénédictions. Il affecte un site, parmi les plus sacralisés par la communauté layène et fait grincer des dents. En effet, «le Mouvement pour la réhabilitation du mausolée» s’insurge contre le publi-reportage réalisé par l’Age­route, l’agence d’exécution, diffusé à travers des chaînes de télévision. Ce spot véhicule l’idée selon la­quelle, les divergences avec les po­pulations sont aplanies. «Ce qui est totalement faux», selon le coordonnateur de cette organisation, Malick Diop. Dans leur «Décla­ration publique», reçue mercredi passé, lui et ses camarades dénoncent des insuffisances dans le processus de concertation qui devait prévaloir. La traversée de l’esplanade du mausolée est «le point central et le plus important». 
Selon ce mouvement, il n’y a pas eu de discussions sur l’impact foncier et l’articulation technique avec ce projet de réhabilitation du khalife et les infrastructures connexes qui devront voir le jour dans cette partie de la corniche. «En effet, comment comprendre pour un projet aussi impactant sur le foncier et à quelques mètres seulement du mausolée de Seydina Issa Rohou Lahi, premier khalife du Mahdi, que l’Ageroute ignore totalement ce qui s’y passe et ne prenne même pas la précaution de s’adresser au préalable à ceux à qui le khalife a confié les travaux et les aménagements en cours», s’émeuvent-ils. La sécurisation et l’accès à ce lieu de recueillement constituent pour eux, «l’élément central à résoudre avant tout démarrage de travaux à Cambérène», d’autant que «partout ailleurs au Sénégal, l’Etat aménage les lieux de culte et de pèlerinage et respecte la sacralité des lieux dans ses politiques». 
Alors qu’une certaine avancée est louée par les responsables du projet, le Mouvement pour réhabilitation du mausolée rappelle que «jusqu’à présent, l’étude d’impact environnemental et social (Eies) n’a pas été validée par les populations du fait de l’absence de discussions franches et sérieuses sur les nombreux points de désaccord».


L’emprise du projet en question
Le 23 décembre 2014, le cabinet Transecor a présenté l’étude d’impact en question aux habitants de cette cité religieuse, à travers une audience publique. Ayant reçu le document la veille, Malick Diop et ses camarades ont demandé du temps pour faire leurs observations aux réalisateurs de cette étude mais aussi les autorités. La synthèse de leurs considérations du rapport provisoire de l’Eies met en exergue des impacts divers du projet sur la cité religieuse. «A titre d’exemple, quand on parle de détérioration de l’air ambiant, il n’existe pas dans le rapport de donnée chiffrée pouvant permettre d’étayer une telle affirmation. On parle également de détérioration temporaire de l’ambiance sonore (bruits) comme si cette forme de nuisance s’arrêtera à la fin des travaux de réalisation de la route. Quid durant la phase exploitation avec le trafic intense des véhicules ? », s’interrogent ces Cambérénois dans leur «rapport d’analyse…» de l’Eies qui leur a été soumis. Ce document est cosigné par le maire de la commune, le «Collectif des impactés», le «chef du village», «le Comité centenaire» et le «Mouvement Diamalaye». Pour eux, le cabinet a aussi manqué de précision sur les mesures d’atténuation qu’il a financièrement évaluées à «215 mil­lions 625 mille francs Cfa».
Pendant que ce projet autoroutier risque de compromettre le mausolée, le mouvement créé pour sa réhabilitation ne voit point dans le rapport «combien de personnes vont être impactées durant les travaux et durant la phase d’exploitation». Cela pousse son premier responsable à se demander encore les bases sur lesquelles la négociation avec les personnes «impactées» a été faite : «Ne devrait-on pas alors poser un problème de procédure, car sur quelle base a-t-on négocié avec des personnes et même les faire signer alors que l’étude d’impact sans la validation de laquelle ces dites signatures n’ont aucune valeur n’a pas été faite ? Et si les populations ne sont pas d’accord avec le tracé, comment faire en cas de redimensionnement du projet (…).»


Non-rejet du projet et indemnisations sur un titre foncier
L’emprise du projet n’est pas encore clairement définie, selon ces défenseurs du mausolée. Ils constatent d’ailleurs que «le tracé réel du projet n’a jamais fait l’objet de matérialisation concrète et transparente avec les populations». Et il se trouve que les «ëtts» (espace familale de discussion) «qui constituent un patrimoine social, culturel des layènes à préserver» n’ont été considérés à leur juste spécificité. L’Etat est dans une dynamique d’indemniser les personnes qu’il estime victimes de ce projet. Malick Diop et Cie considèrent que «les indemnisations proposées l’ont été sur des bases nébuleuses et n’ont pas tenu compte du fait que Cambérène est sur titre foncier unique». Par conséquent, «il est inacceptable d’imposer aux victimes un barème car Cambérène n’est ni sur le domaine de l’Etat ni sur le domaine national pour que l’Etat puisse lui imposer quoi que ce soit». D’après eux, «de nombreux impactés ont été omis et dans beaucoup de concessions». La diversité des ménages négligée fait que «de nombreuses familles» peinent à «s’entendre sur les modalités de partage». Pis, le projet n’a pas prévu de site de recasement pour les Cambérénois impactés contrairement à Malika et aux déplacés de l’autoroute à péage. Autant de manquements que la tenue de discussions «franches» avec les «véritables interlocuteurs» de­vrait régler. Toutefois, contrairement à une idée répandue, regrette ce mouvement, «Cambérène n’a jamais rejeté ce projet mais a proposé son redimensionnement pour tenir compte de la dimension sacrée du mausolée, ce que l’Age­route ne veut point entendre».



Ibrahima Sall, coordonnateur du projet de prolongement de la Vdn

«On ne touchera pas au mausolée»
Interrogé sur les préoccupations du Mouvement pour la réhabilitation du mausolée, le coordonnateur du projet de prolongement de la Vdn assure que ce lieu de culte ne sera pas touché. Entre autres retombées, Ibrahima Sall annonce une réévaluation des impenses à payer à la suite d’un nouveau décret remplaçant le premier.


Le mausolée du premier khalife des layénes ne sera pas touché par le prolongement de la Vdn  qui doit traverser Cambérène. C’est l’assurance que le coordonnateur du projet a donné. Joint par téléphone, Ibrahima Sall a tenu d’abord à préciser «qu’il n’a aucun intérêt à polémiquer avec les populations». A propos de l’esplanade dudit mausolée, M. Sall indique que l’autoroute passera entre la mer et ce lieu de culte. «On ne touchera pas au mausolée qui a été clôturé. La route ne touchera au mur», ajoute-t-il. 
Le coordonnateur du projet de poursuivre que plusieurs discussions ont eu lieu avec les personnes impactées. Et «le maire de Cam­bérène peut en témoigner». Tout de même, lui et l’Ageroute restent «ouverts au dialogue». «S’ils (les membres du mouvement pour la réhabilitation du mausolée) le veulent, ils peuvent venir échanger avec nous. Nous sommes disposés à dialoguer.» Sur les retombées positives, Ibrahima Sall annonce que «la voirie de Cambérène sera entièrement reprise», et le projet recrutera de la main d’œuvre locale. De plus, «Ageroute va contribuer à la réhabilitation du mausolée».


Un nouveau décret sur les indemnisations
Quant aux indemnisations des personnes impactées, il soutient que l’Etat, à travers les services compétents et le préfet de Dakar, a évalué les impenses et a procédé au paiement sur la base d’un décret présidentiel. «Maintenant, on devait réévaluer certains impenses. Si l’on réévalue, cela veut dire qu’elles seront revues à la hausse. Il faudra un autre décret qui remplace le premier pour qu’on puisse procéder au paiement», explique notre interlocuteur. Par ailleurs, le coordonnateur assure que les observations, faites sur l’étude d’impact environnemental et social, ont fait l’objet de réponses par courrier dont il dispose une copie.



30 Commentaires

  1. Auteur

    Baye Fall

    En Juillet, 2015 (23:47 PM)
    KÉN DOU SERIGNE TOUBA KOUKA WÉDI NA DÉF LIMOU DÉF

    DIEREJEUF SERIGNE TOUBA
    Top Banner
  2. Auteur

    Layène Progressiste

    En Juillet, 2015 (23:55 PM)
    Serigne Abdou Aziz Sy avait refusé à l'époque que l'on casse une partie de sa maison (au niveau du canal sahm) pour agrandir l'avenue Blaise Diagne . Mais il avait fini par céder lorsqu'il comprit c'était un intérêt général.
    {comment_ads}
    Auteur

    Goor

    En Juillet, 2015 (23:56 PM)
    Ce sont mes mêmes qui avaient bouché le canal d'évacuation de Cambérene et qui avaient fait tomber Wade! De simples retours de bâtons!
    {comment_ads}
    Auteur

    Fat Pat

    En Juillet, 2015 (00:00 AM)
    Je trouve que c'est un bon projet dans le cadre du désenclavement de Camberene et tout le reste de la banlieue.. nous sommes tous senegalais, il faut juste discuter vous trouverez un consensus. Camberene a besoin d'une telle infrastructure en tant que cité religieuse.



    Wakhtaane léén ba juboo



    Bonne fete de Korité
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (00:11 AM)
    Je trouve que cette route trop proche de la mer que avance de plus en plus d'ailleurs
    Top Banner
    Auteur

    Diaw

    En Juillet, 2015 (00:16 AM)
    Dans ma petite et humble personne je vois que le mal du Senegal est son journalisme.Tous les problemes sont eux cette grande division confrerique sont eux ,la division et mauvais ententement politique sont eux, tout dossier qui divise est bien traitè,bien libellè et les points sataniques bien mis en evidence exemple regardez comment ils mentent sur les personnes qui ont et comment ils les attribuent à des groupes religieux et tout est faussetè.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (00:31 AM)
    Moi je Conseil a l'ageroute un Pont de 3 a 6 km de longt au dessus de camberene ainsi tout le monde y gagne, Car un tunel a Est impossible a 1 m sous terre Y'a l'eau
    {comment_ads}
    Auteur

    Laye

    En Juillet, 2015 (00:32 AM)
    MR LE DIRECTEUR DE LA SN HLM



    LES VICTIMES DES DETOURNEMENTS AU NIVEAU DES COOPERATIVES LOGEES CHEZ VOUS DEMANDENT A ETRE REMBOURSEES OU VOUS LEUR DONNER UN TERRAIN. DIX ANS D ATTENTE C EST ENORME ET C EST PAS DU TOUT SERIEUX.





    AU TEMPS AVEC NOS 1.500.000 F ON POUVAIT TROUVER UN TERRAIN NOUS MEMES FACILEMENT. MAINTENANT NOUS SOMMES PENALISES ET LES RESPONSABLES SONT LIBRES ET CIRCULENT SANS ETRE INQUIETES.



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (00:34 AM)
    Il faut arrêter d'utiliser la religion comme porte à faux. On sait tous ce qu'il y a derrière et comment ça va finir. Bientôt ils vont plus parler , seront riches et rouleront sur l'autoroute en question avec de belles voitures  :brawoo:  :brawoo: : #dounioudem
    Top Banner
    Auteur

    Boyalmadies

    En Juillet, 2015 (01:50 AM)




    Pourquoi Sidy Lamigne Niass est - il rancunier à ce point vis-a-vis du président Macky Sall? 

    Rappeler au président de la République que son défunt père était "gardien" et sa chère maman " vendeuse" sert à quoi objectivement sur ce plateau télé?



    Sidy est vraiment pathétique avec ses grosses lèvres qui ont l'air d'une orifice anale atteinte d'hémorroïdes.

    Sidy est franchement mauvais! On sent même de la gêne chez ses invités comme Serigne Mboup à l'évocation de ce sujet sur les honorables parents de Macky Sall. 

    Les parents du président de la République étaient "pauvres"...Soit. Mais la pauvreté n'est point une fatalité. Loin de là...



    Le parcours de Macky Sall doit être une motivation pour tous ces jeunes qui n'ont pas eu la chance, je dis bien la chance, d'avoir des parents nantis et qui veulent s'en sortir.

    Tout est possible dans la vie si on croit réellement en soi - même et à ses propres capacités. 

    Et Macky Sall en est l'illustration la plus vivante. N'en déplaise à ce dépressif de Sidy Lamigne Niass, qui n'a que l'insulte à la gueule. Combien de gens sont nés pauvres et par la seule force de leur abnégation et leur foi en eux - même, sont devenus milliardaires? 

    Sidy sait pertinemment que le chantage qu'il a exercé sur le président Wade ne marchera jamais avec le président Macky Sall. Raison pour laquelle il s'agite et fait feu de tout bois. 

    Son propre frère le traite de fou, dépressif et squizophrene et cela se voit même dans son regard hagard. Pour ceux qui savent observer.



    Macky Sall est devenu président de la République par la seule volonté de Dieu qu'on le veuille ou non.

    Et il est l'homme politique sénégalais ayant le plus riche cursus dans l'histoire politique du Sénégal: directeur général, ministre, ministre d'Etat, premier ministre, président de l'assemblée nationale et... président de la République. Qui dit mieux? 

    Ceux qui ne voient pas la Main du Tout Puissant dans ce parcours n'auront rien compris.



    Si Sidy Lamigne Niass veut attaquer Macky Sall sur les problèmes qui assaillent les sénégalais, qu'il le fasse. Mais objectivement. Et non de cette façon lâche et irresponsable. 

    Et après cela, il veut nous bassiner avec " sa religion"...



    .

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (01:55 AM)
    Sidy lamine niass est trés méchant
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (02:44 AM)
    Ce projet date de longtemps ...le fonds kowetien etait pret à le financer depuis 2014 du temps de ATR...Au senegal on ne travaille pas on aurait dit le faire pour le benefice de tous y compris surtout les layenes.Combien de dakarois n'ont jamais vu le mauselèe de Seydina Issa et trouveront l'occasion de passer par là.

    Du fait de son acces facile le tourisme religieux va se developper...

    depuis Vermont , USA

    {comment_ads}
    Auteur

    Ds

    En Juillet, 2015 (04:52 AM)
    sidy lamine et vraiment un mecreant qui ne crois a rien si c n,que l,argent si les parents de macky etai des pouvre c,est toute un lhoneur pour le president qui se debrouille tout seul pour arrive la ou il est aumoin lui il ne pas conter sur ses parent pour etre quelqu,un ya n,a ceux qui si leur pere n t pas president ils ne pouron meme pas etre un postier au senegal
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (06:07 AM)
    En général, une entreprise de presse n'est pas rentable ni économiquement (valeur ajoutée trop faible, disons moins de 25%) ni financièrement (rémunération très faible des capitaux investis). Ceux qui créent des maisons de presse le savent très bien. Ils crèvent chaque fin de mois pour payer, charges sociales et autres. Les impôts dus sur les salaires sont impossibles à payer, pourtant ils sont prélevés sur les bulletins de salaire...Ce qui est un détournement au sens de la Loi fiscale.

    Pourquoi donc ces gens se bousculent-ils pour créer des entreprises de presse? Chacun doit y réfléchir ....On devine pourquoi.

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (07:49 AM)
    C'était vraiment vraiment l'occasion de démolir c banmel.

    Montagne de mensonges ...
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (08:24 AM)
    Les religeux n'ont pas à faire la loi. Qu'ils restent à leur place. La religion est anti-développement et cela se vérifie encore ici. Restons à l'écoute des marabouts et des religieux en général comme des moutons et nous n'avancerons pas mais nous resterons à l'âge de pierre! Pauvre Afrique!!!!! Débarassez-nous de tous ces obstacles svp!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Rooul Xitsu

    En Juillet, 2015 (09:35 AM)
    Ces FOus doivent surtout cesser de contempler les iles de sable naturelles de Yoff et dire que c'est leur Maradout qui a repoussé la mer. :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
    Top Banner
    Auteur

    Tiaw Laye

    En Juillet, 2015 (09:41 AM)
    ouais ces Ile de sable existaient bien avant lui mais le Sénégalais typique n'y voit que du feu. :interrogation: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (09:43 AM)
    A dire vrai, c'est cette communauté religieuse qui pose le plus de problèmes au Sénégal dans sa marche vers le développement de nos infrastructures ! Ces gens ont réussi à faire plier l'Etat qui avait un grand projet financé par nos partenaires pour déverser les eaux de pluies à plus de deux kilomètres des côtes, comme cela est fait dans tous les pays développés et même au Maroc ! Maintenant ils veulent retarder les travaux de prolongement de la VDN ! Pourtant, au temps des colonisateurs Français, personne n'avait osé s'opposer à quelque travail d'utilité publique au Sénégal, et même quand le grand marabout a été pris en plein jour, à destination de Gorée où il fut interné pendant plus d'un an, personne ne s'était risqué à empêcher l'embarquement, jusqu'à ce que les occupants décident de le libérer après avoir été assurés de son pacifisme à leur égard ! L'Etat doit être ferme, nous sommes en République !
    {comment_ads}
    Auteur

    Limamou

    En Juillet, 2015 (10:24 AM)
    Ce sont des presqu'iles sablonneuses qui jalonnent la cote sur 7Km environ nullards. C'est vrai que ça date de +
    {comment_ads}
    Auteur

    Monpays

    En Juillet, 2015 (11:39 AM)
    Bonjour ,

    dans le texte , j'ai lu que c'est un titre foncier(domaine privé!) .... donc attention !!!

    la meilleur solution je penses est d'indemniser les habitants de cette zone ou doit passer la VDN , d’ailleurs comme ça a toujours été fait [ils y habitent depuis 1914].

    Pour anonyme 19, il faut relire les infos , par ce que cette communauté réclame une chose légitime:

    ONAS devait:

    1- déverser des eaux de pluies--> il déverses des eaux usées

    2- Il devait le faire au large --> c implanté a moins de 100 m de la plage

    Conséquences: Les habitants son malades et c'est eux ki nous vendent 30% des légumes kon mange ( danger)

    3- Une commission scientifique de cette même population refuse l'extention de cet edifice et non l'implantation.

    Et tout simplement, par ce que le contrat signé par l’état n'a pas été respecté, sinon on aurai sévi comme on le fait partout .

    Et pour infos , le marabout de ses gars a été a Gorée durant 3 mois non en détention, mais pour tenir compagnie un de ses ami détenu sur le site .



    "Yalla na Yalla défal leine diam; Yalla na diam sakh si rew mi" .



    Cordialement.

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (12:43 PM)
    Du temps de Senghor ce projet etait prevu avec un tracet bien prevu dans un espace entre camberene et parcelle-On avait laisse un espace de 50m de large entre Camberene unite5 -cite Nations Unis jusqua Golf-Ces memes qui revendiqueent sous la direction de Seydina Laye fils du marabout actuel ont morcele et vendu lespace illegalement-La mafia des tarikha doit sarreter
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (12:46 PM)
    Ce projet ne passera jamais entre le site Diamalaye et la mer. Ce serait la meilleure facon de detruire ce lieu. La route doit contourner le site la lìnterieur des terres. Mais jamais entre la mer et le mausolee. Pour tout l or du monde, il ne faut accepter ce scenario. Le gouvernement doit travailler sur une solution alternative de contournement du site.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (12:59 PM)
    Li yeup Abdoulaye Wade leu enemies número 1 de la confrere des Layenes old n ont qua aller faire leur autoroute sir le Mausolee de Serigne Touba comme iOS veulent le faire a Camberene

    Bande de voyous wa
    {comment_ads}
    Auteur

    Atypico

    En Juillet, 2015 (13:04 PM)
    Respecter le Mausolée et ensuite que l'intérêt général soit l'inpératif ui s'exerce sur les intérets particuliers religieux ou non, qu'il s'agit d'indemniser corectement ...Ras le bol des lobby maraboutiquiers qui cherchent à faire monter les enchères avec des arrières pensées politiques autant que finnancières !
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (14:13 PM)
    le projet de prolongement de la VDN remonte du temps de Diouf le projet etait ficele et pret a demarrer. Malheureusement le projet a ete gele pour cause de contronverse de titre foncier et religieux. En effet la route devait etre une route a 4 voies cotiere parsemee de palmiers et de trottoirs mais le trace etait freine par le mausolee des Layenes. Avc multiples accords et negociations les 2 parties ne sont pas parvenus a trouver un terrain d entente. Le mausolee ne pouvant etre contourne a cause de la proximite de la mer et d autre part les cites de camberene, une delocalisation des habitants couteraient a l Etat un autre investissement.

    Mais ce projet est un projet dinteret pour le developpement economique et tourististique du Senegal car cette route va prolonger les belles plages des parcelles assainies et de guediawaye et offrir plus d emplois

    Les Layenes doivent accepter cela contribuera au developpement economique du pays  :bindeu: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (15:46 PM)
    Il faut faire un pont de 8 km sur camberenne et les dees sont fait comme les lebous ne veulent pas qu, ont touchent pas a leur mosquée mdrrrrr ou bien l, , etat leur demande de repoussera encore la mer pour avoir de la place

     :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :xaxataay: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (22:41 PM)
     mbeulei  :fbhang:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juillet, 2015 (11:30 AM)
    YA DES CHOSES QUI SONT VREMENT IMPENSENSABLE CAMBERENE NAMOU BINDO NAGNOUKO BAYI NONOUKO BOROM DEUK BI TRACER § KOUGNOU MAYE LEP NGA DIEUL LEP SOU YAGUE NGA DONEU BADOLA L HOMONYME DE SEYDINA ISSA LAYE (PSL) AVAIT PRIS 360ha POUR L offrire A L ETAT DU SENEGAL QUI SONT DEVENUS LES P.A DONC KHAMLENE LOUGNOULENE WAKHOUL ET DU RESPECT
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (06:40 AM)
    yow aw anonyme n 19 va faire des recherches avant .Seydina Limaamou Psl n'est pas un marabout c le Mahdi soo ko weedee nga waat di ngua torokh si kaw souf.OUMY LAYE
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email