Vendredi 15 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Insolite

Un violeur décapité par sa victime enceinte

Single Post
Un violeur décapité par sa victime enceinte

Victime de nombreux actes de viols et de maltraitance, une femme turque a décapité son bourreau avant de l'exposer sur la place du village de Yalvac. "Voici la tête d'une personne qui a joué avec mon honneur", a-t-elle lancé. La femme de 26 ans était enceinte depuis cinq mois de son agresseur. Elle a finalement décidé de se faire justice elle-même, en lui tirant dessus une dizaine de fois, dont plusieurs fois dans les parties génitales. Elle l'a ensuite décapité, avant de la jeter sur la place publique. "Voici la tête de celui qui a joué avec mon honneur. Tout le monde aurait insulté mes enfants. Désormais, personne ne pourra le faire. J'ai lavé mon honneur. Les gens parleront de mes enfants comme étant ceux de la femme qui a lavé son honneur", a-t-elle expliqué aux policiers. Cela faisait des mois qu'elle était maltraitée. Son bourreau possédait par exemple des photos d'elle en tenue légère et menaçait de les diffuser si elle ne couchait pas avec lui. Elle avait par ailleurs demandé aux autorités de pouvoir avorter, bien qu'elle ait dépassé le délai de dix semaines, comme le prévoit la loi en Turquie. Pour les groupes féministes turcs, elle est considérée comme une héroïne.


7 Commentaires

  1. Auteur

    Bravo !

    En Septembre, 2012 (17:23 PM)
    ca c'est une femme qui en a des c..... !
    • Auteur

      Ere

      En Septembre, 2012 (18:04 PM)
      cela aurait été un acte compréhensible si elle n'attendait pas un enfant de lui. mainteneant, qu'est-ce qu'elle va dire à l'enfant qui va naître ? que non seulement il est né d'un viol, mais qu'elle a décapité son père ? il y a de quoi devenir fou avec cette révélation. cette femme est instable psychologiquement, sinon son violeur n'aurait pas pu lui exercer un chantage et elle gèrerait de manière générale les situations difficiles de façon plus juste.
      il faut aussi dire que les traditions turques des campagnes sont très violentes et difficiles à comprendre pour un étranger.
  2. Auteur

    Hum

    En Septembre, 2012 (18:23 PM)
    La question est de savoir comment le présumé violeur a obtenu des photos d'elle en tenue légère. Et puis si elle avait une telle détermination dès la première tentative de viol, elle tuerait le mec sans jamais être violée. Ses enfants auront un gros problème : être enfant d'un violeur et d'une criminelle.
    • Auteur

      Hum Hum

      En Septembre, 2012 (19:54 PM)
      que ne fait-on pas avec des yaka ? grande gueule et tête de con ! tu crois qu'elle a encore ou pourra avoir d'autres enfants avec ce drame ? toujours + malin derrière sonclavier.
    Auteur

    Djifa2

    En Septembre, 2012 (19:31 PM)
    je s8 d accord avec vs commen le mec a obtenu des photos d elles en tenue legere et qui ns dit qu elle na pa fait expre de tue le mec pour seulement avorte pourquoi attendre tou c temp pour le tuer alors qu ellle aure pu la faire lla 1 foi

    • Auteur

      Minetiiis

      En Septembre, 2012 (20:00 PM)
      booba da saffoone sap... mais nak, bi affairbi sappéé la dooga doyal ci wadji, sooga décidévou laver honneurame.
    Auteur

    Loi Divine Et Terrestre

    En Septembre, 2012 (19:51 PM)
    Comme dit l'autre en voilà une qui a des c*ouilles et surtout un courage qu'elle paiera sûrement de sa vie. En Turquie, les femmes sont de vraies esclaves ( comme au Sénégal) victimes des traditions et surtoue de la RELIGION ! il faut un exemplaire ici au SN pour que les violeurs demeurés impunis pensent à laiiser leur bite et leur tête à l'abri des femmes qui en ont assez de servir de trou et rien d'autre : Je n'approuve pas le geste de cette femme mais le comprend. Trop c'est trop !
    Auteur

    Binoushe Diagne

    En Septembre, 2012 (20:36 PM)
    elle lui a tiré sur les parties génitales?ho elle aurait pu viser ailleurs cauze là,ça fait vraiment mal!!!mais quant méme elle est tres brave et est une vrai héroine!  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :up:  :up:  :up:  :up:  et pour ton jugement? :sad:  :sad:  :sad:  :sad:  :sad: 
    • Auteur

      Doctor

      En Septembre, 2012 (22:12 PM)
      pour le jugement t'inquiète pas les "turquiens" ont signé un accord avec yaya jammeh pour la sentence
    Auteur

    Ohh Mon Dieu

    En Septembre, 2012 (09:12 AM)
    les "turquiens" tu ma dead lol les turcs wayy sa wadjii
    Auteur

    Cato

    En Septembre, 2012 (13:54 PM)
    ce ignoble crime, commis par une femme, est apparemment OK et cette criminelle passe pour une héroïne car sa victime est un homme-violeur.

    Quand les hommes 'lavent' l'honneur en tuant une femme, on entends les cris d'orfraie de partout. Mais qu'une femme tuent une homme pour des raisons similaires, on l'acclame héroïne.

    un crime reste un crime, mais la gueguerre des sexe qui est exportée partout de nos jours, est arrivée a travestir l'injustice pour 'justice' et le seul sexe/genre qui compte a leurs yeux est le genre féminin. Commettre des injustices pour reparer des injustices, voici le mod-op des la 'nouvelle puissance' féminine. L'ironie est qu'elle dépend des hommes (le genre) pour executer leur sale besogne.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email