Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

15 ans après les attentats du 11 septembre, la guerre des Etats-Unis contre le terrorisme dresse un bilan peu glorieux

Single Post
15 ans après les attentats du 11 septembre, la guerre des Etats-Unis contre le terrorisme dresse un bilan peu glorieux

Il y a quinze ans, le monde entrait dans une nouvelle ère, celle de la guerre contre le terrorisme déclarée par les Etats-Unis et leurs alliés à la suite des attentats du 11 septembre 2001, au cours desquels les tours jumelles du World Trade Center à New York et une partie du Pentagone à Washington avait été détruites.

Depuis, le scénario de la sécurité mondiale a été bouleversé. La guerre en Afghanistan s'est éternisée, le gouvernement irakien de l'ancien président Saddam Hussein a été renversé dans un bain de sang, et la Libye et la Syrie ont été mises à feu et à sang.

L'organisation terroriste de l'Etat islamique (EI) s'est emparée de vastes pans de l'Irak et de la Syrie et a perpétré des attentats dans le monde entier. La guerre et la destruction au Moyen-Orient ont conduit à l'exode des populations locales vers l'Europe. Des attentats terroristes ont été commis en France, en Allemagne, en Belgique et en Turquie.

Comme l'avaient prévenu certains avant l'invasion de l'Irak par les Etats-Unis, l'intervention au Moyen-Orient a ouvert la boîte de Pandore dans la région et semé un chaos extrêmement difficile à maîtriser en ravivant des conflits confessionnels, ethniques et tribaux remontant à plusieurs siècles, qui ont mis le feu aux poudres dans la région.

Depuis, l'Egypte, le Yémen et d'autres pays arabes ont été le théâtre de violences, et le processus de paix entre Israël et la Palestine est irréversiblement engagé dans une impasse. Ce que l'on a appelé le "printemps arabe" s'est révélé être un désastre et une honte.

La guerre a détruit la vie de dizaines de millions de personnes en Afghanistan, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. L'économie dans ces régions a été presque entièrement détruite, vivre normalement est devenu un luxe et la société a été brisée par la guerre et la violence.

"J'ai perdu mon mari. Je n'ai ni travail, ni revenu régulier pour élever mes enfants. Tout ce qu'a apporté la guerre des puissances étrangères contre le terrorisme, c'est la corruption, la pauvreté, les conflits endémiques et la culture du pavot", a estimé Jamila, une habitante de Kaboul, dans une interview accordée à Xinhua.

Pendant que le Moyen-Orient était en proie à la violence et au terrorisme, les puissances occidentales sous la houlette des Etats-Unis ont adopté une approche sélective à l'égard du terrorisme et n'ont pas combattu sérieusement ses causes profondes.

Il a été prouvé que l'Etat islamique était un groupe dissident de l'opposition syrienne, et des groupes armés islamistes ont également été utilisés par des éléments occidentaux pendant la guerre de Tchétchénie contre la Russie, de même qu'au Xinjiang en Chine.

Si les Etats-Unis étaient victimes du terrorisme il y a 15 ans, leur politique d'intervention militaire en Afghanistan et au Moyen-Orient n'a fait qu'aggraver la situation sécuritaire dans le monde et donné l'impression que leurs opérations militaires ne servaient que leurs propres intérêts.

"Les interventions militaires de l'Occident dans des pays tels que l'Irak, la Syrie et la Libye ont semé le chaos et l'anarchie", a estimé Michael Lueders, membre du Conseil de l'Association allemande du Proche-Orient et du Moyen-Orient. Il a accusé les Etats-Unis d'être responsables de la crise des réfugiés que traverse actuellement l'Europe, la pire du genre depuis la Seconde Guerre mondiale.

Saïd al-Lawendi, professeur de politique à l'Université du Caire, a déclaré à Xinhua que la "révolution" dans les pays arabes avait détruit la région. Il a en outre accusé les Etats-Unis d'avoir "créé un nouvel ennemi dans la région : le terrorisme et le sectarisme".

Les plus grandes victimes dans les pays du Moyen-Orient et en Afghanistan sont les femmes et les enfants, qui constituent la majorité des réfugiés. Les photos d'enfants tués pendant la guerre et la crise des réfugiés appellent le monde à entreprendre un examen de conscience.

Les interventions militaires des Etats-Unis et d'autres puissances occidentales au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Afghanistan sont, à n'en point douter, la cause réelle de la détérioration de la situation sécuritaire dans le monde.

Afin de lutter contre le terrorisme, les Etats-Unis et d'autres pays occidentaux doivent cesser d'agir de manière unilatérale sans l'approbation des Nations Unies, de violer la souveraineté et la dignité des autres pays et d'adopter une approche "deux poids, deux mesures" dans la lutte contre le terrorisme.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (17:13 PM)
    Il vont le payer très cher...la vie humaine est sacrée
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2016 (00:16 AM)
      ils ont jouer le jeu sans ce rendre compte de la dimension des inconvÉnients nÉfastes ca va leur coÛter et ca les coÛtera de la quinine a boire.....machallah
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (08:17 AM)
    ce que les usa ont souffert est une goutte d'eau par rapport à la souffrance infinie des populations musulmanes du moyen orient et d'ailleurs.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email