Mercredi 29 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

61 ans après sa mort, Patrice Lumumba rentre chez lui

Single Post
Patrice Lumumba
Plus de 61 ans après son assassinat, le cercueil de Patrice Lumumba a été ramené mercredi sur sa terre natale, deux jours après la restitution par la Belgique à la République démocratique du Congo (RDC) d’une dent, seul reste de la dépouille du héros de l’indépendance.

Partis mardi soir de Bruxelles à bord d’un avion de Congo Airways, le cercueil et la délégation qui l’accompagne avaient fait escale en début de matinée à Kinshasa.

Ils ont alors emprunté trois petits appareils qui se sont posés l’un après l’autre en début d’après-midi sur la piste en terre battue de l’aérodrome de Tshumbe, dans la province du Sankuru, dans une ambiance de fête, avec comité d’accueil, chefs coutumiers, orchestre et danseurs traditionnels. Les deux premiers transportaient officiels et famille, le dernier le cercueil.

De Tshumbe, le cortège doit parcourir 25 km pour se rendre à Onalua, le village qui a vu naître Lumumba en 1925, où sont prévus deux jours d’hommages. Onalua fait partie depuis 2013 d’une commune baptisée Lumumbaville en mémoire du premier Premier ministre du Congo indépendant.

C’est le début d’un périple de neuf jours en République démocratique du Congo, qui fera étape dans des sites emblématiques de la vie de Patrice Lumumba et s’achèvera le 30 juin dans la capitale où, après un deuil national de trois jours, un mausolée accueillera une cérémonie d’inhumation.

“Son esprit, qui était emprisonné en Belgique, revient ici”, se félicitait à Onalua Maurice Tasombo Omatuku, chef traditionnel et neveu de Lumumba, à la veille du retour de la dépouille de son oncle.

Sur la place du village, qui va recevoir le cercueil, un modeste podium aux couleurs de la RDC (jaune-bleu-rouge), des tentes, de grandes affiches à l’effigie du héros national, ont été dressés, les arrivants étant accueillis au son du tam-tam et de danses Tetela, l’ethnie de Lumumba.

“Le fils revient”
Tout près, les habitants montraient “la parcelle familiale où naquit Lumumba”, dans laquelle se trouve une maison en béton, inachevée, délabrée, une grande partie du toit emporté.

Un peu plus loin, Catherine Mbutshu, avancée en âge, exprimait sa joie à l’idée que la “relique” de Patrice Lumumba soit ramenée sur la terre de ses ancêtres. “Je suis vieille, j’ai mal aux jambes, mais je suis contente car le fils revient”, déclarait cette femme présentée comme ayant côtoyé Lumumba de son vivant. “J’ai parlé avec lui avant son départ à Kisangani”, son fief politique, dans le nord-est, assurait-elle.

Patrice Emery Lumumba est entré dans la légende le jour de la proclamation de l’indépendance du Congo, le 30 juin 1960, avec un discours aux mots très forts contre le racisme des colons. Dès le mois de septembre suivant, il était renversé, puis exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes, Maurice Mpolo et Joseph Okito, par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l’appui de mercenaires belges. Il avait 35 ans.

Son corps, dissous dans l’acide, n’a jamais été retrouvé. Il a fallu des décennies pour découvrir que des restes humains avaient été conservés en Belgique, quand un policier belge ayant participé à la disparition s’en est vanté dans les médias. Une dent que ce policier avait en sa possession a été saisie en 2016 par la justice belge.

Contenue dans un coffret, elle a été placée dans un cercueil remis aux autorités congolaises lundi à Bruxelles en présence de la famille du leader assassiné, lors d’une cérémonie empreinte d’émotion.

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a renouvelé à cette occasion les “excuses” du gouvernement de Bruxelles pour sa “responsabilité morale” dans la disparition de Patrice Lumumba. Il y a deux semaines, c’était le roi Philippe de Belgique, en visite pour la première fois en RDC, qui réitérait à Kinshasa ses “plus profonds regrets pour les blessures” infligées durant la colonisation.


10 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (15:31 PM)
    Voici le comportement des amis de Macky
    Top Banner
    • Auteur

      Une Dent N'est Pas Un Corps

      il y a 1 semaine (16:07 PM)
      Quelle farce néo-coloniale encore belge et le Congolais toujours béni Oui Oui. Une dent, eh oui la dent de l'illustre Lumumba, voilà ce que le roi Belge a rendu à la RDC de 2022. Le corps introuvable depuis son assassinat ignoble. Et Ils sont entrain de danser tous heureux les toujours colonisés.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (17:32 PM)
      C'est le titre même de l'article qui est une insulte à l'endroit des africains. Une dent... c'est dur d'être dirigé par des dirigeants comme Macky Sall et sa clique
    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (18:23 PM)
      Les Belges ont fait découper son corps en morceaux...avant de les tremper dans l'acide pour tout dissoudre...simplement parcequ'il a parlé de manière franche a leur roi et a plaidé ouvertement pour la libération de l'Afrique. Et on jubile pour une dent..dont on n'est même pas sure qu'elle soit à lui.
      Quel monde de fous...
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (19:47 PM)
      SVP: cherchez "les amputations coloniales au Congo", pour savoir pourquoi Lubumba tenait ce discourir aux belges. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (15:37 PM)
    Quand l'Afrique va t'elle réclamer réparations pour l'esclavage, la colonisation, la neocolonisation, les participations aux guerres mondiales,les assassinats de ses leaders d'opinion ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Xeme

    il y a 1 semaine (16:16 PM)
    Très sincèrement, je ne peux me retenir. Que des journalistes africains reprennent de pareils articles est une insulte à l'Afrique. Ces criminels dissoudent la totalité du corps de Patrice Lumumba dans de l'acide, 61 ans après ils organisent un cérémonial d'himuliation pour rapatrier une dent, et on trouve des africains pour dire que c'est un honneur. Mais, diable, est-ce que c'est africains là peuvent être conscients du comment ils sont devenus des monstres ?
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (16:50 PM)
    Excuses ou pas, une chose est sûre: les comptes seront soldés un jour.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:17 PM)
    Je ne sais pas si il faut en rire pour en pleurer !.

    En attendant toujours pas de demande de pardon pour les 10 millions de morts du génocide congolais causé par le roi belge Leopold ii par cupidité. Uniquement les regrets de son fils. Pauvre Congo !
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:54 PM)
    Les "" blancs "" n'auront jamais de respect pour nous, et nous les aidons dans cette démarche. Des millions d'euros dépensés en transport, des milliers de personnes mobilisées, pour une dent. Ils savent que nous versons dans l'idolâtrie et ça leur facilite la tâche. J'espère au moins qu'un test À. D. N. a confirmer que ce morceau d'os est bien le sien. Faisons tomber tous les monuments belges, tuer les membres de la famille royale, et demander pardon. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (19:01 PM)
      Toi tu vis probablement en Belgique et tu souris aux Belges que tu croises dans la rue
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (17:58 PM)
    On te massacre et on  une a ta famille . Thiey khariti sounou waadji..
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (18:20 PM)
    Ce sont ces mêmes belges qui ont colonisé le Rwanda et le Burundi et qui aujourd'hui adoptent une attitude d'hypocrite dans le conflit RDC-Rwanda.
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiey

    il y a 1 semaine (19:23 PM)
    Vraiment... Les blancs sont fétichistes. Une dent et un cercueil vide... Que les congolais acceptent le "présent" et qu'ils enterrent le tout une fois seules. En présence des fétichistes la fameuse dent pourrait être déterrée. Surtout ne pas exposer au musée... Respectez vous bon sang !
    Top Banner
    Auteur

    il y a 1 semaine (20:52 PM)
    Non. Patrice Lumumba n'est pas rentré chez lui.

    Il marquera l'histoire du Congo à jamais.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email