Samedi 31 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Camion de l’horreur: le père d'une victime vietnamienne exprime sa sympathie pour les condamnés

Single Post
Condamnation des auteurs du camion de l'horreur
Le père de l'un des 39 migrants vietnamiens morts étouffés dans un camion en Grande-Bretagne a déclaré mardi qu'il se sentait désolé pour les deux hommes reconnus coupables d'homicides involontaires.
Eamonn Harrison, un chauffeur routier de 24 ans, et Gheorghe Nica, 43 ans, étaient jugés par une cour criminelle londonienne. Leurs peines seront prononcées en janvier et ils risquent la prison à perpétuité. Nguyen Dinh Gia, le père d'une des victimes, Nguyen Dinh Luong, 20 ans, a exprimé sa sympathie pour les deux hommes. 

“Je pense qu'ils l'ont fait uniquement parce qu'ils voulaient joindre les deux bouts. Je ne pense pas qu'il soit approprié de leur infliger une peine sévère (comme) une peine d'emprisonnement à perpétuité", a-t-il déclaré à l'AFP depuis un petit village de la province de Ha Tinh au Vietnam.

En 2019, les corps de 31 hommes et de huit femmes avaient été découverts à bord d'une remorque à l'est de Londres. Les victimes sont mortes d'asphyxie et d'hyperthermie, en raison de la chaleur et du manque d'oxygène dans l'espace clos du container.
De son côté, Le Minh Tuan, qui a perdu son fils Le Van Ha, 30 ans, dans la tragédie a salué le verdict du tribunal. “Je pense que la décision du tribunal britannique qui a condamné deux hommes pour homicide involontaire est juste", a-t-il déclaré à l'AFP depuis son village de la province de Nghe An. "S'ils avaient donné de l'air aux migrants, ces personnes ne seraient pas mortes. Je pense que le chauffeur en était conscient, mais il a continué sa route et n'a rien fait pour les gens à l'intérieur." 

Les corps ont été découverts dans la zone industrielle de Grays, à l'est de Londres, après avoir passé au moins 12 heures sans accès à l'air libre à l'arrière du camion.
Les téléphones portables récupérés sur les corps des 39 victimes ont montré qu'elles avaient tenté de donner l'alerte et laissé des messages désespérés à leurs familles. Le drame a mis en lumière les dangers de l'immigration clandestine, avec des trafiquants sans scrupules qui profitent de la vulnérabilité des candidats, ces derniers finissant souvent dans des bars à ongles ou des fermes à cannabis illégales au Royaume-Uni, réduits à un état de semi-esclavage.

Beaucoup de victimes venaient de régions pauvres du Vietnam et avaient du s'endetter de plusieurs milliers de dollars pour payer leurs passeurs. Les deux principaux suspects dans cette affaire, Maurice Robinson, qui conduisait le camion lors de la découverte des corps, et Ronan Hughes, un quadragénaire nord-irlandais soupçonné d'avoir organisé le mouvement des chauffeurs participant au trafic, ont quant à eux plaidé coupable et feront l'objet d'une audience ultérieure pour déterminer leur peine. 


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email