Dimanche 09 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Coronavirus au Liban : les jeunes se tournent vers l'étranger pour échapper à la crise

Single Post
Coronavirus au Liban: les jeunes se tournent vers l'étranger pour échapper à la crise
L'Aïd el-Ahda commence ce jeudi 30 juillet au Liban. Des festivités en sourdines à cause des mesures de confinement mises en place dans le pays pour éviter la propagation du coronavirus. Ces derniers jours le nombre de cas a augmenté significativement alors que le Liban doit faire face parallèlement à une grave crise économique et politique.

Le long week-end de fête a commencé par les embouteillages depuis ce mercredi. Beaucoup de familles ont quitté Beyrouth. Les quatre jours à venir sont fériés pour tout le monde et les Libanais ont besoin plus que jamais de souffler et de se retrouver en famille. La crise économique est aujourd'hui une anxiété quotidienne aussi bien pour les plus pauvres que pour la classe moyenne.

Ces derniers jours, plusieurs annonces ont été faites pour s'assurer que ces festivités n'accélèrent pas l'augmentation actuel du nombre de cas de coronavirus. Particulièrement visé, les boîtes de nuits, les plages et les bars. Malgré tout, les Libanais continuent de vivre leur vie. Beaucoup le répétent : ici, le coronavirus n'est que la cerise sur le gâteau d'une catastrophe générale.

L'épidémie combinée à la crise économique historique que traverse aujourd'hui le Liban semblent avoir fait de l'ombre au mouvement de manifestations initié en octobre dernier dans le pays. Le nouveau gouvernement arrivé en janvier dernier n'a apporté aucun renouveau. Dégoûtés, les jeunes de la classe moyenne se tournent aujourd'hui vers l'étranger.

« On a perdu tout espoir »

Exemple avec cette famille rencontrée par RFI : elle passe son dernier week-end réunie. Dans quelques jours, le père au chômage et le fils partiront s'installer au Canada alors que la mère et sa fille resteront au Liban. Pour acheter leur billet, il a fallu user d'ingéniosité. Les comptes des Libanais sont aujourd'hui gelés, bloqués dans la crise des banques. Les dollars qui apparaissent sur leur compte n'ont donc plus aucune valeur.

Il y a trois ans, Georges fondait son auto-entreprise de création de site Internet. Il y a neuf mois, il participait aux manifestations. Aujourd'hui, il a déposé une demande de visa pour partir vivre au Canada. « J'ai deux petits-enfants, raconte-t-il. On voudrait qu'ils vivent dans un pays qui respecte l'être humain, dans un système qui n'est pas un système sectaire. Au Liban, si tu veux travailler dans la fonction publique en général, ils prennent en considération ta religion, tes connexions. On a vécu un peu d'espoir pendant la révolution de 2019, mais le même système, les mêmes visages sont revenus. On a perdu tout espoir. »

Se battre sur le terrain politique

Si de jeunes Libanais tentent aujourd'hui de partir à l'étranger, Adham Assanieh, lui, continue de lutter pour un changement qui doit commencer selon lui par la loi électorale.

« Si vous participez aux élections, vous candidatez pour un siège de votre communauté par exemple pour un siège catholique du premier district de Beyrouth. Toutes les coalitions et les alliances se construisent sur ce principe. Dans ces conditions il n'y a pas de programme ni de processus sain d'élection. »

Adham Assnieh comme d'autres manifestants tente donc aujourd'hui d'organiser le mouvement spontané des manifestations en un mouvement organisé, politique. L'objectif : les législatives dans moins de deux ans.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (21:41 PM)
    qu ils viennent pas en Afrique svp... on en a trop deja, pardon !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email