Mercredi 23 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Deuxième jour de garde à vue pour Nicolas Sarkozy

Single Post
Deuxième jour de garde à vue pour Nicolas Sarkozy

La garde à vue de Nicolas Sarkozy a repris mercredi matin dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre (Hauts-de-Seine) dans le cadre de l’enquête sur le présumé financement libyen de sa campagne électorale de 2007, a-t-on appris de source proche de l’enquête. L’ancien président avait pu regagner mardi soir son domicile, dans le XVIe arrondissement de Paris, à l’issue d’une première journée de garde à vue, peu après minuit (23h00 GMT).

Nicolas Sarkozy est entendu par des agents de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF). L’un de ses plus fidèles lieutenants, Brice Hortefeux, a également été interrogé mardi, mais en audition libre. “Les précisions apportées doivent permettre de clore une succession d’erreurs et de mensonges”, a écrit mardi soir sur Twitter le député européen (Les Républicains), peu après la fin de sa garde à vue.

C’est la première fois que Nicolas Sarkozy est entendu dans cette affaire depuis l’ouverture d’une information judiciaire en avril 2013 pour corruption active et passive, trafic d’influence, faux et usage de faux, abus de biens sociaux et blanchiment, complicité et recel. Les investigations portent sur des soupçons de financement de la campagne électorale de l’ancien président il y a plus de dix ans par la Libye de Mouammar Kadhafi, que Nicolas Sarkozy, au pouvoir, contribua à faire tomber en 2011.

Défait en mai 2012 par François Hollande et de nouveau battu lors de la primaire de la droite en 2017, l’ancien président a toujours nié les faits allégués, notamment par l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine. Cet intermédiaire a dit à Mediapart avoir remis en 2006-2007 un total de cinq millions d’euros d’argent libyen à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, et à son directeur de cabinet, Claude Guéant. Selon le site d’informations, Brice Hortefeux aurait aussi joué les intermédiaires.

Sophie Louet avec Benoît Teissier, Charles Platiau et Clotaire Achi


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (10:51 AM)
    La France dans la merde avec sa SGBS qui se fichent maintenant de sa clientèle. elle est la dernière dans les services rendus. quand toutes les autres banques offrent des services la SGBS confisque des crédits. l'Etat est interpelé



  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:06 AM)
    What goes around comes around... :contaan:  :contaan: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (11:30 AM)
    si vs voyez comment khadafi a été tué, vs serez sans pitié pour sarkozy
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:53 PM)
    Voila Sarko a récolté ce qu'il a semé!!!!

    Auteur

    Woupe

    En Mars, 2018 (15:44 PM)
    N'est ce pas lui qui est venu en afrique dire qu'elle a raté l'histoire.Eh bien c'est lui qui rate la fin. Comme quoi dans la vie il faut éviter d’être hautin et manquer de culture.
    Auteur

    Deug

    En Mars, 2018 (15:53 PM)
    rien n'est encore definitif tout de meme , attendez la fin de l'interrogatoire pour se faire une idee.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email