Dimanche 09 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Donald Trump annonce son intention d'interdire l'application Tik Tok

Single Post
Logo de l'application Tik Tok
Le président américain s'apprête à signer, dès samedi, un ordre officiel pour obliger la maison-mère chinoise à se séparer de la très populaire application américaine Tik Tok, au nom de la protection de la sécurité nationale, selon des journalistes américains. 

Donald Trump a affirmé vendredi 31 juillet à des journalistes, à bord de l’avion présidentiel Air Force One, qu’il comptait interdire Tik Tok, le réseau social très prisé des jeunes. Et le président des États-Unis compte agir dès samedi. Ce dernier devrait signer dès samedi un ordre officiel pour obliger la maison-mère chinoise à se séparer de cette très populaire application américaine, au nom de la protection de la sécurité nationale, ont écrit le Wall Street Journal et l'agence Bloomberg.

D'autres médias américains, dont le New York Times et la chaîne de télévision Fox News, affirment de leur côté que le géant informatique Microsoft envisage de racheter TikTok, qui pourrait valoir des dizaines de milliards de dollars.

Intenses négociations

Cette mesure marquerait un pic des préoccupations de Washington en matière de sécurité nationale, alors que des représentants s'inquiètent de la gestion par TikTok des données privées des utilisateurs.

Il s'agirait aussi d'un revers majeur pour ByteDance, l'entreprise basée à Pékin qui détient TikTok et qui est devenue l'un des rares conglomérats chinois à la dimension mondiale grâce au succès commercial de l'application.

L'annonce de Donald Trump fait suite à d'intenses négociations dans la journée entre la Maison blanche, ByteDance et de possibles repreneurs pour TikTok, dont Microsoft.

Reuters a appris de source proche du dossier que les discussions n'avaient pas permis de parvenir à un accord pour que la compagnie chinoise cède ses activités aux États-Unis. Les discussions devraient se poursuivre dans les prochains jours.

Les attentes de ByteDance, qui valorise TikTok à plus de 50 milliards de dollars et qui insiste pour rester au capital de l'application, ont compliqué les pourparlers, a déclaré une autre source.

Une interdiction légale ?

"Nous les interdisons aux États-Unis", a dit Donald Trump, à propos de TikTok, à des journalistes à bord d'Air Force One. "Je signerai le document demain".

On ne sait, pour l'heure, les moyens légaux sur lesquels le président américain compte s'appuyer pour interdire l'application, et comment une telle interdiction serait mise en application.

Très prisée des adolescents, TikTok permet de créer de courtes vidéos à grand renfort d'effets spéciaux. Elle compte aux États-Unis près de 80 millions d'utilisateurs actifs chaque mois.

ByteDance, Microsoft et le département américain du Trésor - qui préside le panel gouvernemental ayant examiné les statuts de TikTok - ont décliné des demandes de commentaire.

"Si nous ne commentons pas les rumeurs ou les spéculations, nous sommes confiants dans le succès à long-terme de TikTok", a dit la plateforme vidéo dans un communiqué.

liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Last

    il y a 1 semaine (09:59 AM)
    Tous les pays sérieux ont au nom de la sécurité intérieure le désir de ne pas laisser des secteurs vitaux de leurs économie entre les mains de puissances étrangères. Il n'y a que dans nos pays africains où c'est portes ouvertes à tous et à tous. Comment comprendre que des secteurs aussi essentiels que les télécommunication, le port et l'aéroport soient au mains des étrangers. Nous ne ferons ni nos frontières, encore moins nos communications. Nous ne pouvons pas prétendre au début de l'esquisse d'un développement avec un comportement pareil.
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (10:30 AM)
    Nous on travaille pas on produit rien. Pourquoi refuser
    Auteur

    il y a 1 semaine (10:53 AM)
    Lol gnoune dh on peut même pas consommer notre riz local...tout est importé et donc on subit grave. Exple Orange ki ne cesse de nous enculer.

    Merci Trump. Tu es certes con, mais tu te laisse pas faire
    Auteur

    Quantbusiness

    il y a 1 semaine (14:53 PM)
    Facebook, Instagram, Linked,....etc n'appartiennent pas au gouvernement americain qui n'a aucun controle sur leurs activites. Ce qui fait la force de l'economie americaine est basee sur la liberte d'entreprendre et la libre circulation des biens et des capitaux. C'est une doctrine qui reste valable de nos jours. La preuve il suffit de regarder si je me permets cette expression la sante economique des Etats-Unis avec Trump et son nationalisme rampant et sa politique isolasioniste. It's not going too well at this point of time. TikTok est a l'origine du fiasco de la reunion ou du meeting politique de Trump a Tulsa-Oklahoma avec des fausses reservations.C'est une application tres populaire qui est utilise par les jeunes. Pourquoi Microsoft est tres interessee? Les russes ont utilise Facebook pour aider la campagne presidentielle de Trump.Trump ne sait plus a quel saint se vouer pour sauver sa descente brutale aux enfers de sa cote de popularite.Il y a de fortes chances qu'il va perdre les elections et il agit sans reflechire. Il est tres impulsif et cela ne va pas aider sa cause.
    Auteur

    Ddd

    il y a 1 semaine (17:09 PM)
    comment determiner le prix du m2 dans une zone au senegal ?
    Auteur

    il y a 1 semaine (12:03 PM)
    @:Facebook, Instagram, Linked,....etc n'appartiennent pas au gouvernement americain qui n'a aucun controle sur leurs activites"

    Pauvre décérébré ces boites ont le cul grand ouvert pour le FBI et la CIA.....

    Va t'informer.

    Le pauvre Trump en veut à TIK parce que les ados ont torpillé son meeting de Tusla ou les 3/4 des gradins étaient vides alors que théoriquement il y avait plus d'un million de réservations en ligne.

    Ce dont les ados anti Trump qui se sont passés l'info via TIK TOK et qui ont fait des fausses reservations.

    SORTEZ DE WIRI WIRI ET NOURRISSEZ VOS PETITES CERVELLES
    • Auteur

      Quantbusiness

      il y a 6 jours (16:26 PM)
      il existe un degre de cooperation entre ces entreprises et le gouvernement surtout quand il s'agit de preserver la securite des americains et il y a toujours une injection de la justice americaine. c'est a dire qu'elle donne une autorisation. c'est partout dans le monde. je me souviens apple avait refuse de donner des informations sur le contenu d'un telephone qui appartenaint a un soi disant terorriste a la justice americaine. apple is right to refuse the justice department's requests to unlock iphones belonging to a shooting suspect, said roger mcnamee. “if they create a backdoor for law enforcement, they're effectively creating a backdoor for everyone,” said the online privacy activist.
      si vous croyez que la police americaine a acces a tout ce qui se passe au niveau de ces organisation vous ne connaissez pas du tout la technologie et ses ramifications et son evolution. les organisations de surveillances n'ont pas les memes moyens d'investir comme facebook ou google ...etc pour pouvoir tout surveiller.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email