Vendredi 22 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Évacuation d'Afghanistan : Biden "ne garantit pas l'issue finale" de l'opération

Single Post
Évacuation d'Afghanistan : Biden "ne garantit pas l'issue finale" de l'opération
Joe Biden a affirmé ce vendredi 20 août qu'il ne pouvait pas garantir "l'issue finale" de l'opération d'évacuation à Kaboul, l'une des "plus difficiles de l'histoire" au terme d'une guerre longue de vingt ans en Afghanistan. 

"Cette mission d'évacuation est dangereuse. Elle implique des risques pour nos forces armées et est menée dans des conditions difficiles", a déclaré le président américain lors d'un discours à la Maison Blanche, entouré par sa vice-présidente Kamala Harris, son chef de la diplomatie Antony Blinken, le chef du Pentagone Lloyd Austin, et son haut conseiller à la sécurité Jake Sullivan. 

"Je ne peux pas promettre ce qu'en sera l'issue finale, a-t-il reconnu. Mais en tant que commandant en chef, je peux vous assurer que je mobiliserai tous les moyens possibles." Seuls les États-Unis sont "capables" de mener une telle opération, parmi les "plus difficiles de l'histoire", "à l'autre bout du monde avec une telle précision", a affirmé le président américain.

Les États-Unis ont déjà évacué 13 000 personnes d'Afghanistan depuis le 14 août, et 18 000 depuis juillet, avec des milliers en plus évacués sur des vols privés "mis en oeuvre par le gouvernement américain", a précisé Joe Biden.

Le président a assuré que son pays était engagé à évacuer tous les Afghans ayant aidé les États-Unis dans leurs opérations en Afghanistan pendant la guerre.

Évacuations suspendues quelques heures

Cette opération massive d'évacuation a été suspendue plusieurs heures à l'aéroport de la capitale afghane, en raison de la saturation des bases américaines dans le Golfe, notamment au Qatar, vers où les évacués sont dirigés dans un premier temps, a admis par ailleurs ce vendredi un responsable du Pentagone.

"Les vols ont repris et les vols militaires américains à destination du Qatar et d'autres lieux décollent, et d'autres vols décollent à destination de Kaboul à l'heure où je vous parle", a déclaré à la presse le général Hank Taylor, de l'état-major américain. Il a précisé que certains vols seraient dirigés vers l'Allemagne, où les Etats-Unis disposent de nombreuses bases militaires.

Crédibilité "pas remise en cause" par les alliés de l'Amérique

Joe Biden est sous le feu des critiques face aux scènes d'évacuations chaotiques à Kaboul et aux récits de candidats au départ afghans empêchés de parvenir jusqu'à l'aéroport par les contrôles des talibans.

Nous "sommes en contact permanent avec les talibans, et nous œuvrons pour nous assurer que les civils aient un accès sûr à l'aéroport", a affirmé le président américain.

Il a également assuré que ce retrait chaotique n'affectait pas la crédibilité des États-Unis sur la scène internationale. Nos alliés dans le monde "ne remettent pas en question notre crédibilité", a assuré le président américain. "J'ai parlé à nos alliés de l'Otan, a-t-il ajouté. En fait c'est le contraire."


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email