Vendredi 13 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Hicham Bekhtyar, le patron du renseignement syrien, est mort

Single Post
Hicham Bekhtyar, le patron du renseignement syrien, est mort

Le chef de la sécurité nationale en Syrie, Hicham Bekhtyar, blessé mercredi dans l'attentat de Damas dans lequel ont péri trois autres hauts responsables sécuritaires, a succombé vendredi à ses blessures, a annoncé la télévision d'Etat. "Le commandement du parti Baas (au pouvoir) présente ses condoléances au peuple après la mort du camarade, le général Hicham Ikhtiar, (...) chef de la sécurité nationale, qui a succombé à ses blessures avant midi", a indiqué la télévision.

Violents combats à Midane. L'armée a "nettoyé", vendredi 20 juillet, le quartier de Midane, près du centre de Damas, après de violents combats, a affirmé la télévision d'Etat. "Nos valeureuses forces armées ont nettoyé totalement la région de Midane à Damas des résidus des terroristes mercenaires et y a rétabli la sécurité", a indiqué la chaîne. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les forces du régime ont également pris d'assaut le quartier de Jobar (est). L'ONG précise que des "perquisitions ont commencé" dans certains secteurs de ce quartier hostile au régime Assad. 

Des milliers de réfugiés. Durant les dernières 48 heures, quelque 30 000 Syriens ont fui les combats pour aller se réfugier au Liban, a déclaré vendredi à Genève la porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés de l'ONU lors d'un point presse. "Des milliers de Syriens ont traversé la frontière du Liban hier. Selon les informations, ils sont entre 8 500 à 30 000 qui ont passé cette frontière au cours des dernières 48 heures", a-t-elle déclaré.

 L'agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a déclaré mardi que le nombre de réfugiés syriens en Irak, en Jordanie, au Liban et en Turquie a presque triplé depuis avril pour atteindre 112 000. L'UNCHR s'inquiète de la situation sécuritaire, notamment au Liban, où 800 réfugiés syriens sont actuellement hébergés dans des villages situés en zone instable le long de la frontière avec la Syrie. "Les communautés qui hébergent des réfugiés supportent une charge de plus en plus lourde, car l'afflux de réfugiés porte une forte pression sur les infrastructures et les ressources locales, en particulier l'eau, le logement, les écoles et les établissements de santé", peut-on lire dans le communiqué. 

Damas dément le départ d'Al-Assad. Par ailleurs, les déclarations de l'ambassadeur de Russie à Paris sur un éventuel départ du président syrien sont "sans fondement", a annoncé vendredi la télévision d'Etat syrienne réagissant aux propos d'Alexandre Orlov. Ce dernier a affirmé sur l'antenne de Radio France internationale que Bachar Al-Assad "accepte de partir" mais "d'une façon civilisée".

"Plus de 15 chars" à Qaboun. Face à l'offensive des rebelles à Damas, qui dure depuis six jours, l'armée avait intensifié jeudi ses opérations, prenant d'assaut pour la première fois un quartier de la capitale, Qaboun (est), avec "plus de 15 chars et transports de troupes blindés", selon l'OSDH. Dans la journée, plus de 300 personnes ont été tuées à travers le pays, soit "le plus lourd bilan documenté depuis 16 mois" pour une seule journée, selon cette ONG basée à Londres, qui tire ses informations d'un réseau de militants en Syrie.

150 rebelles au poste-frontière de Bab Al-Hawa. Les rebelles exerçaient par ailleurs leur contrôle vendredi sur un poste-frontière avec la Turquie, après de violents combats menés la veille contre l'armée, a constaté sur place un photographe de l'AFP. Des poids lourds turcs incendiés lors des combats gisaient à l'entrée du poste de Bab Al-Hawa, situé face à la province turque de Hatay et contrôlé par environ 150 rebelles lourdement armés.

Nouveaux vetos russe et chinois. Sur le terrain diplomatique, Russes et Chinois ont mis leur veto, jeudi, à la résolution qui menaçait le pouvoir syrien de sanctions. C'est la troisième fois que ces deux pays font barrage à des résolutions visant à exercer une pression sur le régime Assad.Pour les Etats-Unis, ce nouveau vote sonne "l'échec" du Conseil de sécurité dans ce dossier et signifie que la mission de Kofi Annan "ne peut pas se poursuivre".


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Impressions

    En Juillet, 2012 (11:57 AM)
    DIEU EST JUSTE



    BACHIR ET SON REGIME S EN RENDRONT COMPTE MALHEUREUSEMENT A LEURS RISQUES ET PERILS .
  2. Auteur

    Zico

    En Juillet, 2012 (13:48 PM)
    Vérité!!! vous etes impriessionant.

    L'hypocrisie est le seul maitre-mot de ce maitre du monde. Il ne fait pas ce qu'il dit, et ne dit pas ce qu'il fait. En clair, c'est le regne du mensonge. En Dieu, dont ils pretendent croire, il n'en est rien. C'est le pur regne du diable!!!!
    Auteur

    Com

    En Juillet, 2012 (14:57 PM)
    oui mais les dictatures aveugles sont depassees maintenant. les peuples doivent avancer dans la liberte et l'egalite. plus question de laisser une minorite d'individus avoir un droit absolu de vie et de mort sur leurs peuples.
    Auteur

    Mafoi

    En Juillet, 2012 (20:29 PM)
    C'est bien fait par ce président criminel qui vient de perdre des hommes forts en quelques jours et maintenant ça sera son tour.Je lui donne un mois pour qu'il soit buté dans ses chiotes.Bravo les combattants libres syriens   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email