Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Khashoggi: Pompeo rencontre Erdogan, Trump accorde le bénéfice du doute à Ryad

Single Post
Khashoggi: Pompeo rencontre Erdogan, Trump accorde le bénéfice du doute à Ryad

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a entamé mercredi à Ankara des entretiens au sujet du journaliste saoudien disparu Jamal Khashoggi, Washington accordant le bénéfice du doute à Ryad en dépit d'indices accablants créditant la thèse de son assassinat au consulat de son pays à Istanbul.

Arrivé dans la matinée en provenance d'Arabie saoudite, M. Pompeo s'est entretenu à l'aéroport d'Ankara avec le président turc Recep Tayyip Erdogan et devait ensuite rencontrer son homologue turc Mevlut Cavusoglu. Le secrétaire d'Etat effectue cette visite au moment où la presse progouvernementale turque publie de nouvelles révélations accablantes pour Ryad, relatant la torture et l'assassinat par des agents saoudiens de Jamal Khashoggi dans le consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre.

En dépit d'un faisceau d'indices impliquant l'Arabie saoudite, Washington semble accorder le bénéfice du doute à son allié en se faisant l'écho de la volonté de Ryad, alors qu'il se trouve sur le banc des accusés, de mener sa propre enquête. "Aller jusqu'au bout" Des médias américains avaient rapporté lundi soir que l'Arabie saoudite envisageait de reconnaître que le journaliste de 60 ans était mort lors d'un interrogatoire qui aurait mal tourné au consulat.

Selon CNN, Ryad préparerait un rapport concluant que l'opération a été menée "sans autorisation ni transparence" et que "les personnes impliquées seront tenues pour responsables". Malgré les indices mettant en cause Ryad, Washington semble avoir pris à son compte un engagement de l'Arabie saoudite de mener sa propre enquête et s'est fait l'écho des dénégations du roi Salmane et son prince héritier.

Trump réclame la présomption d'innocence

Dans un entretien mardi avec l'agence de presse AP, M. Trump a réclamé l'application à l'Arabie saoudite du principe de présomption d'innocence. Evoquant l'enquête que les Saoudiens affirment mener, M. Pompeo a quant à lui indiqué à l'issue de ses entretiens à Ryad mardi que celle-ci n'exceptera personne.

A la question de savoir si cet engagement était valable même pour une personne qui serait membre de la famille royale saoudienne, M. Pompeo a répondu: "ils n'ont fait aucune exception concernant ceux à qui ils demanderaient des comptes". "Ils ont été très clairs", a insisté M. Pompeo. "Ils comprennent l'importance de ce problème, ils sont déterminés à aller jusqu'au bout" dans leurs investigations.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email