Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

L'administration Trump menace la CPI de sanctions

Single Post
L'administration Trump menace la CPI de sanctions

Les Etats-Unis ont menacé la Cour pénale internationale (CPI) de sanctions si elle décidait d’ouvrir une enquête pour déterminer si les forces américaines ont commis des crimes de guerre en Afghanistan. En novembre dernier, Fatou Bensouda, procureure générale de la CPI, a déclaré qu’elle allait demander l’ouverture d’une telle enquête.

Le conseiller à la Sécurité nationale du président Donald Trump, John Bolton, a prononcé un discours très critique contre la CPI lundi à la Federalist Society, un groupe conservateur, à Washington. Il s’agissait de son premier grand discours depuis son arrivée à la Maison blanche en mars dernier. Les Etats-Unis utiliseront “tous les moyens nécessaires” pour protéger leurs citoyens et leurs alliés contre “les poursuites injustes de la part de ce tribunal illégitime”, a dit le conseiller à la Sécurité nationale.

Par ailleurs, John Bolton a fait part de la décision de l’administration de fermer la représentation à Washington de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui accuse Israël de crimes de guerre et réclame une enquête de la CPI.  Les Palestiniens ont dit qu’ils ne se laisseraient pas intimider. “Nous réaffirmons (...) que nous ne céderons pas aux menaces ni aux vexations des Etats-Unis. Par conséquent, nous invitons la Cour pénale internationale à ouvrir immédiatement une enquête sur les crimes israéliens”, a réagi le négociateur palestinien Saëb Erekat dans un communiqué.

Pour l’heure, Fatou Bensouda n’a pas précisé quelles pourraient être les parties impliquées mais, en 2016, parlant d’indices préliminaires, elle avait évoqué de possibles crimes de guerre commis par les forces américaines en Afghanistan et dans les centres de détention clandestins de la CIA ailleurs dans le monde en 2003 et 2004.

L’administration Trump “ripostera” si la CPI entame une enquête sur les allégations de crimes de guerre commis par les forces américaines en Afghanistan, a annoncé John Bolton dans son discours. Washington pourrait interdire aux juges et aux enquêteurs de la CPI de se rendre aux Etats-Unis, geler leurs avoirs et les traduire devant la justice américaine. “Nous ne coopérerons pas avec la CPI (...) Nous allons la laisser mourir toute seule.

Après tout, la CPI est déjà comme morte pour nous”, a ajouté John Bolton, précisant que l’administration Trump envisageait de demander au Conseil de sécurité de l’Onu de restreindre les pouvoirs de la CPI. Les Etats-Unis n’ont pas ratifié le statut de Rome qui a fondé la CPI en 2002. Le président de l’époque, George W. Bush, s’opposait à la cour. Barack Obama a ensuite pris des mesures pour coopérer avec l’instance.

Avec Stephen Farrell à Jérusalem; Jean Terzian et Jean-Philippe Lefief pour le service français


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Dokhadem

    En Septembre, 2018 (12:07 PM)
    Cette ancienne ministre de la justice de Yaya diameh doit avoir peur

    Car les états unis ne sont pas la cote d’ivoire ou le soudan ou le président peut être jugé, sans risque

  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (12:10 PM)
    Dc la CPI n'a plus sa raison d'etre.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (12:25 PM)
    Il n'existe pas de droit international ou s'il en existe un, il ne s'agit que d'outil d'intimidation, de chantage et d'oppression des citoyens, des pays et des nations économiquement et militairement les plus faibles. Cela a toujours été le cas, mais devient plus clair sous cette administration américaine dirigée par des crétins d'immigrants européens racistes qui pensent posséder le monde et devoir le mettre à genoux pour leurs propres intérêts particuliers.

    L'Afrique a beaucoup de leçons à en tirer. Mais, "dirigée" par des individus complexéx, incultes et kleptocrates invétérés qui n'ont aucun sens de l'Histoire, elle restera, hélàs, là où elle en est pendant encore des décennies.
    Auteur

    Rapha

    En Septembre, 2018 (12:32 PM)
    Du courage a la CPI pour qui se prend les U S A ;leur Président a traité certains : de pays de merde mais a mon avis c'est tout a fait le contraire
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:19 PM)
    Au final, les Africains doivent cesser d'y traîner leurs enfants.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:29 PM)
    Il faut être très courageux pour aller jusqu'au bout et poursuivre des dirigeants militaires ou politiques américains!
    Auteur

    Bocar Gueye

    En Septembre, 2018 (15:39 PM)
    Trump est le cerveau , il veut détruire le monde  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (15:51 PM)
    Après tout, la CPI est déjà comme morte pour nous”, a ajouté John Bolton,  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email