Dimanche 05 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

L'AKP va contester les résultats à Ankara, l'opposition en tête à Istanbul

Single Post
Le Parti de Erdogan battu aux Municipalités enTurquie

Le Parti de la justice et du développement (AKP) de Recep Tayyip Erdogan a reconnu lundi que l’opposition était en tête des élections municipales à Istanbul et annoncé qu’il allait contester les résultats à Ankara où il a été devancé. S’exprimant devant la presse, Binali Yildirim, ancien Premier ministre et candidat de l’AKP à la mairie d’Istanbul, la plus grande ville du pays, a annoncé que le candidat du Parti populaire républicain (CHP, opposition), Ekrem Imamoglu, possédait une avance de 25.000 voix tout en soulignant que le dépouillement se poursuivait.

Plus de 300.000 bulletins de vote auraient été invalidés. A Ankara, l’opposition emmenée par Mansur Yavas devance l’AKP de 0,28 point de pourcentage, selon des chiffres de l’agence Anatolie, mais le parti du président entend contester les résultats de chaque arrondissement de la capitale et s’est dit certain qu’il remporterait la mairie une fois que les procédures auront achevées.

Le chef du CHP, Kemal Kilicdaroglu, avait déclaré avant la publication de ces nouveaux chiffres que son parti l’avait emporté à Ankara et Istanbul, ainsi qu’à Izmir, la troisième ville du pays. “Le peuple a voté en faveur de la démocratie”, s’est-il félicité. Dans un discours prononcé plus tôt devant des sympathisants à Ankara, Erdogan a reconnu à demi-mot la défaite de l’AKP à Istanbul, malgré le fait que sa formation gardait le contrôle de certains quartiers de la ville.

“Même si notre peuple a renoncé à la mairie, il a confié les quartiers à l’AKP”, a-t-il déclaré, ajoutant que son parti ferait appel des résultats si besoin. Une défaite marquerait la fin du règne de l’AKP et de ses devanciers à Istanbul, qu’ils dirigent depuis près d’un quart de siècle. Un revers d’Erdogan à Istanbul serait d’autant plus symbolique puisque c’est dans cette ville qu’il a lancé sa carrière politique en tant que maire dans les années 1990. Quelque 57 millions d’électeurs étaient appelés à se prononcer lors de ce scrutin, le premier organisé depuis qu’Erdogan a été investi de pouvoirs étendus en juillet dernier.

Tulay Karadeniz, Orhan Coskun et Nevzat Devranoglu à Ankara, Daren Butler à Istanbul; Arthur Connan et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse


affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Observateur

    En Avril, 2019 (14:26 PM)
    Le plus grand ennemi de la Turquie sous Erdogan, est un pays de l'Europe.



    Qui en connait le nom?



    1000 F de crédit pout le gagnant.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email