Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

L'Iran rend hommage à son président défunt Raïssi

Single Post
L'Iran rend hommage à son président défunt Raïssi
Des dizaines de milliers d'Iraniens en deuil se sont rassemblés mardi matin pour le début des cérémonies de funérailles du président Ebrahim Raïssi à Tabriz, le chef-lieu de la province de l'Azerbaïdjan oriental où il est décédé dans le crash de son hélicoptère.

Une foule immense couvrait la principale place de la ville, brandissant des drapeaux et des portraits du président décédé à 63 ans et des sept autres victimes du crash, selon des images de l'AFP TV.

Les huit cercueils recouverts du drapeau iranien ont été conduits sur un camion à travers la foule.

L'Iran a décrété lundi un deuil de cinq jours, et les funérailles du président se poursuivront dans l'après-midi dans la ville sainte de Qom, au sud de Téhéran, mercredi dans la capitale iranienne et jeudi à Machhad (nord-est), où il sera enterré.

S'exprimant au début de la cérémonie, le ministre de l'Intérieur Ahmad Vahidi a rendu hommage aux victimes, considérés comme des "martyrs". "Le peuple iranien a montré qu’il fera de chaque calamité un escalier pour élever la nation vers de nouvelles gloires", a-t-il déclaré.

"Nous, les membres du gouvernement, qui avons eu l'honneur de servir ce président bien-aimé, ce président travailleur, nous nous engageons auprès de notre cher peuple et de notre leader à suivre le chemin de ces martyrs", a-t-il ajouté.

- Enquête sur le crash -

M. Raïssi, qui présidait l'Iran depuis 2021, est décédé dans l'accident de l'hélicoptère qui l'amenait dimanche vers Tabriz après avoir assisté à l'inauguration conjointe d'un barrage avec son homologue azéri, Ilham Aliyev, à leur frontière commune.

De difficiles opérations de recherche et de sauvetage ont été menées durant une douzaine d'heures dans de mauvaises conditions météorologiques dans cette région escarpée et boisée. Les débris de l'hélicoptère ont été découverts lundi à l'aube.

Le chef d'état-major des forces armées, Mohammad Bagheri, a ordonné lundi une enquête sur les causes du crash.

Parmi les huits personnes à bord de l'appareil, figuraient le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, 60 ans, le gouverneur de la province de l'Azerbaïdjan oriental, un imam et le chef de l'équipe de sécurité du président.

Le guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, a chargé le vice-président Mohammad Mokhber, 68 ans, d'assumer les fonctions de président par intérim, avant l'élection présidentielle dont la date a été fixée au 28 juin.

Le principal négociateur nucléaire iranien, Ali Bagheri, qui a été adjoint d'Amir-Abdollahian, a été nommé ministre des Affaires étrangères par intérim.

De nombreux pays ont présenté leurs condoléances à la République islamique.

- Enterré jeudi -

L'ayatollah Khamenei doit diriger les prières lors d'une cérémonie d'adieu prévue mardi soir à Téhéran, où la dépouille de M. Raïssi sera transféré.

La grande procession se tiendra mercredi dans la capitale mercredi matin.

Puis la dépouille de Raïssi sera conduite jeudi matin dans la province du Khorasan du Sud (est), et sa ville natale, Machhad, où il sera enterré.

Les examens universitaires ont été suspendus et mercredi sera un jour férié.

L'ultraconservateur Raïssi, 63 ans, était considéré comme l'un des favoris pour succéder à l'ayatollah Ali Khamenei, âgé de 85 ans.

Durant les trois ans de sa présidence, il a fait face à un mouvement de contestation dans la rue en 2022, à une crise économique aggravée par les sanctions américaines et à une aggravation des tensions avec l'ennemi juré Israël depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza en octobre.

Le Hamas palestinien, le Hezbollah libanais et la Syrie, tous alliés de la République islamique et se revendiquant de l'axe de la résistance contre Israël, ont rendu hommage au président défunt.

Dans un discours quelques heures avant sa mort, Raïssi avait réaffirmé le soutien de l'Iran aux Palestiniens, pièce maîtresse de sa politique étrangère depuis la révolution islamique de 1979.

 


1 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (13:16 PM)
    Quand l Occident nous dépeint l Iran c est comme si la maheure partie des Iraniens honnit ses dirigebts. A voire ces foules à xhaque fois qu un des leurs tombe on découvre leurs mensonges sataniques. Eux et les Sionites sont les véritables ennemis de la paix dabs le monde. Dominer, diakhassé et exploiter les autres rek ! Les Ukrainiens le découvrent petit à petit.

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email