Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

L'Italie se réveille sans majorité

Single Post
L'italie n'a pas sa Majorité

La coalition de droite, dominée par la Lega de Matteo Salvini devant Forza Italia de Silvio Berlusconi, est en tête en Italie après le scrutin législatif de dimanche. Le Mouvement 5 Etoiles (M5S) s'impose premier parti d'Italie et le Parti démocrate (PD) de Matteo Renzi fait face à une chute libre. Les élections législatives ont bouleversé l'échiquier politique italien, sans toutefois dégager une majorité parlementaire. Le Mouvement 5 Etoiles du jeune leader Luigi Di Maio est donc le grand vainqueur de ces élections.

D'après les projections des médias italiens, à prendre encore avec précaution, le mouvement obtient au moins 32% à la Chambre des députés et au Sénat (230-240 députés, 109-119 sénateurs). Le député Alessandro Di Battista a qualifié ce résultat de "triomphe" et "d'apothéose". Le M5S sera "le pilier" de la prochaine législature, ont souligné ses responsables. Mais il ne dispose pas des chiffres nécessaires pour gouverner et devra donc nouer des alliances, ce qu'il a toujours refusé lors de la dernière législature.

La coalition de droite et d'extrême droite fait face au même constat. L'alliance entre Forza Italia, la Ligue et le petit parti d'extrême droite Frères d'Italie dépasserait les 35% à la Chambre et au Sénat mais devrait également élargir la coalition pour gouverner. La Ligue semble toutefois devancer Forza Italia de plusieurs points de pourcentage, selon plusieurs médias italiens. Si cette tendance se confirme, Matteo Salvini endossera le rôle de leader de la coalition et de potentiel futur président du Conseil, aux dépens de Silvio Berlusconi qui enregistrerait son plus mauvais résultat électoral depuis ses débuts politiques en 1994.

Le leader de Forza Italia, inéligible en raison de sa condamnation pour fraude fiscale, a misé sur le président du Parlement européen Antonio Tajani pour gouverner l'Italie. Le parti de Matteo Renzi en forte baisse Le Parti démocrate de Matteo Renzi, lui, enregistre une forte baisse par rapport aux derniers scrutins avec moins de 20% des voix, selon les mêmes projections. La formation de centre gauche avait pour ambition d'accrocher la barre symbolique des 25% ou de s'imposer comme le principal groupe parlementaire, mais il n'atteindra aucun de ces objectifs.

Il pourrait même chuter à la 4e place d'après les calculs du site politique YouTrend, derrière le Mouvement 5 Etoiles, la Ligue et Forza Italia. Le vice-secrétaire du PD Maurizio Martina a d'ailleurs reconnu une défaite "évidente" et "très nette". Le chef de groupe à la Chambre a lui annoncé que le parti "ira dans l'opposition". Matteo Renzi ne s'est pas exprimé après l'annonce des premiers résultats, une prise de parole est attendue dans la journée de lundi.

Le petit parti de gauche Libre et Egaux enregistre lui aussi un résultat décevant, légèrement supérieur au seuil minimal des 3% pour entre au Parlement. Longues négociations en vue Ces résultats confirmeraient une Italie ingouvernable sans une nécessaire recomposition des équilibres politiques. Les négociations pour dégager une majorité parlementaire prendront plusieurs semaines, ont déjà annoncé de nombreux responsables politiques sur les plateaux de télévision italiens.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email