Vendredi 26 Février, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

La CPI “rejette” les sanctions annoncées par Donald Trump à son encontre

Single Post
Fatou Bensouda rejette les menaces de Trump
La Cour pénale internationale (CPI) a rejeté jeudi la décision du président américain Donald Trump d'autoriser des sanctions économiques contre des responsables de la Cour pour dissuader la juridiction de poursuivre des militaires américains.
Le président de l'assemblée des États parties de la CPI, le juge O-Gon Kwon, a dans un communiqué rejeté les mesures, qui "entravent notre effort commun pour combattre l'impunité et garantir la mise en œuvre de l'obligation de rendre compte d'atrocités de masse".
Déjà engagé dans une offensive sans précédent contre la Cour pénale internationale, Donald Trump a encore haussé le ton jeudi en annonçant des sanctions économiques pour dissuader la juridiction de poursuivre des militaires américains pour leur implication dans le conflit en Afghanistan.

Il s'agit d'une riposte directe à la décision en appel prise en mars par la juridiction qui siège à La Haye, aux Pays-Bas, d'autoriser l'ouverture d'une enquête pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité en Afghanistan malgré l'opposition de l'administration Trump.

L'enquête souhaitée par la procureure de la Cour, Fatou Bensouda, vise entre autres des exactions qui auraient été commises par des soldats américains dans le pays où les États-Unis mènent depuis 2001 la plus longue guerre de leur histoire. Des allégations de tortures ont également été formulées à l'encontre de la CIA.

"Il s'agit des dernières d'une série d'attaques sans précédent contre la CPI, une institution judiciaire internationale indépendante", a déclaré la Cour dans un communiqué distinct. "Ces attaques constituent une escalade et une tentative inacceptable de porter atteinte à l'État de droit et aux procédures judiciaires de la Cour", a-t-elle ajouté.

"Elles sont annoncées dans le but déclaré d'influencer les actions des responsables de la CPI dans le cadre des enquêtes indépendantes et objectives et des procédures judiciaires impartiales de la Cour", a-t-elle poursuivi. 



4 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2020 (10:54 AM)
    Ne rentrez pas dans son jeu Trump est prêt à vendre sa mère pour un deuxième mandat donc il cherche des électeurs et en plus le cpi a été crée que pour les africains et autres pays pauvres.
    Top Banner
  2. Auteur

    Trump ?

    En Juin, 2020 (11:10 AM)
    "enquêtes indépendantes et objectives et des procédures judiciaires impartiales" de la CPI !!!

    il n'y en a jamais eu contre les Usa et Israël leur allié. S'il y en a eu, elles ne sont jamais allées jusqu'au bout.

    En fait, ce n'est pas Trump qui hausse le ton. Ce sont les Usa qui "haussent" l'ingratitude et l'arrogance vis avis de la Cpi et de la communauté internationale!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2020 (11:29 AM)
    si la cpi ne pourra pas poursuivre des militaires americains comment ose t elle trainer des chefs detat dans cette cour. que des foutaises les africains n auront qu a sortir de cette mascarade
    {comment_ads}
    Auteur

    Phil

    En Juin, 2020 (11:33 AM)
    Les américains ont tout simplement eu la malchance d'élire un type hors du commun (arrogant et vaniteux) qui incarne l'impérialisme pur et dur par ce que ils ne voulaient pas d'une femme à la tête des Etats-Unis.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

14 Latest News 01
Assane Diouf Cueilli Par La Dic

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email