Samedi 31 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le Kremlin s'indigne de la publication d'identités de journalistes de médias russes

Single Post
Publication des Identités des journalistes des media Russes

Le Kremlin s'est indigné vendredi de la publication par un journal britannique des identités de journalistes travaillant pour un média officiel russe, qui a été suivie de la fuite en Russie des noms de journalistes de la BBC. The Sunday Times a publié le 23 décembre un article critiquant Sputnik, qualifiée de "faire-valoir" du Kremlin. L'article est accompagné des photographies et des noms des journalistes travaillant au Royaume-Uni pour ce média international, qui a ouvert une webradio en anglais basée à Edimbourg, certains portant des noms visiblement britanniques.

Les journalistes travaillant à la BBC A la suite de cette publication qui a été très commentée en Russie, les noms et photographies des journalistes travaillant au bureau moscovite de la BBC ont été diffusés jeudi sur plusieurs sites internet russes et repris par des médias pro-Kremlin. "Une menace à la sécurité de ces personnes" "Nous le comprenons car ce qui a été fait en Grande-Bretagne est absolument sans précédent et non conforme aux normes civilisées, aux règles concernant les médias et au principe de liberté de la presse.

Et, plus grave, il s'agit d'une menace directe à la sécurité des personnes qui travaillent pour ce média russe en Grande-Bretagne", a commenté vendredi le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov lors d'un briefing. Ces déclarations interviennent dans un contexte de vives tensions entre Moscou et Londres liées à de nombreux dossiers dont récemment l'empoisonnement de l'agent double russe Sergueï Skripal en Angleterre.

Une enquête sur les activités de la BBC en Russie Le gendarme des télécoms russe Roskomnadzor avait annoncé la semaine dernière enquêter sur les activités en Russie de la BBC, en réponse aux déclarations du régulateur britannique de l'audiovisuel accusant la chaîne russe RT d'avoir enfreint les règles d'impartialité. M. Peskov avait alors mis en cause le "caractère partial de la couverture" de la BBC, notamment liés à la situation en Syrie et la politique intérieure russe.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email