Samedi 16 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le maire de Toronto dépouillé de ses pouvoirs

Single Post
Le maire de Toronto dépouillé de ses pouvoirs

Le maire de Toronto, avec ses excès de crack et d'alcool était poussé vers la sortie vendredi par une écrasante majorité de conseillers municipaux, fatigués d'être moqués dans le monde entier.Dans l'incapacité légale de destituer l'édile controversé Rob Ford, les élus ont entamé vendredi un marathon procédural visant à coup de motions successives à le priver de ses prérogatives. "Il faut ériger des gardes-fous autour du maire", a expliqué à la presse la conseillère municipale Janet Davis. 

"Il n'a plus de légitimité. Chaque fois qu'il s'exprime, il nous embarrasse un peu plus", a-t-elle ajouté, alors que M. Ford a tenu des propos grossiers et obscènes jeudi pour se défendre d'accusations selon lesquelles il aurait convié des prostituées à son bureau de l'hôtel de ville. Déterminé à rester en poste jusqu'aux prochaines élections municipales en octobre 2014, le maire, qui ne fait l'objet d'aucune poursuite de la part des autorités, a averti les élus qu'il n'aurait "pas d'autre choix que de contester cela devant les tribunaux", soulignant que cette fronde se traduirait par "des coûts supplémentaires pour les contribuables". 

 Les conseillers municipaux n'ont eu que faire de ces menaces et ont adopté une motion qui transfère au numéro deux de la municipalité, Norm Kelly, le pouvoir de nommer les présidents des différentes commissions, en plus d'interdire au maire de remplacer son adjoint. Le conseil a ensuite remis à M. Kelly l'autorité pour diriger la gestion de la quatrième ville d'Amérique du Nord en cas de situation d'urgence.


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Rob Ford

    En Novembre, 2013 (23:23 PM)
    Il ne nous honore point ce maire-la. On croyait Toronto, notre ville, l'une des mieux gerees au monde. Helas, l'evidence nous prouve quelque chose aux antipodes des normes elementaires d'une gestion vertueuse.



    Et je suis d'autant plus navre quand j'ai appris la reaction de son frère Doug Ford (par ailleurs conseiller-municipal) disant : '' Monsieur Le Maire Rob Ford a besoin d'un peu de conseils et d'une a deux semaines de conge (repos)''. Assez de connerie et de turpitude! Qu'il quitte pour eviter de compromettre les affaires de milliers de personnes a travers la ville et sa banlieue.



    Un Senegalais de Toronto (GTA), a Danforth Avenue.



  2. Auteur

    Dakhe Lene Ko!!!

    En Novembre, 2013 (02:48 AM)
    Bloomberg mi ngui nii di out li mou def!!! meun na lene gereeel Toronto!!!
    Auteur

    Torontonian

    En Novembre, 2013 (03:30 AM)
    les conseillers n'ont qu'en rajouter au cirque. legalement ils n'ont pas le pouvoir de le depouiller, les juges vont lire les textes et ford sera retabli. il a bien gere la cite. les proprieteres de maison en savent quelque chose. ne soyez pas influencer par liberal media. ils ne font qu'exagerer. moralement il doit demissioner mais maire Ford est l'un des meilleurs que la ville n'a jamais connus

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email