Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Le nouveau Livre blanc maintient l'armée au régime sec

Single Post
Le nouveau Livre blanc maintient l'armée au régime sec

L'armée française devra poursuivre son régime draconien dans un contexte d'économies budgétaires tous azimuts mais échappe au pire grâce notamment au succès de son intervention au Mali. Le nouveau Livre blanc de la défense "insiste sur la volonté d'assurer la sécurité de la France tout en ouvrant la voie à des constructions raisonnées et raisonnables pour la défense européenne", a déclaré François Hollande après avoir reçu lundi le texte rédigé par une commission présidée par le diplomate Jean-Marie Guéhenno. Le document, qui définit la stratégie de la France en matière de défense et de sécurité pour la période 2014-2019, prévoit 24.000 réductions de postes dans l'armée à partir de 2016. Elles s'ajouteront au départ programmé de 10.000 hommes et femmes ces deux prochaines années pour atteindre l'objectif d'une réduction des effectifs d'environ 55.000 personnes défini par le précédent Livre blanc, rédigé en 2008 sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Le budget de la défense sera stable en 2014 à 31,4 milliards d'euros, soit 1,5% du PIB, ajoute le Livre blanc, qui prévoit de consacrer 179,2 milliards à l'effort de défense entre 2014 et 2019 et 364 milliards d'ici à 2025. Le ministère de la Défense devra donc poursuivre sa politique de réduction des coûts avec un budget gelé vraisemblablement aussi en 2015. Les grands programmes d'équipements militaires existants et prévus pour la période 2014-2019 sont maintenus mais des coupes budgétaires devraient réduire leur portée. 

 PLUS GRIS QUE NOIR 

 Des hypothèses autrement plus alarmistes avaient circulé, notamment le fameux "scénario noir" avec la vente du porte-avions Charles de Gaulle, la suppression de 30 régiments, l'arrêt des chaînes de l'avion de combat Rafale et l'abandon de l'avion de transport A400M. Cette perspective, dont la simple évocation a permis de rendre la pilule moins amère, ne se produira donc pas. Le mérite en revient en partie au lobbying actif des cercles militaro-industriels et des parlementaires de tous bords, écologistes exceptés, qui avaient menacé de ne pas voter le budget de la Défense s'il tombait sous la barre des 1,5% de PIB. Mais le coup de pouce le plus efficace pour les militaires est venu du Mali, où la France a démontré qu'elle pouvait encore pénétrer seule et en premier sur un théâtre d'opérations. Ce Livre blanc plus gris que noir remplit sa mission de réaliser des économies sans porter un coup fatal aux capacités opérationnelles de l'armée française, estime le ministre de la Défense. "Ce projet, tout en répondant à la fragilisation de nos finances publiques - car c'est aussi un enjeu de souveraineté pour la France -, préserve l'essentiel et permet ainsi de pérenniser notre outil de défense, qui était menacé", fait valoir Jean-Yves Le Drian dans un éditorial rédigé en guise de préface au document. Le ministre avait préparé les esprits en rappelant la semaine dernière la morosité du climat économique et le fait qu'il manquerait fin 2013 quatre milliards d'euros sur le total d'efforts réclamé par l'actuelle loi de programmation. 

 RESPECT DES ENGAGEMENTS

 François Hollande a de nouveau agité lundi le bilan de la politique de Nicolas Sarkozy : "Ce que j'exige, c'est que les engagements que nous prenons soient respectés sur la durée sur au moins les cinq prochaines années", a dit le chef de l'Etat. "Cela marquera une rupture avec la passé". Le quatrième Livre blanc de la Ve République avait à résoudre une contradiction délicate avec un niveau de risque international équivalent à celui de 2008, avec notamment les lendemains tendus des printemps arabes ainsi que l'instabilité du Sahel, et une nécessité encore accrue de réduire les déficits publics. Le fait que les Etats-Unis abandonnent leur rôle traditionnel de protecteur de l'Europe pour se concentrer sur l'Asie a également été pris en compte. Priorité donc au territoire national et continental, avec le traditionnel couplet sur l'Europe de la Défense, mais aussi à l'Afrique, où la France maintiendra des bases. S'il ne remet pas en cause les grandes options stratégiques de la France, réaffirmant notamment les principes de la dissuasion nucléaire et de l'appartenance à l'Otan, le Livre blanc invite à tenir compte d'une nouvelle donne en mettant notamment l'accent sur le renseignement et la cyberdéfense. Ce texte sera suivi à l'automne de la Loi de programmation militaire, budget pluriannuel de la défense, qui s'inspirera des orientations préconisées par la commission. 

 Avec Julien Ponthus, Cyril Altmeyer et John Irish, édité par Yves Clarisse

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Copier Coller

    En Avril, 2013 (10:45 AM)
    BAYIL LENE LES ARTICLES QUE VS COPIEZ COLLER. C MOCHE KOM TECHNIQUE.

    AU MOINS LISEZ ET COMMENTEZ APRES. C MIEUX

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email