Lundi 18 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le numéro 2 présumé des attaques de Grand-Bassam arrêté au Mali

Single Post
Le numéro 2 présumé des attaques de Grand-Bassam arrêté au Mali

Le bras droit présumé de l'organisateur des attaques de la station balnéaire ivoirienne a été arrêté dans la nuit de samedi à dimanche à Bamako, selon nos informations. Cet homme de nationalité malienne était en deuxième position sur la liste des personnes recherchées après les attaques du 13 mars dernier.

Alou Doumbouya, alias « man », est le nom de l'homme arrêté. Il était suivi depuis quelques jours par les forces spéciales des services de renseignements maliens qui ont mené l'opération pour l'interpeller.

Une source proche du dossier explique qu'il s'agit du véritable numéro deux de l'organisation des dernières attaques contre la station balnéaire ivoirienne de Grand-Bassam.

Agé de 32 ans, de nationalité malienne, Alou Doumbouya, est présenté comme l'homme qui a convoyé du Mali en Côte d'Ivoire, les armes qui ont servi aux attaques contre Grand-Bassam. Son astuce ? Il a rendu « non fonctionnel » l'un des deux réservoirs de carburant d'un véhicule 4X4. Et c'est à l'intérieur de ce réservoir qu'il a caché les armes et les munitions. Alou Doumbouya a pris lui-même le volant du véhicule pour conduire du Mali en Cote d'Ivoire, des membres du commando ayant opéré.

Enfin, l'homme désormais derrière les barreaux a été choisi comme numéro 2 par Kounta Dallah, la tête pensante du commando, toujours recherché. Ce dernier n'a pas manqué d'aplomb : après l'attaque contre Grand-Bassam, il est revenu au Mali par un vol régulier, en passant par l'aéroport d'Abidjan.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Avis

    En Avril, 2016 (16:32 PM)
    De vrai laches ces terroristes.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (19:49 PM)
    Pire que des laches. Il faut pas perdre du temps avec les procedures judiciaires. Il faut lui couper les coui......et puis le pendre par le nez c tout.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:15 PM)
    On constate que les opérationnels ne sont pas venus des pays arabes, mais des pays limitrophes. Ce sont des locaux. Comme ceux qui ont attaqué la France et la Belgique étaient tout à côté. Le danger vient donc de l'intérieur, et c'est pourquoi il faut redoubler de vigilance à l'interne.
    Auteur

    Rick Hunter

    En Avril, 2016 (22:23 PM)
    Trop de paroles tuent. PENDEZ LE!

    Avec ce genre de personnes, il n'ya que la guillotine rien d'autres...

    droits de l'homme?... ouais quand cela les arrange.

    alors sachez ce que vous voulez.

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:33 PM)
    Ils ont commis un acte barbare. Leur ôter la vie même ne suffit pas à racheter leur faute. J'espère que la police va aussi trouver le cerveau ou numéro 1. Il faut qu'ils répondent de leur crime abominable.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email