Mardi 28 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le point sur la situation au 44e jour de la guerre entre Israël et le Hamas

Single Post
Le point sur la situation au 44e jour de la guerre entre Israël et le Hamas



La guerre entre Israël et le Hamas, entrée dans son 44e jour dimanche, a été déclenchée par l'attaque sanglante du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre sur le sol israélien depuis la bande de Gaza, où il a pris le pouvoir en 2007.

En représailles, Israël a juré d'"anéantir" le Hamas, pilonnant sans relâche le territoire assiégé où s'entassent 2,4 millions de Palestiniens.

L'armée israélienne a lancé une opération terrestre le 27 octobre dans la bande de Gaza et mène un raid depuis mercredi sur l'hôpital al-Chifa, le plus grand du territoire palestinien, situé à Gaza-ville.

Israël affirme que l'établissement abrite une base du Hamas installé notamment dans un réseau de tunnels. Le mouvement islamiste dément.

L'hôpital a commencé à être évacué samedi.

Voici les derniers développements:

Bébés évacués

Les 31 bébés prématurés qui se trouvaient à al-Chifa ont été transférés à l'hôpital des Emirats, basé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. Ils vont recevoir "des soins urgents", a indiqué le patron de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, sur X (ex-Twitter).

"Des préparatifs sont en cours pour les évacuer vers l'Egypte", a indiqué à l'AFP Mohammed Zaqout, directeur général des hôpitaux du territoire palestinien.

Autres évacuations

"D'autres missions sont planifiées pour transporter les patients et les soignants restant d'al-Chifa", a affirmé l'OMS. Selon l'organisation, dont les experts ont passé une heure dans l'immense complexe hospitalier samedi, celui-ci hébergeait encore 25 soignants et 291 patients incapables de se déplacer sans assistance médicale.

Tunnel sous al-Chifa

L'armée israélienne a dit avoir découvert un tunnel long de 55 mètres qui se trouve à dix mètres de profondeur sous un hangar de l'hôpital, contenant des armes, dont des "lance-grenades, des explosifs et des fusils Kalashnikov".

Otages

L'armée israélienne a diffusé des images présentées comme venant des caméras de surveillance de l'hôpital al-Chifa, montrant le 7 octobre des otages amenés dans l'enceinte de l'établissement.

"Ces découvertes prouvent que l'organisation terroriste du Hamas a utilisé comme infrastructure" al-Chifa "le jour du massacre", ont indiqué l'armée et le renseignement israélien.

Dimanche, le Premier ministre qatari, Mohammed ben Abdelrahmane Al-Thani, a affirmé que la conclusion d'un accord sur la libération des otages enlevés lors de l'attaque du Hamas repose désormais sur des questions pratiques "mineures", sans toutefois fournir de calendrier.

L'adjoint au conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden, Jon Finer, a lui précisé que l'accord incluait la libération de "plusieurs dizaines" d'otages en échange d'une "période prolongée étendue de pause, plusieurs jours" dans les combats.

Combats dans le centre de Gaza-ville

De violents combats entre troupes israéliennes au sol et combattants palestiniens ont lieu dans le centre de la ville de Gaza, a constaté un journaliste de l'AFP. En soirée, les frappes aériennes se sont intensifiées, selon lui.

En Cisjordanie

Au moins deux Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne au cours d'incursions nocturnes dans au moins cinq villes et camps de réfugiés en Cisjordanie occupée, selon le Croissant-Rouge palestinien.

Bilans

Selon le dernier bilan du gouvernement du Hamas, 13.000 personnes ont été tuées dans les bombardements israéliens sur la bande de Gaza depuis le début de la guerre, incluant plus de 5.500 enfants et 3.500 femmes.

Côté israélien, l'attaque du Hamas a fait 1.200 morts, majoritairement des civils tués le 7 octobre, selon les autorités. Cinq soldats israéliens ont été tués dans la bande de Gaza, a annoncé dimanche l'armée, portant à 64 le nombre des militaires tués dans ce territoire depuis le début de la guerre.

L'armée israélienne estime qu'environ 240 personnes ont été prises en otage.



3 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2023 (16:01 PM)
    La situation est tres simple: Hamas veut detruire Israel. Israel veut detruire Hamas. Les populations sont entre la bataille.

    Soit Hamas detruit Israel ou Israel detruit Hamas. Il n'y a aucune autre solution. Il n'y aura pas de paix tant ue les Palestiniens supportent Hamas. Israel va effacer Hamas a Gaza et personne n'y peut rien.

    La seul solution qui amenera la paix sera aux Palestiniens d'accepter l'etat d'Israel et cesser de les attaquer. Israel ne va jamais quitter ces territoires...
  2. Auteur

    Right

    En Novembre, 2023 (16:55 PM)
    Ou avez-vous vous une guerre, cnest un massacre c'est tout... 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2023 (17:35 PM)
    Voilà qu'on veut qu'on veut toujours avoir le dernier mot, qu'on ne respecte que la loi du plus  fort  en voulant terroriser les autres
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email