Vendredi 19 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
International

Les jeunes taïwanais sont prêts à prendre les armes en cas de guerre avec la Chine

Single Post
Des jeunes taïwanais prêts pour prendre les armes contre la Chine
Les tensions entre Taïwan et la Chine sont vives. Cette dernière veut réunifier l’île à n'importe quel prix, même si cela signifie d’entrer en guerre avec l’État insulaire. Pour défendre leur pays et leurs valeurs, les jeunes taïwanais sont prêts à prendre les armes.

La venue de Nancy Pelosi à Taïwan a suscité la colère de la Chine, qui a immédiatement pris des sanctions contre l’État insulaire. Elle a également lancé plusieurs exercices militaires, notamment un “tir de munitions réelles de longue portée”, autour de l’île, qu’elle considère comme partie intégrante du pays. “L’initiative de Mme Pelosi est extrêmement choquante et les conséquences seront très graves”, a indiqué l’agence Chine Nouvelle, rapportant les propos du vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Xie Feng.

Pour Taïwan, la venue de Pelosi est symboliquement très importante. Non seulement, elle est la preuve du soutien des États-Unis dans le conflit qui l’oppose à la Chine, mais en plus, elle normalise ces visites, que l’île souhaiterait voir se multiplier. La dernière remontant à 25 ans.

La visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine ne signifie pas pour autant que Taïwan est à l’abri des menaces de la Chine, qui veut réunifier l’île à tout prix, même en usant de la force si cela était nécessaire. D’autant que les capacités militaires l’État insulaire sont bien moindres comparées à la Chine voisine.

Prêts à prendre les armes
La Chine n’attend qu’une chose pour intervenir: que Taïwan déclare officiellement son indépendance. Face à la menace, et très inspirés par le conflit en Ukraine, les Taïwanais, et plus particulièrement la jeune génération, se disent prêts à défendre leur pays. Un journaliste de la BBC sur place a rencontré une trentaine de jeunes hommes et de jeunes femmes qui apprenaient les techniques de base du maniement des armes, dans une usine désaffectée près de Taipei. “Depuis février, le nombre d’inscrits a augmenté de 50%. Dans certains cours, le nombre de femmes atteint 40 à 50%”, indique le professeur de self-défense Max Chiang.

Lisa Hsueh est l’une de ces femmes inscrites au cours de M. Chiang. “Si les tensions avec la Chine mènent à la guerre, je ferai tout pour me protéger, moi et ma famille. C’est la raison pour laquelle j’ai appris à utiliser une arme à feu”, explique-t-elle. “Les femmes comme moi ne vont pas se battre sur la ligne de front, mais si une guerre éclate, nous serons en mesure de nous protéger dans nos maisons.”


1 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2023 (11:13 AM)
    B­­o­n­­j­­o­u­­r, j­e m'a­­p­p­­e­­­lle Alissia, j'ai 21 ans) Dé­­­bu­­t du mo­­­dèle S­E­­­X­­­E 18+) J'a­ime êt­­re photo­­­grap­­hiée n­­­u­­e) Veuil­­lez noter me­­­s phot­­os à l'adr­­esse su­­iva­­nte - W­W­­­W­.­­X­2­­1.­­­F­­U­­­N
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email