Mardi 18 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Manifestation 1er Mai 2018: heurts avec la police, un McDo et une concession auto saccagés

Single Post
Manifestation 1er Mai 2018: heurts avec la police, un McDo et une concession auto saccagés

FÊTE DU TRAVAIL - La manifestation parisienne du 1er Mai s'est élancée mardi peu avant 15 heures de la place de la Bastille en direction de place d'Italie, tandis que la préfecture de police fait état de la présence de 1200 d'individus cagoulés près de la gare d'Austerlitz. La situation a rapidement dégénéré, lorsque de nombreux black blocs ont attaqué un Mc Donald's situé sur le trajet, mais également une concession Renault ou encore un engin de chantier.

Deux personnes, "porteuses de burins et de marteaux", avaient été interpellées avant le début de la manifestation, a indiqué la préfecture de police, qui a recensé la présence de "1200 individus masqués et cagoulés". Plusieurs images publiées sur les réseaux sociaux, que vous pouvez retrouver ci-dessous, témoigne de cet impressionnant "bloc" en tête de cortège.

Rassemblés autour de banderoles comme "Premiers de cordée, premiers guillotinés" ou "Cette fois, on s'est organisé", ils criaient "Tout le monde déteste la police", "Paris, debout, soulève-toi" ou encore "Zyed, Bouna, Theo et Adama, on n'oublie pas, on pardonne pas".

?

L'établissement Mc Donald's, situé proche de la gare d'Austerlitz a notamment été caillassé et vandalisé, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Après plusieurs minutes de flottement, les CRS ont décidé de s'approcher des "Black Blocs" -au moyen de grenades lacrymogènes et canons à eau- alors entassés Boulevard de l'Hôpital. Ils sont désormais face-à-face, avec 50 mètres de distance.

La Préfecture de police a publié un premier bilan, faisant état de "jets de projectiles sur les forces de l'ordre et dégradations, au moyen d'objets incendiaires, d'un restaurant, d'une concession automobile et d'un engin de chantier par des individus masqués et cagoulés sur le boulevard de l'hôpital."

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a condamné "avec fermeté les violences et dégradations commises en marge du défilé syndical", avant de préciser que "tout est mis en œuvre pour faire cesser ces graves troubles à l'ordre public et appréhender les auteurs de ces actes inqualifiables." La Maire de Paris Anne Hidalgo a également condamné ces violences "abjectes".

La veille, elle avait évoqué un risque de débordement par "des groupes extrémistes" voulant faire de cette journée "un grand rendez-vous révolutionnaire", et prévoyant de "s'en prendre violemment aux forces de l'ordre ainsi qu'aux symboles du capitalisme".

La manif syndicale change de direction

Conséquence de ces violences, le préfet de Police de Paris a demandé aux responsables syndicaux de rebrousser chemin pour adopter un nouvel itinéraire.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

11 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

7 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email