Samedi 16 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Mélenchon veut un tribunal pour les journalistes

Single Post
Mélenchon veut un tribunal pour les journalistes

Jean-Luc Mélenchon réclame un “tribunal professionnel” des médias contre “les menteurs, les tricheurs, les enfumeurs” après son passage à “l’Émission politique” sur France 2, dénoncé comme un “traquenard” destiné à l‘enferrer dans des sujets polémiques. Dans une note publiée lundi soir sur son blog, émaillée d‘attaques personnelles contre les trois journalistes de l’émission, Léa Salamé, François Lenglet et Nathalie Saint-Cricq, Jean-Luc Mélenchon dénonce “un traquenard médiatique”.

Il souligne notamment l‘opposition représentée par les deux invitées “surprise” de l’émission de jeudi dernier, l’écrivain Laurence Debray, fille de l‘ex-révolutionnaire et philosophe Régis Debray et de la journaliste vénézuélienne Elizabeth Burgos, et la chef d‘entreprise Pauline Laigneau, créatrice de la bijouterie en ligne Gemmyo. La première est décrite en septembre dans le JDD comme macroniste, tandis que la seconde proposait l‘an dernier dans Le Point de “jeter aux orties Code du travail”, des prises de position qui n‘ont pas été explicitées.

Les questions de Laurence Debray sur les difficultés rencontrées au quotidien par les Vénézuéliens ont provoqué vendredi la colère du député, qui s‘est exclamé: “J‘en ai par-dessus la tête de ce genre de numéro. Chaque fois que je vais quelque part, je me tape ‘Venezuela’” Venu pour “un super débat sur les deux doctrines économiques en présence”, le leader de La France insoumise regrette en outre le choix uniformément antagoniste d‘autres intervenants, notamment cinq Jeunes agriculteurs (JA) favorables au glyphosate rencontrés dans une séquence reportage et des erreurs sur les chiffres du contre-budget proposé par les Insoumis.

“Ils ont faussé l‘identité de personnes convoquées sur le plateau pour incarner ‘des Français moyens’”, écrit-il. “Je propose qu‘il existe un tribunal professionnel qui puisse être saisi et qui ait le pouvoir de sanction symbolique contre les menteurs, les tricheurs, les enfumeurs”. “Je vais donc lancer avec mes amis une pétition en ce sens. Une telle instance, m‘a-t-on dit, existe en Belgique”, poursuit le député de Marseille, une référence au Conseil de déontologie journalistique créé en 2009 à Bruxelles.

Plusieurs centaines de signalements ont d‘ores et déjà été déposés auprès du Conseil supérieure de l‘audiovisuel (CSA), entre vendredi et lundi matin, a confirmé l‘instance. “Tout est parti de Thomas Guenolé”, politologue proche de La France insoumise et auteur d‘une première plainte, confirme-t-on. La Société des journalistes de France 2 a jugé “indigne d‘un responsable politique” les propos du député et a défendu les journalistes de l’émission.

La SDJ de France 2 apporte son soutien à Nathalie Saint-Cricq, Léa Salamé, et François Lenglet, cibles d‘attaques odieuses et inacceptables de la part de Jean-Luc Mélenchon”, a-t-elle déclaré sur Twitter.

Julie Carriat, édité par Yves Clarisse


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2017 (13:58 PM)
    M. Mélenchon manque d'autodérision et d'humour. Il s'est embouqué dans des engueuledes de deux jeunes femmes qui sont restées calmes et souriantes et maintenant il crie qu'on ne l'y reprendra plus. On a eu un aperçu de la vraie nature de M. Mélenchon: sectaire et obtus.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email