Mercredi 01 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

[Video] Mort du président en Haïti : la population traque et livre à la police deux suspects

Single Post
Capture d'écran d'une vidéo montrant deux hommes, au centre, appréhendés par la population du bidonville de Jalouzi le 8 juillet 2021
Les autorités haïtiennes ont procédé à 17 arrestations depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet, tué dans sa résidence privée de Pèlerin 5 à Pétionville par un commando armé. Mais certaines de ces arrestations n’auraient pas été possibles sans la population locale, qui a repéré des mercenaires présumés avant de les livrer à la police. Comme le montrent plusieurs vidéos, dans le bidonville de Jalouzi, la foule s’est ainsi violemment saisie de deux suspects le 8 juillet.

Les autorités haïtiennes ont indiqué, jeudi 8 juillet, conjointement avec leurs homologues colombiens, que d'anciens soldats de l'armée colombienne faisaient partie du commando armé responsable de l'assassinat du président haïtien Jovenel Moïse, ainsi que deux Américains d'origine haïtienne.   

Le directeur général de la police haïtienne, Léon Charles, a précisé qu'un commando de "mercenaires" composé de 26 Colombiens et de deux Américains d'origine haïtienne ont "mené l'opération pour assassiner le président", ajoutant que trois des Colombiens avaient été tués et huit autres étaient toujours en fuite.  

Plusieurs hommes suspectés d'appartenir à ce commando ont été filmés dans le cadre de leur détention, des images diffusées le 8 juillet sur la page Facebook de la Primature de la République d'Haïti.

Parmi ces hommes, au moins deux ont été repérés et "arrêtés" par la population du bidonville de Jalouzi, à Pétionville, le 8 uillet au matin, comme le montre l'assemblage de vidéos ci-dessous. On reconnaît clairement leur visage et leur accoutrement, les mêmes que deux des hommes de la vidéo publiée par la Primature de la République d'Haïti.

"Les gens ont remarqué qu'ils n'étaient pas armés mais qu'ils portaient des vêtements au style militaire"

Marc Ancel Chéry, directeur du média local Jalouzi Post, était présent quand ces deux suspects ont été appréhendés par la foule.

"Je suis arrivé au niveau de la station de minibus quand la foule s'était déjà emparée des deux hommes. La population racontait qu'ils avaient été aperçus dans des champs en contrebas du bidonville, dans une zone que l'on surnomme "Tchétchénie".

La population s'est emparée d'eux car, quand une personne a essayé de les approcher, les deux suspects l'ont frappée. Les gens ont remarqué qu'ils n'étaient pas armés mais qu'ils portaient des vêtements au style militaire, notamment des bottes. Ils ne parlaient ni français, ni créole, seulement espagnol. La population ne pouvait donc pas communiquer correctement avec eux mais ils ont décidé de les livrer à la police.

"Certains auraient pu imaginer la foule les lyncher ou, pire, les tuer"

Ils les ont donc attachés avec du cordage et, même si je ne l'ai pas vu de mes propres yeux, ils les ont aussi frappés puisque l'un d'eux était en sang quand ils sont arrivés à la station.

La police a mis quelques dizaines de minutes à arriver et ils ont ensuite été pris en charge par les officiers.

Ça ne m'étonne pas vraiment que ces hommes, si on part du principe qu'ils sont bien les mercenaires derrière l'assassinat du président, aient tenté de se cacher dans notre quartier. Nous sommes déjà situés à seulement quelques kilomètres de la résidence du président [précisément 1,2 km à vol d'oiseau, NDLR]. La configuration du bidonville le rend aussi difficile d'accès pour les policiers à leurs trousses : les ruelles sont tortueuses, étroites…"
En bas à gauche, le point vert représente la position approximative de la résidence privée de Jovenel Moïse et, en haut au centre, le point rose représente la position approximative de la station de minibus du bidonville de Jalouzi, où deux suspects ont été livrés à la police par la population.
En bas à gauche, le point vert représente la position approximative de la résidence privée de Jovenel Moïse et, en haut au centre, le point rose représente la position approximative de la station de minibus du bidonville de Jalouzi, où deux suspects ont été livrés à la police par la population

"Le lendemain de l'assassinat nous avions entendu de nombreux tirs un peu plus haut, près du Kinam Hôtel à la lisière du bidonville. On savait donc que des suspects étaient tout proches.

Je me félicite cependant que la population ait livré ces hommes à la police, dans de pareilles circonstances. Certains auraient pu imaginer la foule les lyncher ou, pire, les tuer. Mais la population est restée relativement calme".



19 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2021 (08:21 AM)
    Attention à la chasse aux mauvais sorciers " innocents ". Pas à la population de traquer des professionnels meurtriers qui ont lâchement assassiné ce jeune President.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (09:02 AM)
      Des professionnels qui sont incapables d'organiser leur propre exfiltration après leur forfait ? Ça interroge. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (11:56 AM)
      PAs de perpétuité.
      Tous les 26 , Il faut les pendre 1 par 1 l'un apres l'autre les yeux ouverts.
      Ces colombiens n'ont aucun respect pour le peuple haitien
    {comment_ads} Top Banner
  2. Auteur

    Yeet

    En Juillet, 2021 (08:58 AM)
    Pauvre Haiti qui tarde toujours à se relever du complot occidental depuis 1804!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (09:28 AM)
    Bravo au haïtiens chapeau 
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Juillet, 2021 (09:33 AM)
    Parfaitement d'accord avec des vrai mercenaires ne vont pas se rendre sans livrer bataille sachant ce qui les attends quand ils sont capturés. Mais ça il faut l'expliquer à des personnes qui ont du bon sens pour qu'ils le comprennent. Désormais tout homme d'origine colombien est susceptible d'être un potentiel suspect . 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (09:36 AM)
    Gare aux nervis de Macky Sall
    Top Banner
    Auteur

    En Juillet, 2021 (09:43 AM)
    voilà ce qui arrive à un président têtu.............
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (10:11 AM)
    Les colombos tropicaux pas d'eau à Dakar depuis des jours, vous avez une solution ?....Bled poubelle....

    Rien à foutre d'Haïti : 60 morts par balle au mois de juin sans la capitale....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (10:24 AM)
    il faut cesser d'inviter ahmed khalifa niasse...............il est un aliéné heureux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pere

    En Juillet, 2021 (10:52 AM)
    Macky Sall ni rek Lay moudie 
    Top Banner
    Auteur

    Un Observateur

    En Juillet, 2021 (10:56 AM)
    La similitude entre Le Sénégal et Haïti : 1Les gens parlent trop et politique 2 La croyance au mystique 3. La jalousie et la méchanceté entre citoyens 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (11:24 AM)
    Tout noir se doit de soutenir Haïti. Peuple debout très tôt, courbé par la force des peuples occidentaux, France, États Unis et j'en passe. 

    Haïti couché, c'est le noir qui est couché, c'est la manifestation de l'incapacité de l'homme noir, pour nos détracteurs.

    Haïti, libre, a participé à la libération de toute l'Amérique latine par Simon Bolivar, à la seule condition d'abolir l'esclavage dans ces pays. 

    Haïti, la diaspora ne vous oublie point. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Alpha De Paname

    En Juillet, 2021 (11:43 AM)
    Derrières toutes les guerres civiles et destabilisations, il y a l'OCCIDENT : que DIEU les maudissent ceux qui créent autant de problèmes dans le monde surtout dans le Tiers-Monde!
    {comment_ads}
    • Auteur

      Pro Colombia

      En Juillet, 2021 (13:38 PM)
      Tu mens. La Colombie est un pays tres cool avec des gens et une culture formidable. Bay fen 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Yo Mtv Rap

      En Juillet, 2021 (13:40 PM)
      Ki t'as dit ça? Tu connais les commanditaires? On te parle de mercenaires Colombiens et tu blâmes les occidentaux?!?? Vas y calmos man
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (12:03 PM)
    Les noirs n'ont que c'est a cause de l'occident à la bouche vous êtes vraiment des cons ndeysane 
    Top Banner
    Auteur

    Mame

    En Juillet, 2021 (12:11 PM)
    Peut-être, ce sont les forces occultes de Antoine Diome et Capitaine Dièye
    {comment_ads}
    Auteur

    Défenseur

    En Juillet, 2021 (12:34 PM)
    Aaah P1 en tout cas ça devient dingue. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Bene

    En Juillet, 2021 (16:02 PM)
    C'est vrai qu'il faut les arrêter et les juger mais le plus important restent l'identification des commanditaires et de leurs objectifs. Et le peuple doit exiger la vérité sur ce crime odieux. Car connaissant ce pays les commanditaires peuvent bien être de l'intérieur. Un pays de pagay alors les connaisseurs savent. Rappelons que ce fut le 78eme président tué ou mis en fuite dans ce pays donc c'est pas nouveau en Haïti.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2021 (16:34 PM)
      Je n'ai absolument pas confiance au premier ministre viré. Sa tête ne m'inspire pas confiance...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2021 (01:19 AM)
    Haïti c'est comme la Jamaïque. Seulement ils parlent français et l autre anglais. Mais je préfère les haïtiens à cause de nos similarités culturelles.
    Top Banner
    Auteur

    En Juillet, 2021 (16:32 PM)
    Cette histoire doit être tirée au clair. Pourquoi des Colombiens et des Américains viendraient-il à Haïti pour tuer le président et exposer ainsi ce pays à une guerre civile ?

    Une histoire incroyable !
    {comment_ads}
    Auteur

    Troismandats

    En Juillet, 2021 (14:49 PM)
    Ce Président a été tué parce qu'il voulait forcer n troisième mandat non constitutionnel ! Idriss Déby est mort le jour où il avait son 3ème mandat tout comme Pierre Kourounziza du Burundi ! Parice Talon renonce à un 3ème mandat constitutionnel, etc! Et Macky Sall dans tout cela? C'est Macron et Le Drian qui l'encouragent pour se présenter en 2024 ! Mais l'Ambassadeur de France au Sénégal leur aurait dit les dangers qui guetteront le Sénégal s.......
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email