Mercredi 26 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Obama sanctionne 11 responsables russes et ukrainiens

Single Post
Obama sanctionne 11 responsables russes et ukrainiens

Le président Barack Obama a prévenu lundi la Russie que les Etats-Unis étaient prêts à imposer des sanctions supplémentaires liées à la situation en Ukraine, tout en affirmant qu'une solution diplomatique restait possible dans cette crise.Intervenant dans la salle de presse de la Maison Blanche au lendemain du référendum de rattachement de la Crimée à la Russie, et peu après l'annonce par Washington et l'Union européenne de sanctions ciblées contre de hauts responsables russes et pro-russes en Ukraine, M. Obama a affirmé que "de nouvelles provocations ne feront qu'isoler davantage la Russie et diminuer sa stature dans le monde". 

Le président, qui avait parlé dimanche à son homologue russe Vladimir Poutine alors que tombaient les résultats du référendum d'annexion de la Crimée à la Russie, nul et non avenu pour Washington et l'UE, a aussi souligné que "la communauté internationale continuera à être solidaire pour rejeter toutes les violations de la souveraineté de l'Ukraine et son intégrité territoriale". "La poursuite de l'intervention militaire russe en Ukraine ne fera qu'aggraver l'isolement diplomatique de la Russie, et son économie en souffrira encore plus", a mis en garde le dirigeant américain. 

 "Je crois qu'il y a toujours un moyen de résoudre cette situation par la voie diplomatique, d'une façon qui répond aussi bien aux intérêts de la Russie que de l'Ukraine", a-t-il ajouté. Cette solution comprendrait "un retour des forces russes dans leurs bases de Crimée, le soutien au déploiement de davantage d'observateurs en Ukraine, et l'établissement d'un dialogue (entre Moscou) et le gouvernement ukrainien", a énuméré le président américain. Plus tôt lundi, l'UE et les Etats-Unis ont adopté des sanctions ciblées contre de hauts responsables russes ou pro-russes pour envoyer selon eux un "message fort" à Moscou au lendemain du référendum.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Questions

    En Mars, 2014 (17:41 PM)
    1-Qui juste peut me dire c' est qui ou quoi meme la Communaute internationale?

    Est-ce que la Russie. la Chine, l 'Inde, le Bresil, soit plus de la moitie de l' Humanite en font partie? Et si la Russie a son tour sanctionnait les USA, le Royaume Uni et la France, voire le grand machin?



    2- peuples ne peuvent -ils disposer d' eux-memes u' a l lissue d' une guerre ou avec le consentement de l' entite a laquelle ils ont ete integres historiquement, pour la Crimee depuis seulement 1954 a l' Ukraine pour qui ld' ailleurs l' unite territorial est plutot un phenomene historiquement marginal et l' existence souveraine plutot erratique, tantot avec a Russie contre la Pologne, tantot avec la Pologne contre la Russie. Kiev ne s' appelait-elle pas " matt ruskikh gorodof " c' est a dire la mere des villes russes.



    • Auteur

      Reponses

      En Mars, 2014 (17:53 PM)
      en fait, la russie a signé le mémorandum de budapest en 1994 dans lequel elle s'engage à le pas porter atteinte au territoire ukrainien en échange du renoncement de l'ukraine à l'arme nucléaire (ils avaient le plus gros stock de l'ex-urss).

      la communauté internationale est une expression imprécise qui sous entend plus ou moins l'onu. seulement les règles de l'onu permettent un droit de véto pour la chine, les usa, la france, le royaume-uni et la russie qui ne sont de fait soumis à aucune règle contraignante de l'onu. par contre ces règles sont contraignantes et s'imposent au reste du monde y compris au brésil et à l'inde et ça inclut le recours à la force armée.

      quand les conflits confrontent directement ou indirectement plusieurs des 5 membres permanents, l'onu ne peut plus agir à cause des vétos donc ça se règle hors du cadre de l'onu.

      voilà. j'espère avoir pu t'aider.
    • Auteur

      Reponses

      En Mars, 2014 (18:01 PM)
      un petit pays peut y trouver son avantage seulement s'il joue des prétentions entre les 5 grands ou qu'il se mets sous son aile. par exemple il y a pire que la crimée : le maroc a pu annexer le sahara occidental par la force sans même aucun référendum contre la volonté de l'espagne parce que la france a donné son accord et précisé au maroc qu'elle empêcherait toute action militaire contre lui à l'onu. encore en 2010 la france a posé sont véto sur une enquête de l'onu visant le maroc.
    • Auteur

      Questions

      En Mars, 2014 (18:53 PM)
      merci pour cet eclairage.
      il y a aussi qu' en accord avec l' ukraine la crimee abrite les forces navales russes en mer noire et que don c la presence de forces russes en crimee n' est pas vraiment une aggression.et de plus c' est la crimee et non la russie qui sollicite son rattachemen/detachement. nous avons egalement le precedent du kosovo.
    • Auteur

      Reponses

      En Mars, 2014 (21:50 PM)
      en réalité la région autonome de crimée n'abrite pas de base et les russes n'ont pas le droit d'y mettre des soldats. c'est sébastopol (qui a un statut spécial et différent de la crimée) qui abrite la base russe. sébastopol est une enclave en crimée.
  2. Auteur

    M16

    En Mars, 2014 (18:49 PM)
    Le chien aboit la caravane passe ....
    Auteur

    Krys

    En Mars, 2014 (23:59 PM)
    l'occident se couche devant Poutine c'est tous que je vois et j'adore !!! pourquoi il ne mette pas le nom du principal intéréssé dans leur foutu liste parce que c'est des foutu menteur Obama & tous sa clik ...
    • Auteur

      Questions

      En Mars, 2014 (01:34 AM)
      certes, sébastopol jouit en crimée d' un statut spécial vis à vis de la crimée tout comme kiev d' ailleurs par rapport aux autres villes d' ukraine.

      cela n' empeche qu' elle est bien en crimée.

      depuis que la ville a été fondée par l'impératrice catherine ii à la fin du
      xviiie siècle sébastopol abrite la flotte russe, puis soviétique, de la mer noire.

      a la suite de l'éclatement de l'union soviétique en 1991,un accord signé avec la russie le 28 mai 1997 partage la flotte de la mer noire : l'ukraine obtient 17 % de la flotte (soit 80 navires), et la russie 83 % (soit 338 navires).

      sébastopol demeure le quartier général tant de la flotte russe de la mer noire que celui de la marine ukrainienne.

      selon le traité de 1997, la base navale de la marine russe reste à sébastopol, grâce à un bail de vingt ans signé entre les deux parties, qui court jusqu'à 2017.

      treize ans plus tard, de nouveaux accords renforcent la position russe. la signature des accords le 21 avril 2010 entre la russie et l'ukraine concernant le bail de la flotte russe de mer noire à sébastopol règle les nouvelles conditions de l'utilisation de cette base stratégique.

      outre 8 millions de dollars de loyer annuel payés à l'ukraine depuis 1997, la russie est censée pratiquer à l'égard de kiev un tarif préférentiel de fourniture de gaz correspondant à une réduction de 30 % du prix normal de livraison.

      kiev bénéficiera d'une ristourne sur le prix du gaz russe, qui pourra atteindre 100 dollars pour 1 000 mètres cubes.

      la flotte russe a pu aussi prolonger son bail à sébastopol au-delà de l'échéance de 2017 « moyennant le versement par l'armée russe, à la ville de sébastopol, d'une rente annuelle de 100 millions de dollars [74 millions d'euros]. désormais, les navires russes sont assurés de pouvoir rester jusqu'en? 2042, avec une option d'extension jusqu'en 2047 .

      au total, la marine russe a 15 000 militaires stationnés dans la base navale de crimée , selon un accord avec le gouvernement ukrainien qui permet de stationner jusqu'à 25 000 militaires crimée dans la région. le nombre a augmenté depuis 2008.
    • Auteur

      Reponses

      En Mars, 2014 (06:43 AM)
      ils ne mettent pas le nom de poutine car ils veulent garder la porte ouverte à des négociations et qu'à l'intérieur du bloc occidental la france et l'allemagne sont min enclin à des sanctions que le royaume-uni et les États-unis car ils ont des contrats en cours avec la russie. pour la france il s'agit de gros contrats d'armement et dans le domaine spatial puisque les français sont en charge du lancement des soyouz à kourou depuis le centre spatial guyanais et de la modernisation du cosmodrome de baïkonour.
    • Auteur

      Reponses

      En Mars, 2014 (06:48 AM)
      je ne pense pas que l'occident se couche, ils n'ont aucun intérêt à une escalade pour la crimée alors qu'ils viennent de faire basculer tout le reste de l'ukraine dans leur camps. ce n'est pas en faveur de la russie que les lignes ont bougé.
    • Auteur

      Questions

      En Mars, 2014 (13:44 PM)
      sur le fond de ' une dépendance de l' europe du gaz russe qui est tout sauf négligeable et d' une faillite économique avérée de l' ukraine, quelle est donc la marge de manœuvre de l' occident si l' on sait que sur les 38 milliards de dollars dont l' ukraine dit avoir absolument besoin pour s'en sortir, au jour d' aujourd'hui il ne lui a été promis en tout que 5 milliards au maximum entre le groupe de la banque mondiale, l' union européenne et les etats unis.
      et pendant qu’on en est encore la avec cette " nouvelle guerre de crimée "d’autres régions russophones de l’ukraine sont appelées a emboiter le pas aux scissionnistes.
      devant le peu d' effet que semblent pouvoir avoir sur la russie les sanctions économiques occidentales qui d' ailleurs ne seront pas sans réciprocité même si obama dit qu' il n' y aura pas photo, peut-on envisager une guerre contre la russie pour sauver l' ukraine si l' on sait que la russie n' est ni l' irak de sadam hussein ni la libye de kadhafi?
      si les lignes n’ont pas bougé en faveur de moscou de quoi donc l’occident est- il mécontent? uniquement de la violation du droit international, de la souveraineté de l'ukraine? est- il devenu un bon samaritain. qui plus que lui viole tous les jours ce pauvre droit international au nom de ce qu’il appelle l'obligation d' ingérence pour motif humanitaire et qui renverse les gouvernements qui ne l' arrangent pas en payant a coup de milliards des opposants ?c’ est ainsi que « «l’adjoint du secrétariat d’État victoria nuland aurait dit au national press club de washington, en décembre dernier, que les États-unis ont investi 5 milliards de dollars (…) afin de donner à l’ukraine le futur qu’elle mérite».
    Auteur

    Yy

    En Mars, 2014 (04:11 AM)
    Suivez ABC et l'APR SUR TWITTER @AprAbcdr





    @AprAbcdr  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email