Samedi 22 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Pilotes maritimes : Les retombées de l'organisation du 24e congrès de l'Aipm

Single Post
Pilotes maritimes : Les retombées de l'organisation du 24e congrès de l'Aipm

Président du Comité d'organisation du 24e Congrès de l'Association internationale des pilotes maritimes (Aipm), organisé à Dakar, du 23 au 27 avril 2018, le Commandant Oumar Dramé s'est félicité des retombées de cet évènement pour le Sénégal. Au terme de cette rencontre de cinq jours qui, selon lui, a placé le Sénégal au-devant de la scène maritime internationale, après Londres (2012), Panama (2014) et Séoul (2016), le Commandant Dramé a listé les retombées de ce Congrès.

"Sur le plan des investissements, il y a des multinationales qui sont là, qui ont des budgets de centaines de milliards en dollars et qui découvrent, en même temps que les participants, le Sénégal. J'avais demandé à l'Apix, ses agents sont là, de venir les rencontrer et de leur parler des facilités et des possibilités d'investir au Sénégal. Et maintenant, à notre propre niveau, sur le plan purement portuaire, c'est les remises à niveau, les échanges d'expérience. Nous avons beaucoup appris. Et il y a également toutes les nouvelles technologies que nos collègues n'ont jamais vues de leur vie et qui sont aujourd'hui, à leur portée".

Parlant toujours des retombées, il a relevé la promotion faite de la destination Sénégal devant les participants de ce congrès dotés de moyens. "Je ne connais pas, de ces participants, quelqu'un qui touche moins de 10 millions par mois. Donc, ce sont des gens qui ont un pouvoir d'achat assez élevé. Sur le plan touristique, ce sont des gens qui sont tous prêts à revenir et peuvent aller faire la promotion de la destination Sénégal. Cela est déjà quelque chose de bénéfique".

"Ou vous mangez, ou on vous mange"
Le Commandant Dramé s'est aussi félicité de cette rencontre internationale qui s'est tenue pour "la première fois en Afrique". "Nous avions compté 370 délégués venant de 57 pays. C'était une très grande réussite. On a réélu le président qui est Canadien. Et pour les postes de vice-présidents, on avait des candidatures du Sénégal, à travers ma personne, de la Norvège, du Panama, du Brésil, de la Corée et d'Australie, j'ai été élu par mes pairs comme vice-président de l'Aipm. Ce qui est un honneur pour le Sénégal également".

À ce titre, il a indiqué que son"principal challenge aujourd'hui, c'est de faire adhérer le maximum de pays africains. Sincèrement, c'est une fierté partout. Nous sommes le premier pays noir africain à avoir adhéré à cette association internationale qui regroupe 8 000 membres à travers le monde. Nous avons été rejoints par les Marocains et tout dernièrement par les Ivoiriens", a-t-il rappelé.

"Il y a des multinationales qui ont plus de 30 000 employés dans le monde et qui sont là, tous pour nous faire la cour. Cela montre le poids et l'impact de cette coopération dans le cadre de shipping international du transport maritime international, a-t-il indiqué. Et selon lui, "les pays africains gagneraient en intégrant notre association, les mêmes standards. (…). Et même si on est un petit pays par la population et sur le plan économique, rien ne nous empêche de nous battre pour être sur la même table que ces grands-là. Soit vous êtes autour de la table, vous mangez, soit vous êtes au milieu de la table et on vous mange. Donc, nous préférons être autour de la table".


affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email