Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Prisonniers palestiniens en Israël : la grève de la faim dure

Single Post
Des Palestiniens manifestent en faveur de Marwan Barghouti, leader de la deuxième Intifada condamné à la perpétuité en Israël, lors d'un rassemblement à Ramallah. Photo ABBAS MOMANI. AFP

Lancée il y a dix-neuf jours par Marwan Barghouti, le leader militaire de la deuxième intifada en Cisjordanie condamné en Israël à cinq peines de prison à perpétuité pour avoir commandité une série d’attentats meurtriers, la grève de la faim des prisonniers palestiniens «de sécurité» se poursuit dans l’indifférence générale.

Les meneurs du mouvement, dont Barghouti, ont rapidement été placés en isolement total et le ministre israélien de Sécurité intérieure, Gilad Erdan (Likoud), confirme qu’il «ne négociera jamais avec des terroristes». Quant à l’administration pénitentiaire (Shabas), elle refuse de discuter les revendications des détenus, parmi lesquelles le droit de recevoir des visites de la Croix-Rouge, l’allongement des visites familiales et le droit à de meilleurs soins médicaux.

Embarras

Au début de la grève, environ 1 500 des 6 200 détenus palestiniens refusaient de boire et de s’alimenter mais le Shabas affirme que plusieurs centaines d’entre eux seraient rentrés dans le rang. A contrario, le Club des prisonniers, une organisation palestinienne basée à Ramallah, affirme qu’une cinquantaine de prisonniers ont rejoint le mouvement cette semaine et que «plus de mille» le poursuivaient vendredi matin.

Au-delà de cette bataille de chiffres, il se confirme que l’état de santé de plusieurs grévistes de la faim s’est dégradé. Les cas les moins graves sont soignés à l’intérieur même des prisons où ils sont détenus. Quant aux grévistes les plus faibles, ils embarrassent Erdan et le Shabas, lesquels redoutent de voir la communauté internationale prendre fait et cause pour eux.

Une forme de torture

Mais ils disposent d’une arme : la loi du 30 juillet 2015 autorisant l’alimentation forcée des grévistes de la faim à condition que celle-ci soit effectuée par des membres du personnel médical. L’ennui, c’est que l’Ordre des médecins de l’Etat hébreu s’oppose à cette mesure coercitive, qu’il considère comme une forme de torture. Depuis 2015, il enjoint d’ailleurs à ses membres de ne pas collaborer au gavage. Voilà pourquoi Erdan envisage de louer les services de médecins étrangers pas trop regardants sur l’éthique professionnelle tant que c’est bien payé.

Lorsque Barghouti a déclenché son mouvement, le ministre de la Sécurité intérieure avait d’ailleurs ordonné l’installation d’un hôpital de campagne à côté de la prison de Ketziot, un ancien camp de prisonniers établi à la hâte durant la première intifada (1987-1993), transformé depuis en établissement de haute sécurité. C’est, semble-t-il, dans ce dispensaire démontable perdu au milieu du désert du Néguev que les fortes têtes seront gavées comme des oies.

Encore faut-il que cela se passe discrètement. Le Shabas a donc fait couper toutes les liaisons internet et les réseaux téléphoniques cellulaires dans un rayon pouvant atteindre sept kilomètres autour de Ketziot. Efficace ? Au plus haut point. Mais les détenus palestiniens ne sont pas les seuls à souffrir de ce black-out puisque les villages, les commerces, les PME et les administrations israéliens situés à proximité de la prison sont eux aussi coupés du monde au nom de la raison d’Etat.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (18:05 PM)
    à dakar di lekk thiebu dieune
    • Auteur

      Yèffèr = Gnoul Khol ! Systémat

      En Mai, 2017 (18:55 PM)
      c'est bien ! lèkkal bou bakh car il faut que mou douff pour les asticots qui vont te bouffer dans ta tombe un de ces jours !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (18:25 PM)
    Elles sont où les organisations des droits de l'homme
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (15:35 PM)
      oubaaaaaaaaall sa gaaaaaattte !organisassion droi de l homme rien a foutre tchi téroriste djihade ! na nio déffe grééw baa déééééé niom nieuppeu com israél am diamba vivre sans deumeu téroriste yiiiii! chiimme ,nanio gréwe com israél économissé xalissame !
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (15:35 PM)
      oubaaaaaaaaall sa gaaaaaattte !organisassion droi de l homme rien a foutre tchi téroriste djihade ! na nio déffe grééw baa déééééé niom nieuppeu com israél am diamba vivre sans deumeu téroriste yiiiii! chiimme ,nanio gréwe com israél économissé xalissame !
    Auteur

    Baba Marone

    En Mai, 2017 (19:01 PM)
    Je souhaite du courage à mes frères et sœurs de Palestine. Leur calvaire est terrible mais la victoire est au bout inchaAllah ! Ca prendra le temps que ca prendra mais in fine les croyants auront le dessus sur la totalité de l'engeance barbare sioniste génocidaire et leurs alliés de tous les continents ! C'est déjà écrit et ca va se produire !

    D'ici là, que Dieu élève au grade de martyrs tous ceux qui souffrent, ont souffert, souffriront de la cruauté des barbares sionistes israéliens et leurs alliés, amine.

    J'envoie une vague d'amour et de fraternité à nos frères et sœurs de Palestine, mais aussi nos frères et sœurs Royinghas persécutés par les enragés bouddistes en Birmanie, nos frères et sœurs Ouïgours persécutés par les capitalistes-laïcards en Chine, nos frères et sœurs martyrisés par les chrétiens antibalakas cannibales en Centrafrique et ailleurs dans ce monde infesté par les suppôts de bélzébuth !  :bindeu: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (22:28 PM)
    amine ya RABBI

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email