Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Quand Ségolène Royal cite une phrase de Voltaire... qu’il n’a jamais écrite

Single Post
Quand Ségolène Royal cite une phrase de Voltaire... qu’il n’a jamais écrite
«Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire», a-t-elle écrit dans un tweet.

L’ennui avec les morts, c’est qu’on peut tout leur faire dire. Ce matin, mercredi 15 janvier, l’ancienne ministre de l’Environnement Ségolène Royal l’a bien prouvé. Elle a attribué cette citation au philosophe des Lumières: «Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire.» En ajoutant (avec une faute d’orthographe): «L’esprit voltairien ne nous manque t’il [il aurait fallu écrire ‘‘manque-t-il’’] pas?» Or, la formule est apocryphe.



Deux raisons à cela. La première, c’est que l’on se référa à une lettre qu’aurait écrite Voltaire le 6 février 1770 à un certain abbé Le Riche. «Monsieur l’abbé, je déteste ce que vous écrivez, mais je donnerai ma vie pour que vous puissiez continuer à écrire.» Toutefois, cette missive n’a jamais existé.


Nous devons cette citation à une certaine Evelyn Beatrice Hall. Ainsi que l’écrit Sandrine Campese, auteur d’Un petit dessin vaut mieux qu’une grande leçon (Le Robert), sur le site du Projet Voltaire: «C’est l’Anglaise qui, dans un livre, The Friends of Voltaire, publié en 1906 sous le pseudonyme de S. G. Tallentyre, utilisa la célèbre formule pour résumer la pensée voltairienne.» On peut lire dans l’ouvrage de cette dernière: «‘‘I disapprove of what you say, but I will defend to the death your right to say it’’ was his attitude now», ce que l’on peut traduire par: «‘‘Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort que vous ayez le droit de le dire’’ était alors sa pensée.»

Or, en mettant entre guillemets ladite expression, Evelyn Beatrice Hall créa un malentendu. C’est ainsi qu’une fois la phrase traduite en français, on la crut de la main de Voltaire.  

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2020 (12:37 PM)
    Ségolène se prend pour "miss France"
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (03:24 AM)
    C’est comme Souleymane Ndéné qui cite Camus sans donner le nom de l’ouvrage lol
    Auteur

    Lol

    En Janvier, 2020 (09:09 AM)
    seneweb sont tellement limités qu ils copient collent des articles d autres journalistes , le type ne doit meme pas savoir qui est voltaire

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email