Lundi 15 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

"Mauritius Leaks" : Des sociétés basées au Sénégal au cœur d'un scandale mondial

Single Post
"Mauritius Leaks" : Des sociétés basées au Sénégal au cœur d'un scandale mondial

Après les "Panama papers" et les "Paradise papers", voici les "Mauritius Leaks" constitués de plus de 200000 documents du cabinet d'avocats Conyers Dill & Pearman obtenus par le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ). Selon Libération, qui cite Rfi, ils dévoilent les dessous d'une gigantesque machine à optimisation fiscale dont les pays africains sont les premières victimes. Un système qui a profité à plusieurs orpailleurs basés au Sénégal avant la dénonciation de l'accord de non double imposition.

Les éléments (mails, documents internes et vidéos récupérés par l'ICIJ et publiés hier) démontrent que de grandes banques internationales (Goldman Sachs, Deutsche Bank, BNP Paribas…), des multinationales (Wal-Mart, Whirlpool, Total…), la Banque européenne d'investissement ou encore la Banque africaine de développement ont eu recours au service des avocats de Conyers Dill & Perman pour développer leurs activités sur place.

Maurice, qui sait comment attirer ces riches clients, propose une fiscalité très avantageuse aux entreprises qui décideraient d'y élire domicile. "Elle affiche un taux statutaire d'imposition sur les sociétés de 15 %, mais d'après nos calculs, le taux minimal dont les entreprises peuvent bénéficier est souvent de 0 %", explique Maïmouna Diakité, chercheuse principale pour l'Afrique francophone au sein de l'Ong Tax Justice Network.

Il suffit de remplir quelques conditions, concernant par exemple la taille de l'entreprise (nombre de salariés) ou le secteur d'activité, pour avoir droit à des ristournes fiscales importantes. En outre, le secret bancaire mauricien n'a rien à envier à d'autres places financières opaques comme la Suisse, Panama ou les Îles Caïmans. Il est ainsi impossible pour les autorités fiscales d'un pays tiers de savoir qui sont les véritables bénéficiaires de la multitude de sociétés écran inscrites au registre de la république de Maurice. "C'est l'un des pays qui accueille le plus de sociétés-écrans au monde", rappelle Maïmouna Diakité.

"Système tellement bien rodé qu'il est devenu un véritable cercle vicieux"

Mais, son principal attrait réside dans le vaste réseau de conventions relatives à la double imposition signées avec des pays africains. Maurice en a conclu une quinzaine qui permettent aux sociétés de toucher le jackpot fiscal. Ces traités -conçus à l'origine pour éviter qu'une personne, physique ou morale, ne paie le même impôt dans son pays de résidence et dans celui où elle a son activité- ont été dévoyés par des fiscalistes avertis et certains paradis fiscaux pour réduire au maximum la charge fiscale qui pèse sur les multinationales.

Ces conventions permettent aux entreprises domiciliées à Maurice de ne payer aux États africains signataires qu'un faible taux sur les profits tirés des activités réalisées dans ces pays, puis de régler le reste de l'ardoise fiscale au fisc mauricien qui ne leur demandera rien ou presque. Ensuite, grâce à "d'autres conventions fiscales avec des pays occidentaux, ces profits sont rapatriés vers les sièges sociaux et les actionnaires en minimisant les taxes à payer", explique Johan Langerock, expert des questions de fiscalité pour l'Ong Oxfam.

Ce système coûte très cher à des pays africains qui auraient, souvent, besoin de ces revenus fiscaux pour réduire leur taux de pauvreté ou développer des infrastructures. "L'Île Maurice, juste derrière les Émirats arabes unis, est le pays le plus agressif pour obtenir des taux réduits sur le paiement des intérêts, dividendes auprès des États africains à travers ces traités", résume Maïmouna Diakité. Le Zimbabwe, le Kenya, le Swaziland, le Sénégal ou encore le Rwanda ont ainsi perdu des millions au profit de multinationales fiscalement averties. "Le Sénégal a évalué à 150 milliards de Fcfa les pertes liées à la convention signée avec Maurice", précise l'experte de Tax Justice Network. Le système est tellement bien rodé qu'il est "devenu un véritable cercle vicieux", affirme Johan Langerock.

Mis en place il y a longtemps, il a fait ses preuves et les conseils juridiques et cabinets d'avocats le connaissent par cœur. Ce qui fait que "même lorsqu'une entreprise ou une institution ne veut pas forcément faire de l'optimisation fiscale, on lui conseille de passer par l'Île Maurice pour faire des affaires en Afrique car c'est le plus facile", explique un expert. Car en plus d'être fiscalement très accueillante, "Maurice offre un cadre politique, économique et législatif très stable, ce qui la rend encore plus attractive".



18 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (07:45 AM)
    Si je comprends bien c'est grace a cette enquete que Macky que Macky s'est rendu compte qu'il se faisait avoir avec cette convention, notre administration fait elle une evaluation de ses conventions. Je suis presque sur que ceux sont les beneficiares de cette convention qui ont ete faire du lobbying pour sa signature.

    Cette question d'evasion fiscale n'emouvra pas grand monde au Senegal car peu de gens comprennent l'interet de la fiscalite et cela meme dans les classes instruites. Si cela etait compris, on n'accepterait les gaspillages au niveau de l'administration et des istotution, on accepterait pas l'achat de conscience aux elections, on limiterait la caisse noire du president ....

    Dans ce pays une minorite paye l'impot pour qu'une autre minorite l'utilise et quelque fois les nargue.

    Quand je paye l'impot et qu'a l'hopital on me dit qu'il faut payer sinon on est pas pris en charge je suis choque.

    Quand je paye l'impot et que mon systeme educatif peine a sortir 50% de reussite au bac je suis choque...

    Quand je paye l'impot et que je suis condamne a mourir a cause d'une prise en charge adequate alors que des fonctionnaires, ministres, juges, deputes.. se soignent a l'etranger voire font leur bilan de sante a l'etranger avec nos deniers publics, je suis choque...

    Quand je paye l'impot....



    Ainsi va mon pays ou une minorite jouisse et une majorite trinque.

    Top Banner
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (07:53 AM)
    Il faut donner le nom de toutes les sociétés qui sont mêlées à cette magouille et les faire payer....
    {comment_ads}
    Auteur

    Sunu Xaalis

    En Juillet, 2019 (08:02 AM)
    Je me rappelle avoir fait en master, en cours de fiscalité internationale, un exercice d'optimisation fiscale très réaliste sur une activité d'exploitation de bois au Mozambique avec un holding installé à Maurice (avec les vraies conventions fiscales). Cela m'avait choqué. Les montants qui quittent le continent de cette façon, tous les ans, sont hallucinants. Je ne vois pas quel intérêt a le Sénégal de signer une convention de non double imposition avec Maurice. Soit nos dirigeants sont nuls, soit ils sont corrompus. Ce n'est pas possible d'aller, ainsi, à l'encontre des intérêts de son propre pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mohamed

    En Juillet, 2019 (08:14 AM)
    Le président Sonko a pourtant bien averti les sénégalais à l'assemblée nationale sur la signature de contrat avec des paradis fiscaux.



    Quand on a des gouvernants incompétents, c'est ça qui arrive.



    Honte à vous !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (08:16 AM)
    Le droit doit tuer les voleurs et les corrompus
    Top Banner
    Auteur

    Amy

    En Juillet, 2019 (08:17 AM)
    Thiey wa Oxfam! "Laissez moi tranquille sinon je déballe tout" ça en a tout l'air
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (08:22 AM)
    L'optimisation fiscale n'est pas une fraude. Les sociétés profitent de failles du système pour ne payer quasiment pas d'impôts. C'est aux états d'être vigilants En Europe Facebook, Google, etc font la même chose et ces pays avancés ne peuvent rien contre ces multinationales!
    {comment_ads}
    Auteur

    Realnorayni

    En Juillet, 2019 (08:39 AM)
    Heureusement que le monde ne fonctionne pas sur la base de la vision de vous tous qui avait réagi à cet article.

    Sonko n'a rien dit que le monde ne savait pas déjà.

    La question est:

    Quellle est la solution que Sonko et vous proposez??
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (08:44 AM)
    Quand on a des dirigeants qui ne pensent qu'à leur ventre et bas-ventre, on ne peut qu'être arnaquer par ces bandits de grands chemin.
    Top Banner
    Auteur

    Deug La Vertite

    En Juillet, 2019 (09:26 AM)
    Pas mal de multinationales utilisent cette faille , ou du moins la crences causées par cette convention avec ILE MAURICE. TEYLIOM GROUP en premier
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (09:36 AM)
    Et après on vient nous bassiner avec le développement de pays comme Ile Maurice alors que tout leur développement n'est basé que sur la triche. Il est évident que Capitalisme rime avec imperialisme surtout économique et ne rime surtout pas avec humanisme. Quand nos pays comprendront que pour se développer il faut être tordu dans ses pensées et ses actes ce jour-là on pourra commencer à chanter comme la cigale après avoir travaillé pour les autres comme des fourmis.
    {comment_ads}
    Auteur

    Damel

    En Juillet, 2019 (10:36 AM)
    Autant renégocier ces putains de conventions à défaut de les dénoncer!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (10:50 AM)
    la Banque africaine de développement ont eu recours au service des avocats de Conyers Dill & Perman pour développer leurs activités sur place.
    Top Banner
    Auteur

    Xeme

    En Juillet, 2019 (10:52 AM)
    Cela n'intéressera pas les Madiambal, Yakham, Latif et autres Mamadou Ibra Kane. Parce qu'il ne sera pas facile d'y accoler le nom d'un Karim Wade, par exemple. Il y a plus de risques de découvrir des proches du pouvoir de Macky. Donc, mieux vaut ne pas regarder de ce côté pour ne pas détruire une peinture de mensonges sur la carapace des légionnaires.
    {comment_ads}
    Auteur

    D Montreal

    En Juillet, 2019 (11:08 AM)
    Notre élite politique aime bien y aller pour leurs vacances
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2019 (13:09 PM)
    99,99 % des commentateurs ignorent ce que c'est l'optimisation fiscale. Et puis cet article est de RFI, mais le journaliste nullard et malhonnête de SENEWEB ne le mentionne pas pour se faire passer pour ce qu'il n'est pas justement. Et puis, pourquoi , ce journaliste ne nous dit pas qui a signé cette convention et qui l'a dénoncée?
    {comment_ads}
    Auteur

    E

    En Décembre, 2019 (19:08 PM)
    Top Banner
    Auteur

    E

    En Décembre, 2019 (19:08 PM)
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email