Mercredi 19 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Sergueï Skripal n'est plus dans un état critique

Single Post
Sergueï Skripal

L'état de santé de Sergueï Skripal "s'améliore rapidement", a annoncé vendredi l'hôpital où est soigné l'ex-espion russe empoisonné au Novitchok, un agent chimique dont Moscou a nié qu'il aurait été fabriqué dans une ville fermée de la région de la Volga. L'ex-agent double de 66 ans "répond bien au traitement, son état de santé s'améliore rapidement, il n'est plus dans un état critique", ont déclaré les médecins de l'hôpital de Salisbury (sud-ouest de l'Angleterre).

Ioulia Skripal

L'état de santé de sa fille de 33 ans, Ioulia Skripal, elle aussi hospitalisée, s'améliore "quotidiennement", a précisé une médecin, Christine Blanshard. "Elle attend avec impatience le jour où elle pourra sortir de l'hôpital". Moscou nie en bloc Montrée du doigt, Moscou, qui a explicitement accusé les services secrets britanniques et américains de se trouver derrière cette attaque, reste de son côté ferme dans ses démentis.

Position "indéfendable"

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé vendredi Londres de "chercher fébrilement et frénétiquement chaque jour une quelconque confirmation de leur position indéfendable". La position britannique "restera indéfendable jusqu'à ce que ce le Royaume-Uni accepte franchement (...) de mettre tous les faits sur la table", a-t-il ajouté à Minsk, où il était en déplacement.

"Porton Down russe"

Il réagissait à un article du quotidien britannique The Times qui, citant des sources au sein des services de sécurité britanniques, affirme que l'agent innervant militaire utilisé pour empoisonner Sergueï Skripal a été préparé à Chikhany, une ville interdite d'entrée sans autorisation officielle de la région de Saratov (sud-ouest de la Russie), près de la Volga.

Pour The Times, Chikhany ne serait rien moins qu'un "Porton Down russe", du nom du laboratoire militaire britannique spécialisé dans les recherches chimiques et biologiques. Le Kremlin dément "Toutes les bases où des armes chimiques ont été stockées sont bien connues. Chikhany n'est pas une d'entre elles", a balayé Mikhaïl Babitch, représentant du Kremlin dans le district fédéral de la Volga et ancien président de la Commission d'Etat russe pour le désarmement chimique, cité par Interfax.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

9 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email